Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
gorgonzola : Espérance ou déclin
 Publié le 17/05/08  -  3 commentaires  -  1070 caractères  -  32 lectures    Autres textes du même auteur

Doutes...


Espérance ou déclin



Quel avenir pour l’homme en ces temps indécis,
Lorsque le lendemain dessert les pires craintes,
Déversant par légions, dans les cœurs, les esprits,
Le doute meurtrier des illusions défuntes ?

Quel est donc cet espoir qu’on peut encor nourrir
Au regard de ce monde empêtré dans la guerre,
Au regard d’une vie enlisée, à guérir,
Qui se fane bien vite et se meurt éphémère ?

Un bien sombre présent que celui où le corps
Est réduit au néant ; celui d’un tas de viande
Qu’on acquiert, que l’on vend et qui baise et qui dort
Sous les yeux pervertis de l’argent qu’on marchande.

Et la voix du seigneur qui devait nous guider
La voilà détournée au profit du mensonge
Se faisant défenseur, de par ses plaidoyers
Des pires intérêts, sans tarir de louange.

Et s’il n’est d’espérance, ou semblant d’avenir
Alors que le déclin incessamment s’approche
Faut-il baisser les bras, faut-il donc en finir
De ce monde où l’humain, à plus rien ne s’accroche ?


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
17/5/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Hé oui, tout fout l'camps...
Bien rythmé, lecture agréable. Un fond assez commun mais pas mal dit.

   David   
18/5/2008
Bonjour Gorgonzola,

une jolie musique des mots, j'ai bien aimé l'abandon de la rime dans la quatrième strophe -c'est pour sacrifier la forme au sens ou mettre l'accent à ce moment là ?- mais c'est la troisième que je préfère, je crois que "voix du seigneur" me fait lever des boucliers.

   Anonyme   
30/6/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Un texte écrit en 2008, nous sommes en 2016, est là vos mots prennent encore plus de sens.

"Espérance ou déclin", étant une éternelle optimiste, je répondrai "Espérance", je veux croire encore en ces hommes de volonté pour construire un avenir. Mais je reconnais que par instant, j'ai des doutes qui me tenaillent au vue de certains événements. J'ai comme l'impression que parfois ce monde marche sur la tête. Mais il ne faut nullement renoncer et garder espérance en l'avenir.

Tout votre écrit interpelle et interpellera encore et encore, j'en ai pour ma part apprécié la justesse, pour fond, criant de vérité et la forme fluide.

Cet ensemble conduit à une réflexion profonde et intéressante.


Oniris Copyright © 2007-2019