Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
Doumia : Sortilèges
 Publié le 10/12/08  -  14 commentaires  -  757 caractères  -  124 lectures    Autres textes du même auteur

Petit exercice sur deux rimes.


Sortilèges




Là, comme un rat d'hôtel en combinaison noire,
Je me glisse en douceur et fonds sur mon butin
Toutes griffes dehors j'agrippe le filin,
Je dérobe ton cœur, le mets dans mon grimoire.

Brouille tes souvenirs, puis murmure en latin
Pour clandestinement fleurir en ta mémoire,
Sortilèges lancés en mode incantatoire
Qui mettra mon amour au bout de ton chemin.

Dans le secret de l'âme écrira notre histoire,
Que nous puissions ensemble éternellement boire
Les nectars fabuleux que garde le destin.

Pour te greffer à moi, je verse en ton ciboire,
Afin que mon désir ne soit plus orphelin,
Un élixir sacré dans lequel je veux croire.



 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   toutou   
10/12/2008
whaw! nous sommes en plein romantisme! exercice magnifique, on dirait du BAUDELAIRE

   Marite   
10/12/2008
"Je ne cèle point que ces poèmes m'arrivent de bien plus loin que moi-même..." écrivait René Guy Cadou dans la préface de l'un de ses recueils. Je ne suis pas spécialiste mais "Sortilèges" me donne l'impression d'être aussi venu sous votre plume de bien plus loin que vous-même. Très beau texte, on a envie de le retenir afin de pouvoir le dire.
Marite

   gwynplaine   
10/12/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Deux rimes en tout, belle prouesse, et j'aime bien celle en 'oire' qui donne une certaine atmosphère et qui, je trouve, va bien avec le thème.
La ponctuation est peut-être à revoir. Les points après "grimoire", "chemin" me gênent car le sujet n'est pas rappelé. Mais ça reste du détail.
C'est un joli poème très plaisant à lire... et à relire.

   lotus   
11/12/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Tes sortilèges sont un poison dont je me suis délectée.

   David   
11/12/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Doumia,

Un très bon poème de sorcière, ça fait rêver !

   Anonyme   
14/12/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Une sorcière bien élégante très agréable à lire...
Un bien bel espoir de rêve et d'amour...
J'aime vraiment beaucoup... qui mettra mon amour au bout de ton chemin, ce vers qui inverse le sens du charme, non?

   Flupke   
16/12/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Très joli. Bonne puissance d’évocation. Très bien composé et agréable à lire en subvocalisant et en laissant les yeux déambuler un peu plus lentement que d’habitude, pour le plaisir. Bravo.

   mimich   
16/12/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Un exercice de style plutôt bien réussi.

Quelques remarques pourtant:
Il y a un point après "grimoire".Mais quel est le sujet de "brouille"? "Je"?
Quel est le sujet de "écrira"? Est-ce "histoire"? dans ce cas j'aurais écrit"s'écrira". Si le sujet est "mode incantatoire", je n'aurais pas mis de point après "chemin".

L'auteur peut-il m'éclairer? merci

   Doumia   
17/12/2008
Merci Mimich, je me rends compte d'une erreur de conjugaison, que je vais corriger et qui ne changera rien au poème. J'étais partie sur un sortilège, puis je suis passé au pluriel voyant qu'il manquait une syllabe et j'ai tout simplement oublié de rectifier les verbes
Merci de votre remarque.

   Bidis   
21/12/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Les poèmes de Doumia me donnent à peu près toujours l'impression de venir d'autre part. C'est pourquoi, si la ponctuation me dérangeait (ce qui n'est d'ailleurs pas le cas), c'est presque cet "autre part" que je mettrais en cause...

   kullab   
23/1/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J'ai adoré les deux premiers quatrains ! Je trouve cette idée de vouloir effacer la mémoire de l'être aimé pour y déposer des souvenirs vraiment brillante. En plus c'est très joliment dit, avec cet aspect religieux empreint de sorcellerie.
Je rejoins mimich pour la fin : dans le premier vers du premier tercet, il y a confusion. C'est dommage !
Le dernier tercet est très beau lui aussi.
Voila

   Anonyme   
11/2/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
J'aime bien le "rat d'hôtel en combinaison noire"...
Les trois derniers vers sont très beaux aussi.
On ne se lasse pas de lire ce sortilège.

   Anonyme   
11/11/2016
 a aimé ce texte 
Un peu
Quelques relectures bien nécessaire pour les strophes deux et trois, je pense dû à des verbes mal conjugués, déjà un petit souci avec cette deuxième strophe qui commence par "brouille", de plus toute cette strophe m'apparaît bancale. Ce n'est pas vraiment dès plus plaisant à lire, dans la troisième strophe c'est la première phrase qui accroche " dans le secret de l'âme écrira notre histoire.

Seule la première et la dernière strophe sont fluides, et c'est plus particulière cette dernière que je trouve la mieux aboutie.

A mon avis ce serait un poème à retravailler, pour lui donner une lecture plus aisée, car il ne manque pas d'avoir de belles choses à dire, mais qui ne me semblent pas toujours bien exprimées.

   silvieta   
23/1/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J'aime cette incantation sorcière en sonnet musical, constituée pour les quatrains de rimes embrassées, ce qui est on ne peut mieux approprié pour un philtre d'amour.

Un très beau texte, maîtrisé.


Oniris Copyright © 2007-2020