Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
bipol : Le désespoir
 Publié le 04/07/13  -  6 commentaires  -  1505 caractères  -  186 lectures    Autres textes du même auteur

Je ne suis pas ce que l'on dit…


Le désespoir



http://www.aht.li/2067400/le_desepoir.mp3

Musique de Sylvain Cura



Je peux donner la mer à boire,
Je peux souffler sur le bûcher,
Et puis ouvrir la porte un soir,
Quand la lumière est allumée.

Passer le pont où tu m'attends,
Chanter le faux, savoir le vrai,
Sous les néons de ton tourment,
Je peux te livrer mon secret.

Je ne suis pas ce que l'on dit
Ni un voyou ni un bandit,
Peut-être un fou sur l'étagère,
Peut-être un saint dans son enfer.

Je ne suis pas ce que l'on dit
Ni un voyou ni un bandit,
Je ne suis pas un incendiaire
Sors-moi de cette souricière.

Je suis entré par la fenêtre,
J'ai joué l'amour un beau matin
J'avais besoin d'écrire ma lettre
Et la remettre entre tes mains.

À l'horizon je perds la face,
Et malgré tout elle a sa place,
Dans le divan des récidives,
En réaction compréhensive.

Je ne suis pas ce que l'on dit
Ni un voyou ni un bandit,
Peut-être un fou sur l'étagère,
Peut-être un saint dans son enfer.


Je ne suis pas ce que l'on dit
Ni un voyou ni un bandit,
Je ne suis pas un incendiaire
Sors-moi de cette souricière.

Mais pour donner la mer à boire,
Ne faut-il pas de désespoir,
Et voir passer sa vie entière,
Dans le reflet de ses galères.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   brabant   
4/7/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Bipol,


Pas mal ce fou (rangé) sur l'étagère et ce saint dans son enfer :) Je crois que nombre d'entre nous répondent à l'incipit repris en leitmotiv "Je ne suis pas ce que l'on dit" (ou vice versa), mais aussi que beaucoup aiment à biaiser leur image par rapport au monde, réservant ce qu'ils sont vraiment à leur bien-aimée où l'heure n'est plus à la fanfaronnade ni à la tricherie.

"souricière" m'avait semblé induire une syllabe de trop à la lecture, problème résolu à l'écoute chantée. L'interprétation m'a semblé plus apaisée que le texte tel que je l'avais lu à l'oreille et compris de prime abord, tendre et distanciée juste ce qu'il faut, presque malicieuse, très agréable et complice. J'ai aimé ce qui est finalement un sourire glissé à l'oreille :)

Bravo au duo bien évidemment :)))

   leni   
4/7/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Salut Bipol
Voilà une vraie chanson Bravo pour le refrain qui reste dans l'oreille
Belle mélodie et jolie voix et solo musical nickel Bravo Sylvain Cara
Je ne suis pas ce que l'on dit Ni un voyou ni un bandit Ca sonne clair!
J'aime beaucoup"je suis entré par la fenêtre" En fait ce désespoir vu à ta façon n'est pas triste Ce ne sont que"reflets de galère" Excellent moment Amitiés leni

   Pimpette   
4/7/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup
On peut même danser dans sa salle de bains sur cette chanson...le rythme et les joyeux tap-tap de la fin s'y prêtent!
C'est parfaitement propre sans rien de tarabiscoté...le bonheur!

Faut dire que je suis une groupie de Bipol...je me souviens de 'Sans Alcool'...

Passer le pont où tu m'attends,
Chanter le faux, savoir le vrai,
Sous les néons de ton tourment,
Je peux te livrer mon secret"

Musique et voix bien accordées au texte.

   funambule   
9/7/2013
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Un texte qui peut sembler "facile"... mais qui est "comme j'aime" en ce qui concerne l'équation particulière que l'on nomme "chanson". Je regrette comme en général chez l'auteur, le choix de la construction "tout dans les mêmes pieds" qui limitent (tout en facilitant) la composition. Sans ouvrir un débat, je dirais que dans les options la formule de l'écrit fonctionne aussi et que de grandes chansons sont écrites sur ce mode... je m'exprime donc au nom de la diversité.

La compo, un peu bossa est très agréable, autant par la voix que par la mélodie collant à l'évidence du texte. J'ignore (au réel) ce qu'il en est mais le manque que je soulignerais sera dans l'interprétation, sans doute "lissée" justement par le texte "octorimal" tout du long. L'auteur devra cependant se poser la question car, en l’occurrence, les efforts se doivent d'êtres plus marqués.

Petit moment agréable... facilement améliorable pour que le plaisir s'accroisse!

   Anonyme   
21/7/2013
Commentaire modéré

   Ethimor   
29/7/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
J'aime beaucoup ! Simple mais efficace, refrain entraînant, tout pour plaire. Je me délecte de ces paroles et ne vois rien de plus à ajouter ! J'aime beaucoup le texte en lui même: on ne peut dévoiler sa vraie nature, son "secret" qu'après avoir "passé sa vie entière, / dans le reflet de ses galères"
Futur tube de l'été ?
Avec une pointe d'exagération mais tout de même une once d'admiration, Ethimor.

   Anonyme   
20/1/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
La musique est entraînante, et plaisante, ainsi elle donne de la légèreté à l'écrit, on se laisse aller complètement, pour cette fois je n'en cherche pas plus, juste me distraire sous le charme musical, la voix ne manque pas non plus d'accentuer ce moment très chantant, j'ai eu envie de reprendre le refrain.


Oniris Copyright © 2007-2018