Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
bipol :  Tristesse
 Publié le 15/09/19  -  15 commentaires  -  1129 caractères  -  299 lectures    Autres textes du même auteur

Chanson française dont la musique a été composée par un musicien du Kasachstan.


Tristesse



https://ahp.li/3cca8d1051ef7a854a2a.aac
Paroles : Marc Loy
Musique : Timur Chopanov
Chant : Amir Aldabergenova


1
et je pars
j'ai décidé de ne plus te voir
j'ai laissé
ton sourire quand je t'ai quitté
le poussin
décide de faire son chemin
notre amour
restera fort malgré mon séjour

Refrain
la vie
oui
pour moi
toi

2
et le temps
passera comme font les printemps

ce sera
si long tu ne me reconnaîtras
et mon cœur
se souviendra de toi mon bonheur
quel chagrin
il est enfoui au fond de mes mains

Refrain
la vie
oui
pour moi
toi

3
mais ces mots
deviennent la source de mes maux
ils reviennent
comme le fait la valse de Vienne

tu es là
sans cesse je suis entre tes bras
et nos âmes
inséparables comme les flammes

Refrain
la vie
oui
pour moi
toi


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   lucilius   
25/8/2019
 a aimé ce texte 
Pas
Il y a, je trouve, un énorme décalage entre la musique, très aboutie, et les paroles d'une grande mièvrerie, dictées par une voix presque éteinte. Je note l'ensemble, et pas seulement la partie la plus avantageuse. Malheureusement, le tout est pour moi très inégal.

   bipol   
15/9/2019

   veldar   
15/9/2019
Bonjour bipol

Très mitigé. J'aime la voix, la musique (au début) la première strophe et après… je trouve le contraste entre la musique enjouée et les paroles déconcertant. Je n'ai pas compris "Ce sera si long tu NE me reconnaîtras" ni le sens ni la forme. J'aurais mieux compris Ce sera si long mais on s'en fout tu me reconnaîtras ou nous nous reconnaîtrons quand même. Quelque chose comme ça. Le refrain… non. Un contraste lui aussi entre la profondeur de ce qu'il suppose et l'économie de mots utilisée pour l'exprimer.
Bonne chance en tout cas.

   leni   
15/9/2019
Modéré : Commentaire trop peu argumenté.

   papipoete   
15/9/2019
 a aimé ce texte 
Un peu ↓
bonjour bipol
la poésie libre autorise métrique irrégulière, phrases au rythme sans métronome, et courte devient encore plus déconcertante.
Je crois que les grands vers et les petits ( 3, 1,2 pieds ) se prêtent difficilement à la chanson, et peuvent heurter le ton de la mélodie !
La chanteuse essaie de fredonner ces lignes, mais le résultat n'est pas convainquant... pour exprimer cette tristesse.

   Corto   
15/9/2019
 a aimé ce texte 
Beaucoup
'Je m'en vais mais je t'aimerai longtemps.'
Telles sont les notions qui servent de base à ce poème/chanson.

Début avec "j'ai décidé de ne plus te voir" puis au final "inséparables comme les flammes".
L'ambiance est ainsi créée, celle d'un amour brûlant qui aujourd'hui fait trop souffrir, mais dont on sait qu'il attisera longtemps le feu intérieur.

Dans ce cadre le refrain, par sa concision extrême est en harmonie avec le thème.

Lorsque le poème devient chanson il prend une nouvelle et belle dimension, grâce à la mélodie et à la qualité de la chanteuse.

Un regret: au troisième couplet "la valse de Vienne" est incongrue, si ce n'est pour assumer la rime.

Au total un beau moment d'exaltation sentimentale.

   Cristale   
15/9/2019
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour Bipol

J'adore la musique qui me rend l'image des vagues qui s'en vont et reviennent déposer leur écume sur le sable.
La chanteuse a une voix claire et profonde comme une lame verte qui s'élève, plus haute que les autres sur le grand bleu pour lancer au ciel ses mots de tristesse qui ne restent pas silencieux, j'entends surtout des pleurs incantatoires encore plus intenses en fin de chanson.

Le tout forme un ensemble dont la touche particulière sort de l'ordinaire.
Oui, cela m'a plu et je vais sans plus tarder me balader sur la plage en fredonnant cette chanson....la vie oui pour moi toi....

Cristale
♫ ♪ ♪ ♫ ♫ ♪ ♫

   leni   
15/9/2019
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Ami bIPOL
j'ai été modéré selon la logique JE me reprends
et je pars
j'ai décidé de ne plus te voir
j'ai laissé

puis virage


et mon cœur
se souviendra de toi mon bonheur
quel chagrin


tu es là
sans cesse je suis entre tes bras
et nos âmes


ce n'est pas fini

tu es là
sans cesse je suis entre tes bras
et nos âmes


c'est le refrain qui sait


musique et filet de voix superbe

en fait tunous proposes autre chose

une autre forme


bonne route AMITIES

   senglar   
15/9/2019
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Bonjour bipol,


J'ai d'abord lu le texte, je l'ai ressenti comme une plainte, un long soupir, un pleur filé modulé, un regret, un retour sur soi, la reconnaissance d'une erreur.
Et j'ai pensé à elle.
Sera(it)-t-elle à la hauteur d'un possible retour ?... de ce cri d'amour déchirant.

Je me dis : C'est tout cela que je dois retrouver dans la musique, dans la voix, du compositeur, de l'interprète, de Timour et d'Amir. L'âme slave est experte pour chanter l'amour et l'absolu, la nostalgie et le regret, l'attente et l'absence. Allons voir si bipol a été bien servi car, comme le dit PIZZICATO ce sont la musique et la voix qui comptent. Je pense au Chant des partisans car il a été écrit sur la mélopée d'une complainte d'origine russe. Faudra être à la hauteur, me dis-je...

... ... ...

SUBJUGUE ! Je suis SUBJUGUE !

... ... ...

Ben dis-donc, t'en as de la chance bipol, ces deux-là se sont appropriés ta chanson pour en faire un tableau sonore totalement envoûtant
Coloré, original, exotique, chaud, enveloppant, présent, prenant.
SONORE (sic) SONORE (re-sic) SONORE (re-re-sic)
SUBJUGUE te dis-je !
J'ai retrouvé tout ce que j'ai dit au début :)))

Bravissimo à vous trois !!!


senglar

   hersen   
15/9/2019
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Je ne sais pas trop noter ni analyser d'un point de vue technique car je ne suis aucunement spécialiste dans l'art de la chanson.
Mais je me lance :
le texte est hyper simple, tout seul, il ne présente pas assez de matière. Mais il donne justement au compositeur toute la place pour s'exprimer, les mots ne sont qu'un prétexte pour les notes.
Et je dois dire que j'aime beaucoup le timbre de voix d'Amir.

Voilà un trio qui mérite qu'on l'écoute et je lui souhaite bonne chance pour le challenge.
Merci pour le partage !

   Manuelent   
19/9/2019
Magnifique voix, superbe musique pour porter des mots qui paraissent être une traduction.
Une histoire qui débutant par : Si je pars … suivi des raisons qui provoquent ce départ, pourrait convaincre l'auditeur.

   Castelmore   
16/9/2019
Modéré : Commentaire hors charte (se référer au point 6 de la charte).

   Castelmore   
16/9/2019
 a aimé ce texte 
Pas
Correction suivant la chartre...

Un texte mièvre et plat...

une musique mélange de « L’été indien “ de Toto Cutugno et du thème du Marginal d’Enio Moricone....

Une voix certes mélodieuse... mais…cela suffit-il ?
Je ne suis pas arrivé à y projeter mes propres rêveries pour en combler les lacunes...

   troupi   
17/9/2019
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Une chanson est un tout et ici l'ensemble est plutôt plaisant.
J'adore la voix mélodieuse et cet accent absolument exotique est craquant.

La musique est aussi intéressante et le texte s'il manque un peu de chair est tellement bien habillé que ça passe.

Bien sûr on pouvait faire mieux mais s'il fallait jeter tous les textes de chansons juste passables qui ont fait des succès on n'aurait pas fini de remplir des poubelles.

Bonne chance pour la suite.

   Queribus   
3/10/2019
 a aimé ce texte 
Un peu
Bonjour,

En ce qui concerne purement le texte, j'ai été plutôt déçu par ce mélange de lieux communs et de mièvreries mais, comme déjà dit quelqu'un à juste titre, s'il fallait jeter jeter toutes les mièvreries qui ont fait des succès ...

La musique, quant à elle, m'apparait assez passe-partout même si la mélodie est assez agréable tout en rappelant, par endroits, d'autres chansons.

La voix est très jolie, très mélodique et se laisse écouter avec plaisir.

En conclusion, je pense qu'en approfondissant un peu les paroles, on pourrait avoir une chanson très acceptable.

Bien à vous.


Oniris Copyright © 2007-2019