Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
GiL : Honfleur
 Publié le 11/04/22  -  13 commentaires  -  757 caractères  -  195 lectures    Autres textes du même auteur

Nos deux anniversaires « tombent » mi-avril…


Honfleur



Tous les ans nous allons au petit port d’Honfleur
Qui jadis abrita les vaisseaux des corsaires…
Mais n’abrite à présent que nos anniversaires
Lorsqu’aux rayons d’avril éclot la prime fleur.

Nous déjeunons dehors pour goûter la chaleur
Du soleil printanier, au calme sous les serres ;
Les mets sont savoureux et les rouges sincères,
On s’y sent euphorique, à l’écart du malheur…

Et puis, le café bu, pour faire un peu de sport
Nous allons prendre l’air sur les quais du vieux port
Où nous parlons plutôt d’hier que de demain

Car l’avenir est un sujet que l’on évite
Quand on vieillit ensemble en se donnant la main…
Encore un an passé, comme le temps court vite !


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   socque   
27/3/2022
 a aimé ce texte 
Bien
Ah, c'est dommage. Je me laissais aller au fil de vos alexandrins fluides comme sur une barque au fil d'une eau claire et calme, et patatras l'échouage :
Car l’avenir est un sujet que l’on évite
Bon, en relisant je comprends qu'il s'agit d'un trimètre, c'est admis, no problem, mais pour moi la boîte du gâteau d'anniversaire a subi un enfoncement ; peut-être la rupture de rythme est-elle voulue, pour marquer l'inquiétude devant le temps qui passe, auquel cas je l'eusse trouvée plus appropriée au dernier vers. Dernier vers, en l'état, beaucoup trop plan-plan à mon avis.

J'ai bien aimé les rimes, sinon, pas extravagantes mais plutôt savoureuses, bien assorties au propos quotidien. Une mention pour sport/port, serres/sincères et surtout corsaires/anniversaires. Bon anniversaire au narrateur/à la narratrice et à sa dame/son monsieur !

   poldutor   
27/3/2022
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour
Que j'aime ces poèmes sublimant le temps qui passe, les amours qui durent sans jamais tiédir.
En vers simple, l'auteur(e) nous évoque ces moments de calme et de simplicité.
Oui avec l'âge, très souvent
" nous parlons plutôt d’hier que de demain
Car l’avenir est un sujet que l’on évite
Quand on vieillit ensemble en se donnant la main…"
Pour les cheveux blancs les jours défilent...
"Encore un an passé, comme le temps court vite !"
Merci pour ce poème presque "classique"
Cordialement.
poldutor en E.L

   papipoete   
30/3/2022
 a aimé ce texte 
Bien ↑
néo-classique
C'est un rituel chaque année, quand avec Avril tombent nos deux anniversaires, d'aller faire un tour à Honfleur, passer du bon temps... Nous savourons avec la douceur du Printemps, des mets fins et songeons " encore un de passé ! comme ça passe vite "
NB un poème de paix à travers l'amour qui dure, à l'épreuve du temps, comme si aucun malheur ne vint à le ternir...
Une photographie d'un couple sans doute âgé, que l'amour toujours unit, même si la fougue s'est enfuie, mais main dans la main ils vont leur chemin.
Pas un chef-d'oeuvre mais de ces lignes qui reviennent, comme celles que l'on s'écrivait il y a longtemps... " t'en souviens-tu ? "
un sonnet parfaitement néo-classique
papipoète

   Miguel   
31/3/2022
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
De la poésie et de la philosophie : un coupe bien assorti, comme celui apparemment que célèbre ce poème. Que de délicatesse, de douceur, de tendresse ! Ce rituel de Honfleur est rendu de manière particulièrement vivante, on s'y voit, et les préoccupations de l'âge pudiquement évoqué ici ont le charme de la conversation intime. Des vers fluides et mélodieux, une douceur de lire qui traduit une douceur de vivre. Du beau travail.

   Myo   
1/4/2022
 a aimé ce texte 
Un peu
Le titre m'a attirée.
Ayant eu l'occasion de visiter ce lieu charmant, j'espérais le retrouver à travers vos lignes.
Mais il n'est ici que prétexte à l'exposé d'un moment tout personnel qui ne transcende pas de poésie.

Un sonnet dont la forme est tout à fait honnête mais le fond bien que gentillet, ne me convainc pas, désolée.

En EL Myo

   Robot   
4/4/2022
 a aimé ce texte 
Bien
Je cherche Honfleur puisque le titre m'annonce que c'est de ce lieu qu'on va tirer un poème. mais je trouve une vague description qui pourrait s'appliquer à beaucoup d'autres villes.
J'ai plutôt lu le récit - bien écrit - d'un souvenir agréable pour le narrateur.
Voilà pour mon appréciation mitigée.

   AnnaPanizzi   
11/4/2022
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour;

C'est une coïncidence mais aujourd'hui, la marine est à l'honneur sur Oniris... :)

C'est un instantané, une carte postale de Normandie et du temps qui passe et qu'on ne pourra arrêter. C'est pastellisé et sans esbrouffe, j'aime ce genre de shot mélanco.

Le bonheur est égoïste, tout le monde le sait, et il ne dure que le temps de se retourner.

EDIT : j'avais pas vu l'incise: bon anniversaire !

Merci pour ce saut de puce sur la Manche.


Anna

   Vincent   
11/4/2022
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour Gil

Un très beau sonnet qui a réveillé en moi beaucoup de souvenirs

les vôtres avec votre compagne pour vos anniversaire m'ont beaucoup plu

déambulation nostalgique dans un si beau décor

merci pour voter texte plein d'embruns

   Lebarde   
11/4/2022
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Gil

Un bien joli sonnet qui s’éloigne du classique sans doute pour une broutille de césure? sur un sujet, lui par contre, très classique.

Le retour, sous forme de pèlerinage, d’un couple vieillissant, sur le lieu de ses habitudes et de ses souvenirs .
Une promenade nostalgique charmante évoquée simplement avec tact et douceur qui a d’autant plus d’importance que les années passent.
Le présent surprend avant de séduire.

Une belle écriture fluide, des vers élégants, je n’ai besoin de rien de plus pour être comblé et prendre plaisir à la lecture.

Merci
Lebarde

   Corto   
11/4/2022
 a aimé ce texte 
Bien
On vit un moment chaleureux avec ce couple.
Rien de prétentieux mais où l'on sent que les protagonistes partagent un beau moment.

Honfleur c'est sans doute mieux que Vesoul, non?
Merci de cette spontanéité.

   Vero   
12/4/2022
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour Gil,

Un joli rituel pour fêter l'anniversaire du couple .
Honfleur, je ne connais que de nom mais ce lieu semble être cher au coeur des amoureux.
La cause du classement en néo-classique serait-elle due au premier vers du premier tercet dont la rime finale n'est pas féminine?
Je ne vois que cette cause.
L'ensemble du sonnet est plaisant, empli de tendresse et d'amour malgré le temps qui passe trop vite.

   GiL   
14/4/2022

   Arsinor   
21/4/2022
 a aimé ce texte 
Passionnément
C'est de l'art !
J'aurais vu "Il n'abrite à présent" plutôt que de redoubler l'expression de la restriction.
"un peu de sport" : une légère amélioration perfectionnerait le tout
"de demain" : de de
le dernier tercet est un peu plus lâche que le reste.
J'ai été attiré par le titre, présent dans le plus fameux poème de la langue française.


Oniris Copyright © 2007-2022