Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
Bleuterre : Nuit basalte
 Publié le 24/11/15  -  6 commentaires  -  343 caractères  -  205 lectures    Autres textes du même auteur

Sensations fugaces.


Nuit basalte



les frissons de la nuit
sont devenus basalte
à la fraîcheur du matin
maintenant
le drap torsadé
découvre légèrement
la griserie de l'instant concave
d'un épiderme apaisé
tu y penses sur le banc
près du quai vide
où le premier train
n'a pas encore accosté
la marée de tes rêves.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   bipol   
8/11/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
tu y penses sur le banc
près du quai vide
où le premier train
n'a pas encore accosté
la marée de tes rêves.

bonjour

il y a quelque chose de fort

qui m'hypnotise dans votre texte

je m'y colle comme un insecte

sur une lampe

les images sont très attirantes

j'ai beaucoup aimé

   Robot   
10/11/2015
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
Maintenant (4) y (9) ou (11). Même dans ce texte court il reste des petits mots en trop qui nuisent à la fluidité. L'absence de ponctuation prive ce petit poème d'un rythme qui aurait pu donner un tempo moderato agréable à la lecture.

   Anonyme   
24/11/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J'ai bien apprécié cette "Nuit basalte", et pas seulement à cause de la couleur... J'ai aimé cette "Nuit basalte" pour tout ce qu'elle dégage malgré la concision du propos, l'atmosphère particulière, le contraste entre cette folle nuit de frissons et l'attente, au levé du jour, sur un banc, près d'un quai vide.

Wall-E

   Anonyme   
25/11/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un petit texte très libre et poétique en diable; "les frissons ...devenus basalte"; "la griserie de l'instant concave" (je ne commenterai pas cette image!); "...accosté la marée de tes rêves".
Des alliances de mots qui donnent à voir, un jeu de rythme aussi.

   Anonyme   
26/11/2015
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Texte court mais très parlant, qui séduit par l'évocation d'un moment fort en émotion, c'est saisissant et touchant à la fois, le réalisme ressenti, l'impression est pénétrante.

   Lulu   
23/3/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Bleuterre,

je découvre ce poème au hasard de mes lectures sur le site, et ne suis pas déçue par ce que je lis. C'est très sensible. Avec trois fois rien, vous posez une atmosphère. On se représente une nuit, un jour, en solitude, comme on peut les vivre parfois.

Face au vide, j'imagine la puissance de "la marée de tes rêves"...

Une bien agréable lecture.


Oniris Copyright © 2007-2020