Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
David : Bourrage de crâne
 Publié le 17/04/08  -  8 commentaires  -  601 caractères  -  81 lectures    Autres textes du même auteur

Poème militant.


Bourrage de crâne



Travailler plus pour gagner plus
À mettre un doigt risque ton bras
Bosse en bon bœuf et prends un œuf
Tonnerre de mots à deux euros

Monde moderne un enfer terne
La démission, l'émigration
Un peuple actif d'écorchés vifs
Plus de besoin du genre humain

Pas de bataille et la mitraille
Ne résout plus tous les surplus
Avant les guerres payaient en frères
Aux survivants ce prix du sang

Et si la ruine est un abîme
La mort attend dès à présent
Sous les dorures de nos enflures
Tremble la paix, quelques années...


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   TITEFEE   
17/4/2008
joli mois de mai que nous prépares tu ??
le monde en colère remplit les rues
les enfants ne font plus recette
on leur demande de payer la dette
plus d'eau pure dans nos fleuves
les PCB empoisonnent les poissons
les pesticides dont les plantes on abreuve
font mourir nos abeilles à foison
adieu beaux fruits et légumes frais
une pilule par repas nous suffira
un peu de calcium
du magnésium
et des OGM

c'est pas ça que j'aime !

oh la la que ta supplique est tempête David...si on pouvait la chanter haut et fort...et surtout l'entendre !

   clementine   
17/4/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Tu traduis bien le malaise grandissant qui règne sur la France et hélas sur la planète et c'est vrai que le mois de Mai est pour toujours chargé dans nos mémoires de révoltes et de galères. Mais aussi pour moi d'espoir, peut-être suis-je une éternelle utopiste car le ciel est si noir, il suffit de voir les émeutes de la faim!
Jamais encore de telles manifestations n'avaient eu lieu, faut-il que le Monde chavire!
Et comment tolérer avec ce débordement de richesses étalé dans nos magasins qu'une grande partie de la population de cette Terre souffre de la faim!

   Anonyme   
17/4/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Oui, le monde se "cingléise" de plus en plus.
La "troisième" n'est pas bien loin à mon sens sans vouloir
jouer les Paco Rabane... Clash imminent entre orient et occident.

Le poème est conscient et pas mal exprimé, avec dérision
et distance, car à trop s'impliquer sur ce sujet on fini par jeter
son computer par la windows....

"Tremble la paix, quelques années..."

   i-zimbra   
17/4/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Certains se consacrent à l'écriture comme d'autres à l'art floral. D'autres la considèrent comme un acte "politique".
Il n'est pas dit qu'un peu d'hermétisme ait moins de portée qu'un long discours argumenté, car il n'est pire sourd que l'huître sur son rocher.

   Couette   
17/4/2008
Bravo, David, le poéte doit parler de son époque et en l'occurence dénoncer son mal-être...
Oui, que nous réseve l'avenir ? : "tremble la paix..."

   Moon   
17/4/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
j'ai aimé ton poème, surtout le début (les 2 premières strophes), ces petites phrases alambiquées provoquent chez moi, des..., bon, autant dire, tes vers ont remplis leur mission.je te suis aussi dans ta façon d'interprêter le malaise ambiant d'une société sur le déclin.

   nico84   
18/4/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Tremble la paix, la menace est sérieuse et proche. L'illusion des mots et de l'hypocrisie (parfois) démocratique s'estompera comme un rideau de mensonge.

Je crois que nous avons beaucoup à craindre pour le futur, merci de nous le rappeler.

   Anonyme   
19/4/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↓
ouais. Sans plus. On joue sur des valeurs faciles et à la mode pour attirer le lecteur avec comme sauce un peu de pessimisme. ça fait naître la compassion. Sans plus


Oniris Copyright © 2007-2018