Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie contemporaine
bonjour : Saute de vent...
 Publié le 20/04/15  -  7 commentaires  -  644 caractères  -  162 lectures    Autres textes du même auteur

Ce zéphyr ne demandait qu'une bise...


Saute de vent...



Le vent bondissant fluide
Sur vous libre comme l'air...
Avec des bouffées torrides
A profané votre chair

Soufflant sur votre visage
Il vous a démaquillée
Puis balayant les usages
Il vous a déshabillée

Or chargé d'un flux statique
Quand il vous a caressée
Votre crinière électrique
Crépitante s’est dressée !

Effaré par cette crête
Il a vu qu'il confondait
Avec vous la girouette
Sur le toit qui l'attendait

Est-ce alors l'amour la crainte ?
Mais pour l'offrir opportun
D'une volatile étreinte
Il a pris votre parfum !


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   papipoete   
4/4/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup
5 quatrains un brin coquins dont l'histoire saute aux yeux au fil de ces vers câlins! On lui pardonne à ce vent de souffler, innocemment sur et sous les jupes, comme dans la scène avec Marilyne sur la bouche de métro! Cette saute de vent, qui ne se rend pas compte de l'émoi qu'elle suscite au bras, tenant ce galant homme?
Le tableau fait penser à une pièce d'ombres chinoises, où l'on crie, l'on rit, l'on applaudit!
Les vers en " heptasyllabe ", peu courants sont bien maîtrisés, et vous électrisez le texte, comme au 2e quatrain!

   bipol   
6/4/2015
 a aimé ce texte 
Pas
Est-ce alors l'amour la crainte ?
Mais pour l'offrir opportun
D'une volatile étreinte
Il a pris votre parfum !

je n'aime particulièrement pas cette srtophe

et aussi ce vent qui démaquille

je ne ressent pas le vent, aucune image qui m'aide à m'envoler

Or chargé d'un flux statique
Quand il vous a caressée
Votre crinière électrique
Crépitante s’est dressée !

c'est une description pas de la poésie

je n'ai pas aimé

   PIZZICATO   
20/4/2015
Je dois avouer que la lecture de votre poème ne m'a pas apporté ce que l'incipit me laissait imaginer.
" A profané votre chair " je trouve l'image un peu abrupte, et d'autres que j'ai trouvées assez surprenantes :
" Soufflant sur votre visage
Il vous a démaquillée "
" Votre crinière électrique
Crépitante s’est dressée ! "
"... confondait
Avec vous la girouette Sur le toit qui l'attendait " ???

Seul le dernier quatrain m'a séduit.

La prochaine fois j'espère.

   Lulu   
20/4/2015
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
Je trouve ce poème original de par son thème. Il s'agit d'observer une femme en prise avec un vent fort... Il me semble que le démaquillage par le vent est un peu excessif, assez peu crédible, mais on peut penser qu'il souffle si fort qu'elle en pleure et qu'elle en est démaquillée...

Indépendamment de cela, l'ensemble se tient, même si je trouve ce vent excessif - il souffle sur elle et oublie la girouette qui pourrait pourtant fonctionner en parallèle. Pourquoi s'acharne-t-il sur elle ? On ne le sait... Ah si : il est amoureux d'elle ("Est-ce alors l'amour la crainte ?", mais je ne comprends pas le mot crainte...

Peut-être s'agit-il là d'un fantasme ?

Un poème intéressant, mais sans plus, à mon humble avis. Je me représente bien les facéties du vent, mais je ne suis guère touchée par l'ensemble.

   Robot   
21/4/2015
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Un texte assez plaisant. "Est-ce alors l'amour la crainte ?" Peut être une virgule après amour ou une reconstruction du vers: Est-ce l'amour ou la crainte ? Bien écrit, humour, sentiment. Ce vent est surréaliste. Je trouve ce poème bien construit. Je regrette seulement une ponctuation un peu déficiente, laissée à l'initiative du lecteur.

   Anonyme   
21/4/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Une belle saute de vent, pourrait-on dire... Des images follement poétiques qui me parlent, nourries par des mots simples et évocateurs.

Une belle sensibilité en somme...

   Anonyme   
21/4/2015
 a aimé ce texte 
Bien
Bonsoir !
c'est sautillant ,venté et amusant ....
Un texte qui m'a fait sourire ,on peut très bien imaginé ce voleur, un peu voyou s'enrouler sur ses hanches .....


Oniris Copyright © 2007-2019