Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie contemporaine
Carmiquel : Arpète
 Publié le 07/09/18  -  9 commentaires  -  1973 caractères  -  90 lectures    Autres textes du même auteur

Peut-on échapper longtemps à un "art poétique" ?


Arpète



Imiter pour apprendre
simuler pour assimiler
faire comme
en somme

non pas sembler faire
non pas faire semblant
non singer
mais s’ingénier
générer

du moule du modèle
du motif
mimer reproduire répliquer
en faire un semblable

rendre à s’y méprendre

s’emballer à refaire
contrefaire défaire
surfaire
satisfaire

s’accaparer l’apparent
reformer la formule
simuler le singulier
éviter l’évident
révéler l’involontaire
décalquer l’écart
attenter à l’inaltérable
stimuler le dissimulé
s’initier au signalé
dévider l’inévitable
relever l’évincé
imiter l’imminent

œuvrer en retrouvant

instruit du construit
loin du fortuit
initier

s’immiscer
s’inviter et hanter
inventer
et tenter

générer la gésine
habiter la matrice

singulariser le semblable
procréer

l’apparent disparaît
le permanent en émane
le symbole percole
l’essence et la présence
sont ensemble

distinguer
le destin qui séduit
le dessein qui conduit
l’instinct qui induit

accéder par l’identique
à l’authentique
par le doublon à l’unique

toucher en vrai
au véridique

connaître à l’ouvrage
les pouvoirs du maître
en œuvre en l’œuvre

égaler bbbse régler
semblable
stimulé
émulé

être et savoir
ensemble

imiter l’ordre intime
intuiter l’ordre ultime

renouveler à nouveau le nouveau.


Renouer
avec le révolu
le révolutionnaire


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Eclaircie   
18/8/2018
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour Carmiquel,


D'emblée, par le titre et l'exergue, vous annoncez la couleur : jeu de son, de sonorités, de sens autour de cet "Art Poétique".
Votre vision, et donc votre texte sont résolument libres et modernes.
Sur un sujet qui a priori ne me passionne pas, le poème parvient à retenir mon attention, et j'ai aimé vous suivre dans cet itinéraire jalonné de petites pierres, certaines très belles.

Merci du partage,
Éclaircie

   lucilius   
19/8/2018
 a aimé ce texte 
Vraiment pas
Oh là là ! Comment peut-on sortir indemne de cette énumération verbale abracadabrante aux intonations pseudo-militaires ? Le titre à lui seul dénote un travail approximatif et à améliorer. Nous passons tous par une période d'apprentissage et je considère que la proposition de ce texte en est à ce stade. Il y a hélas pour moi beaucoup de travail à accomplir avant de franchir ce stade.

   izabouille   
20/8/2018
 a aimé ce texte 
Bien ↑
J'aime bien le début :

"Imiter pour apprendre
simuler pour assimiler
faire comme
en somme

non pas sembler faire
non pas faire semblant
non singer
mais s’ingénier
générer

du moule du modèle
du motif
mimer reproduire répliquer
en faire un semblable

rendre à s’y méprendre"

après, je me perds un peu dans tous ces verbes qui s'enchaînent, il y en a beaucoup et les images se déroulent trop vite, le rythme est intense, haletant. On dirait une recette à suivre, et j'ai l'impression que c'est la recette pour être un comédien, ou un acteur. Cela dit, je trouve l'ensemble cohérent et la seconde lecture m'a beaucoup plus plu.

   papipoete   
7/9/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
bonjour Carmiquel
L'arpète doit comprendre, assimiler et entreprendre sans jamais copier, mais tenter de s'approcher au plus près du talent du maître .
Il en va de tous les domaines ( pas qu'en mécanique ), et ne jamais renoncer ; remettre tout à plat quand le chef-d'oeuvre vient à s'écrouler ...
NB l'auteur joue subtilement avec les verbes " non pas sembler faire/non pas faire semblant "... " s'accaparer l'apparent " et le novice semble avoir bien retenu les leçons enseignées !
Une gymnastique linguistique qui se regarde avec grand étonnement et plaisir !

   Fowltus   
7/9/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Souvent je trouve peu percutants les poèmes construits autour d'assonances, d'allitérations, de sons ressemblant à …
Ici je trouve qu'il y a une vraie recherche pour ne pas tomber dans la facilité, quelque chose d'efficace et de profond, un regard d'auteur mis en mots et jouant sur plusieurs tableaux.
Certains s'y laissent prendre, pas moi!
Merci.

   Lulu   
7/9/2018
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour Carmiquel,

J'ai juste pensé que ce texte était un poil trop long pour le sens qu'il souhaite faire passer, mais j'ai aimé la composition, le jeu des paronymes, notamment. La poésie, il est vrai, n'est pas que sens, ce qu'elle signifie ; elle est aussi jeu de mots, et amusement, ce que j'ai aimé trouver ici.

Je n'ai pas compris le titre qui ne m'a pas franchement donné envie d'emblée de découvrir le texte…

Je ne suis pas spécialement émue, face à ce texte, mais le divertissement est simple et se suffit en soi. Il interroge l'écriture, comme on s'interroge parfois en écrivant. Bien souvent, je n'aime pas trop les poèmes qui s'articulent autour de l'écriture, préférant lire autre chose des auteurs pour aller un peu plus vers l'intime… Mais l'exercice que vous nous proposez me semble intéressant. On ne réfléchit pas trop, mais on se laisse porté…

Mes encouragements.

   Robot   
7/9/2018
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Un mode d'emploi pour l'apprenti poète ? Je ne suis pas trop fan de ce genre listing. Mais ici je trouve qu'il y a une réflexion positive. Tout ne me paraît pas au top, par exemple la longue strophe centrale. J'ai plutôt apprécié le jeu avec les sons et les allitérations, mais l'ensemble aurait gagné à être un peu plus ramassé car certains propos sont répétitifs: les mots changent pour dire la même chose.

   PIZZICATO   
7/9/2018
 a aimé ce texte 
Bien
L'idée est intéressante certes, mais je trouve ce titre un peu disgracieux pour qualifier quelqu'un qui s'initie à " l'Art poétique ".

Il y a de bonnes choses dans ce texte ; par exemple :
" Imiter pour apprendre
simuler pour assimiler
faire comme
en somme "

" non singer
mais s’ingénier
générer "

" s’immiscer
s’inviter et hanter
inventer
et tenter " ...
Toutefois, cette cascade de verbes + compléments, à force, m'a un peu lassé.

A mon avis ce texte mériterait d'être un peu élagué, en ne conservant que les meilleurs passages. Il n'en serait que plus intéressant.

   JcJaZz   
7/9/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
C'est fort !
Une rafale (comme un litanie) de vers / images courts, percutants, pénétrants, piquants, tonitruants, sonnants joliment, ...
Cela me fait penser au groupe toulousain "Les Fabulous trobadors"
Merci


Oniris Copyright © 2007-2018