Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
bipol : Sur le tracé
 Publié le 29/10/15  -  11 commentaires  -  1121 caractères  -  309 lectures    Autres textes du même auteur

Itinéraire de la pensée perdue...


Sur le tracé



http://www.aht.li/2739784/Sur_le_trace.mp3

Musique, arrangements et chant : Michel Bonnassies



Tu as tourné tu ne sais plus
dans la banlieue des pas perdus
au fond des cours et des artères
quand le parcours a changé d'air

tu regardais sur le tracé
les joies les peines du monde entier
pourquoi les rues étaient désertes
comment savoir c'est là ta perte

tu as viré tu ne sais plus
c'est bien ici ton avenue
tu ne prends plus la direction
on ne parle pas dans le fourgon

à cet instant tu te rappelles
et puis plus rien elle était belle
la salle de bains et ses reflets
ce coup de foudre instantané

tu as longé tu ne sais plus
tu te retrouves dans le flux
si c'est un film il n'est pas drôle
et tu as eu le mauvais rôle

alors voilà tu vas sonner
l'amour est là qui boit du thé
il ne veut pas de tes deux bras
ta destinée n'était pas là






 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   ameliamo   
18/10/2015
 a aimé ce texte 
Passionnément
Une très jolie chanson, ayant une musique douce, qui accentue les images poétiques, et donne l’impression des pas qui se promènent. C’est une nostalgie qui ne démoralise pas, par contre l’effet est du calme, de tranquillité, même si « ta destinée n’était pas là »

   Agueev   
29/10/2015
 a aimé ce texte 
Vraiment pas
Bon, perso je suis sur un forum littéraire et pas musical. Aussi je lis le texte tout simplement. D'où ma note...

   Hananke   
29/10/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Bonjour

D'habitudes c'est la musique qui porte le texte mais là je préfère
nettement le texte à la musique et l'interprétation.
On dirait que la voix va toujours manquer d'air, c'est bizarre.
J'aime bien le L'amour est là qui boit du thé.

   Lulu   
29/10/2015
 a aimé ce texte 
Un peu
J'avoue ne pas tout comprendre de ce texte. On semble déambuler avec le narrateur qui déroule des choses à la fois du présent et du passé, sans être clair. Tout n'est qu'évocation, ce qui est bien dommage. Pour moi, cela manque de précision.

Je ne comprends pas du tout le dernier quatrain qui me paraît (comme d'autres), bien confus. Dans les deux premiers vers, il est question d'espoir (en tout cas, il semble) puisque le verbe " tu vas" est au futur "alors voilà tu vas sonner / l'amour est là qui boit du thé", mais l'on passe sans crier gare au passé après un verbe au présent : "il ne veut pas de tes deux bras / ta destinée n'était pas là".

Sans doute est-ce là un souvenir, mais je trouve l'ensemble beaucoup trop confus pour l'apprécier.

Dans les choses positives, il y a :
"à cet instant tu te rappelles
et puis plus rien elle était belle
la salle de bains et ses reflets
ce coup de foudre instantané"
mais je me demande dans la logique de la syntaxe de l'ensemble si la salle de bains n'était pas ce fameux "elle était belle", ce qui paraît curieux.

En somme, cette chanson, dont je n'ai lu que le texte, gagnerait, selon moi, à être étoffée de davantage de précisions. Quelques détails de plus permettraient plus de clarté.

   funambule   
29/10/2015
Peut-être qu'un incipit plus détaillé nous donnerait les clés... à moins qu'il n'y en ait pas et, auquel cas cet itinéraire de pensées est vraiment perdu, y compris pour le lecteur. Il y a quelques jolies choses, d'autres plus hachées, la musique, honnête au demeurant n'apporte rien de particulier. Je passe pour ce coup-ci.

   bipol   
29/10/2015
Commentaire modéré

   Mauron   
29/10/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Un beau poème, je ne suis pas allé écouter la chanson mais j'aime ce texte hésitant et vacillant, j'aime ne pas tout à fait tout comprendre, mais suivre des directions qui me sont suggérées. C'est fragile et doux, c'est mélancolique et symbolique, tout en nous faisant voir de la vie en errance... "Banlieues", c'est bien cela, une sorte de "mise au ban". J'adore ce masculin de la fin, après le féminin du centre, justement cette ambiguïté (bon, d'accord, le masculin c'est "amour" au singulier, mais quand même, il s'agit de deux bras d'homme, même s'il aurait suffi de le mettre au pluriel pour que tout change)... Bref, un très beau texte. Merci.

Je suis en train d'écouter la chanson... Pas facile de composer des mélodies qui ne "banalisent" pas un texte. Je préfère largement le texte à sa musique. Du coup, dans la chanson, "le thé" et "tes" deux bras se font comme un écho (mais ce n'est pas très heureux, je trouve)...

   Anonyme   
30/10/2015
 a aimé ce texte 
Un peu ↓
Bonjour Bipol,

J'ai lu et écouté une chanson triste, dramatique même, il me semble.
Le titre repris au deuxième couplet évoque la destinée, aussi le hasard, la chance.

La chronologie du texte me laisse cependant perplexe, vraiment. J'ai lu à travers ce texte le drame d'un "amoureux éperdu" qui aura tué une belle "indifférente".
Alors il manque un couplet pour ramener au réel de la situation : cet homme arrêté, appréhendé et transporté dans ce fourgon.
Et sur le même rythme que 3è couplet.

Au final, je me demande si j'ai bien compris le sens de cette chanson.

   Robot   
30/10/2015
Globalement j'ai eu plaisir à entendre cette chanson, cependant je trouve que le rythme musical n'est pas en adéquation avec le poème. Je ne suis pas musicien c'est donc un ressenti instinctif que je vous livre.

   bipol   
30/10/2015

   in-flight   
30/10/2015
 a aimé ce texte 
Un peu
Bonjour,

Je trouve que le premier quatrain chanté n'est pas toujours dans le temps. Idem parfois pour quelques notes de la voix qui dissonent un peu par rapport aux accords de la musique (basse/synthé/guitare?).
Le texte m'inspire quelques images et je trouve qu'il se dégage une ambulance nostalgique, comme une berceuse pour adulte.

   Anonyme   
12/1/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément
L'ensemble est en parfaite harmonie, la voix, la musique, donne aux mots, l'expression profonde attendue, j'aime le côté mystérieux que garde ce texte, juste l'aperçu d'une rencontre, qui me touche, surtout dans la dernière strophe, très poignante, eh oui quand le destin en décide autrement ... très parlant, merci pour ce moment.


Oniris Copyright © 2007-2018