Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
Concours : Elle sourit dans nos vies [concours]
 Publié le 21/08/09  -  25 commentaires  -  2402 caractères  -  221 lectures    Autres textes du même auteur

Un petit être magique...

[L'auteur de ce texte est Isfranco (qui nous l'a gentiment offert lors de son départ d'Oniris)]


Elle sourit dans nos vies [concours]



Ce texte est une participation au concours n°9 : Le personnage (informations sur ce concours).










Elle a le sourcil un peu fin**********************************Et canaille quand il fronce


*******Elle a********************************* *****************Elle a
****Les yeux gris********************************************Les yeux bleus
***Les yeux bleus********************************************Les yeux gris
*******Elle rit************************************************* Elle vit







**********************************Un
*********************************Petit
******************************Tablier blanc
****************************Habille de lumière
***************************Les éclats de ses rires
**************************Un balai dans les mains
************************Elle court les grands chemins
***********************Elle saute elle chante elle danse
*********************Et traque sans pitié les cailloux de la vie
*******************Que dans un geste vif elle roule loin de nous








***Son ******travail inlassable libère les oiseaux mazoutés enchaînés désaimés de la ******vie
********rire********** ********************************************une
****************est un bonheur******************est une route
***********************************son rire


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   jaimme   
21/8/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Une mise en page, évidemment, qui ne peut que faire sourire.
J'aurais bien vu "Et canaille quand il fronce"... froncé, sans doute techniquement difficile.
Mettre des virgules aurait mis des poils sur le nez, d'accord!
Le raccord des trois derniers vers me plaît beaucoup.
En dehors de l'idée graphique, on trouve de la fraîcheur, quelques idées, mais je m'attends à bien mieux de la part d'Isfranco.

   Melenea   
21/8/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Admirative devant le travail accompli... j'aime surtout celui de la bouche, donc du sourire en double lecture...
Le personnage est ici léger, comme un courant d'air...
Et oui un sourcil froncé, ça en aurait jeté aussi :)

   shanne   
21/8/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour à vous,

j'aime surtout la forme des lèvres...une invitation au sourire, je trouve ça merveilleux
merci à vous

   brabant   
21/8/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour isfranco,
Beau style, exercice brillant.
mais j'ai toujours un peu de mal avec les calligrammes, comme avec les textes courts. La part d'esbroufe dans le sens mélioratif du terme y est trop importante.
Un calligramme c'est un peu de la calligraphie, Importance du dessin, trop léché, trop symétrique. Ici tu reproduis le visage d'une fillette, avec un nez de crâne décharné soit dit. Mais vois cette symétrie pour les sourcils, pour les yeux, le nez en triangle équilatéral, et le sourire comme une coupe d'embarcation. Tout cela est tiré au cordeau, c'est une architecture.
Un visage n'a pas deux yeux pareils, un nez comme des sourcils se fronce (tu l'écris dans l'un d'eux), un sourire "grimace", minaude...
Ceci n'est pas la vie, c'est un schéma, grâce à la magie de tes mots une photographie. Un calligramme est à la poésie ce que la photographie est à la peinture.
Bien sûr, j'exagère, je force le trait. J'admire ton travail et ton texte est brillant, j'en reviens au début. C'est tout simplement que je suis jaloux, mais les calligrammes, malgré tout, quelle "esbroufe"!
PS: je me suis permis le tutoiement. ça se fait sur Oniris je crois, sinon pardon de tout coeur.

   xuanvincent   
21/8/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Joli poème en forme de caligramme !

Voilà une façon originale de traiter le thème du personnage.

Détail : ce caligramme ne m'a pas paru toutefois très féminin pour sa forme/ses formes.

   Anonyme   
21/8/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Peut être pas le meilleur Is que j'ai lu, mais un travail à saluer tout de même!

D'abord par la forme: l'exercice du calligramme est périlleux et il largement réussi, notamment la bouche. Je suis moins fan du triangle qui figure le nez cependant;: il prend trop de place à mon avis.

Pour le texte, c'est à l'image(si j'ose!): un peu disproportionné entre les images des yeux et celles du nez.

Je suis comme Cyrano! Je fixe ce nez...

Ca reste tout de même bon!

   Anonyme   
22/8/2009
 a aimé ce texte 
Bien
J'ai bien aimé l'idée du calligramme qui est bien utilisé.
Les images, le roulement, le sautillement qu'on perçoit dans les vers sont bien mais il m'a manqué un petit quelque chose pour vraiment accroché. =)

   Anonyme   
22/8/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour Isfranco

Je suis admirative quant à la patience et le travail qu'a demandé ce calligramme.
J'aime le nez, dans le fond (pas dans la forme) et trouve le sourire tendre, dans sa forme. Il est émouvant, dans ce qu'il dit.
Très peu de choses sont dévoilées du personnage et j'aimerais bien qu'il soit celui auquel je pense.
Bonne chance !

   Anonyme   
23/8/2009
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
J'ai reconnu le personnage...
^^
Mais pas grâce au dessin, Dieu merci pour elle!!!

Sinon, j'aime le texte, modérément (modo un jour...) je trouve que les yeux sont particulièrement bien exprimés...
Le nez reste un peu empaté ce qui est dommage, mais je suppose que la mise en forme est difficile à tenir...
La bouche me parle moins, tant au niveau graphique que poétique...

Un soupçon d'audace, ça f'zait longtemps Is...
Mais pas assez de résonnances dans ma petite tête avec l'image que j'ai de la fée balayette... et puis alors j'ai un souci.

Les sourcils parlent de sourcils.
Les yeux parlent de z'yeux...
La bouche parle de sourire, et donc par extrapolation de lèvres...
Oui mais le nez???
Il parle pas de nez... même pas du nez... hum... ça me perturbe un chouia...

Sinon j'applaudis l'idée... le fond qui est sans nul doute dédié juste comme il se doit, les contraintes du concours respectées...

Mais... mais mon Is tu m'as habitué à plus de taf dans le truc et je reste un peu scotchée sur ma fin... un poco senor!
Si si...

Merci pour le sourire celà dit et merci à la fée... je connais quelques ca(ill)oux qu'il faudrait balayer, si elle s'ennuie... elle peut rire dans ma vie aussi?

;-)

   Bidis   
26/8/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Pour moi, c’est une petite chose ravissante, une charmante évocation, une esquisse.
Un petit dessin au coin d’une page.
Mais cela me laisse sur ma faim…
Je parle du texte. Pour la mise en page, je m'abstiens de commenter, ce n'est pas mon truc...

   colette   
26/8/2009
Sur le fond je n'ai que du bien à dire. C'est léger, c'est frais, on en mangerait.
Sur la forme...
Contrairement à Brabant, je trouve que ce n'est pas assez tiré au cordeau : le nez n'est pas du tout symétrique. Ça m'a sauté aux yeux comme... le nez au milieu du visage (oui c'est facile, mais moi j'ai été malade :-D ).
J'aurais assez aimé avoir l'ensemble en entier à l'écran. Je pense que ce serait possible en réduisant les espaces entre les élément.

   Automnale   
26/8/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Oh ! Isfranco !

Elle a des petites jambes arquées, non ? C'est peut-être à cause du balai !!

En tout cas, c'est charmant et amusant ! J'en redemande !

P.S. - J'ai pensé, et toujours à cause du balai, à une gentille sorcière !

   FABIO   
26/8/2009
 a aimé ce texte 
Un peu
Désolé mais je ne vois ici aucune poésie.
la mise en page désavantage le texte qui se retrouve éparpillé et n'aide pas a la fluidité de la lecture. (même si j'en suis sure cela part d'un bon sentiment).
Enfin une déscription de faits et gestes ou j'ai cherché en vain une touche de poésie me laisse froid.
ce n'est que mon avis, bien cordialement.

   Meaban   
1/9/2009
 a aimé ce texte 
Un peu
la mise en page originale rattrappe le petit côté cathécumène et moraliste

   Anonyme   
2/9/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
"Elle traque sans pitié les cailloux de la vie/Que dans un geste vif elle roule loin de nous", je trouve cela très justement vu et très bien écrit. Une forme à la "Caligrammes" sympatoche.
Je sèche pour le perso en revanche mais le poème me cause bien.

   David   
10/9/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour isfranco,

Je vois un visage dessiné de mots, j'ai pensé à un personnage de conte de fée, féminin, il y a un balai, peut être une gentille sorcière... il y a une histoire de cailloux que "elle" traque - ce sont les balises qui permettent au Petit Poucet de ne pas se perdre ! - mais ça doit être une fausse piste je pense, "les caillous de la vie" ont plutôt un sens d'obstacles, d'accrocs, je crois.

Je pense aussi à la petite souris qui échange les dents de lait contre un peu de monnaie... à cause du titre, en faisant une certaine lecture du triangle du nez... (bon, ça n'irait pas avec la forme... )

Enfin, c'est léger, au bon sens du terme, on peut se glisser dans les vers, et c'est assez original danns la présenntation, bravo !

   Marquisard   
10/9/2009
 a aimé ce texte 
Bien
c'est vrai qu'il est sympa ce calligramme, très frais, juste la bouche a laquelle je n'ai pas accroché.
Pour le personnage, le sobriquet de "fée balayette" donné par Es résume assez bien l'image que j'avais.
content d'être passé, j'en repart tout frais.

   colibam   
11/9/2009
 a aimé ce texte 
Un peu
Salut François,

C'est mignon, frais et je salue la prouesse technique que tu as du accomplir pour parvenir à cette mise en page plutôt plaisante.

Je trouve en revanche que cette mise en forme dessert assez nettement le fond, qui se retrouve amputé de tout ce que j'aime lire dans un poème : poésie, musicalité, émotion (même si je comprends que la légèreté de fond peut correspondre à l'identité de ton personnage, enfin, euh... si je ne me suis pas trompé)

J'ai bien aimé le vers "Et traque sans pitié les cailloux de la vie".

   Ariumette   
11/9/2009
Salut Is !
Bon... je crois que je suis pas une fan du calligramme... Je trouve que ça dessert malheureusement tes mots simples et beaux. Des mots qui peignent un instant banal d'une douce fraicheur.
Donc un grand oui pour ce nez qui, comme en vrai sur un visage, est le caractère de ton poème. Par contre j'aime beaucoup moins la bouche : le premier vers qui semble débarqué de nulle part, le côté un peu cliché du dernier vers "une route une vie" et du fait de ta présentation la répétition de "vie".
Allez, Is ! Le prochain un poil moins de forme pour nous laisser apprécier à leur juste valeur tes mots qui font mouche !

A très vite et au plaisir de te lire à nouveau.
Je ne note pas cause concours.

   Anonyme   
12/9/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Joli travail qui révèle encore une fois l'esthétisme que je dirais presque exacerbé d'Isfranco. Ici c'est de l'ouvrage d'orfèvre, un visage de mots, un sourire de mots. J'ai lu chez l'auteur plus poétique encore mais je ne peux m'empêcher de saluer cette mise en forme extraordinaire, si simple en apparence et ce phrasé incomparable et "bariccoesque". Un bravo, simplement.

   Mr-Barnabooth   
14/9/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Tiens ! Un second calligramme pour le concours !
J'ai bien aimé. Et les sourcils (très séduisant), et les yeux, et le nez, un peu gros mais subtilement gai et charmant, et le sourire délicat.
Bref, un bel ensemble, une bonne composition !
Mr B.

   Selenim   
14/9/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Apollinaire sort de ce corps !
Malgré une présentation que je qualifierais d'enfantine, la légèreté des vers cache une plus grande profondeur.
Je suis un peu déçu que le travail sur la forme ait été privilégié sur le fond trop effleuré.
Un texte frais, marque de fabrique de l'auteur.

Merci

Selenim

   Anonyme   
15/9/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Très peu habituée à ce type de poésie, j'ai lu et relu plusieurs fois.
Le charme m'a gagnée progressivement.
Je suis impressionnée par l'exercice, dont je salue l'originalité et de jolies trouvailles dans l'expression (surtout dans le nez et la bouche ;-))
Merci pour cette jolie découverte !

   Meleagre   
19/9/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Ce calligramme est très réussi : la forme du visage est bien reconnaissable et assez esthétique, et les mots gardent une musicalité et une expressivité assez intéressantes.
J'aimbe bien la forme et le texte des lèvres : une invitation à sourire, à rire, au bonheur.
J'aime beaucoup, aussi, le nez : il passe de 1 à 13 syllabes dans un élan irrésistible, avec des accumulations qui donnent du rythme au poème ("elle saute elle chante elle danse"...). Du coup, la base du nez est un peu épaisse, mais bon...

   Maëlle   
21/9/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Il y a le côté technique de la chose (il fallait le faire), et le contenu. Et les deux s'accordent. Le poème est d'une piquante candeur, une sorte de comptine (à clef?), mais qui ne peut que se lire. Un bon travail.


Oniris Copyright © 2007-2018