Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
TITEFEE : Où vont mourir les vieux bateaux
 Publié le 17/04/08  -  3 commentaires  -  1172 caractères  -  322 lectures    Autres textes du même auteur

Rêverie tout en travaillant, les images, le temps, les odeurs se bousculent...


Où vont mourir les vieux bateaux



Le bateau blanc, de son étrave pointue et écumante,
Ouvre un chemin vaporeux dans les flots étincelants.
Les vagues éclatent alors en mille bulles moussantes
Et le vent dans les cordages se faufile et se lamente

En faisant ballonner les voiles en toile de nylon blanc
Le soleil à l’horizon éclate en mille reflets sanglants
Et je vois filer dans la transparence bleutée des eaux
Les poissons dont le déplacement éperdu gris argent

Laisse deviner la course rapide de leur corps en fuseau
J’aime braver les temps mauvais sous le ciel de Neptune
Même si le crachin glacé vient éclabousser mon visage
Je hume goulûment cet air salé qui jamais m'importune

Le vent apporte les airs mystérieux dans les cordages
Des chants de marins que mon père fredonnait à la lune
Que ferai-je maintenant que vit, obstiné, en moi encore
Le souvenir de mon père m’emmenant avec lui pêcher ?

Je repeins la coque de la barque bleue pour rayer sa mort
Pour que subsiste de lui ce vieux bateau qui meurt retourné
Dans un coin isolé du jardin à l’ombre fraîche d’un cerisier.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
17/4/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Très beau.
Le titre très évocateur.

Une magnifique "impression" saupoudrée de souvenirs
personnels...

Tes poèmes sont nombreux, mais de ceux que j'ai lu
celui-ci est en très bonne place parmi mes préférés.

   nico84   
18/4/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Oui, beaucoup de poémes, tous trés beaux. Celui là me parait différent moins personnel mais tout de même naturel insistant sur les descriptions belles, apaisantes.

Ce cadre est beau, j'admire cette faculté de faire entrer dans une ambiance. Maintenant, je préfére quand même tes poémes davantage intimes.

   Anonyme   
18/4/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Il manque quelque chose à ce poème. De la personnalité d'une souffle. Il est trop conventionnel. Reflets sanglants du soleil me paraît une image un peu surprenante


Oniris Copyright © 2007-2020