Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
ristretto : Invitation
 Publié le 17/05/08  -  7 commentaires  -  561 caractères  -  135 lectures    Autres textes du même auteur

La cuisine de l'amour


Invitation



Notre amour se nourrit
de mélanges d'épices
pincées de fantaisie
et d'étoiles d'anis.

Et la menthe poivrée
à tes lèvres cueillie
pimente tes baisers
et attise l'appétit.

La cuisine embaume
tu manies savamment
curcuma, cardamome
paprika ou safran.

Tu mijotes un voyage
aux saveurs exotiques
favorable présage
à une nuit érotique.

Le gingembre confit
accompagne le thé
cannelle, fleur d’oranger
quand arrive la nuit.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
17/5/2008
 a aimé ce texte 
Bien
J'aime bien. Les épices de l'amour...

   Anonyme   
17/5/2008
Mélanger les épices et l'amour comme cela...j'aime beaucoup! Cela donne à la fois envie de manger et de voyager!
Mais certains mots on tendance à me géner tels que l'énumération "curcuma, cardamome
paprika ou safran. " c'est peut être trop lourd!
Bonne continuation!

   clementine   
17/5/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
J'ai beaucoup apprécié, j'adore les épices ...
C'est très sensuel même si rien n'est vraiment dit, tout est suggéré avec délicatesse.
Le poème en entier parle d'amour charnel par le biais des épices caressant le palais.
Réussi, bravo!

   strega   
17/5/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Hann, ça sent bon tout ça. L'idée paraît évidente, l'amour les épices, même combat !

J'ai aimé, c'est tout à fait ça. La dernière strophe m'a plu plus que les autres.

Point légèrement négatif. Et pourquoi pas pousser la métaphore encore plus loin, j'aime bien quand on touche aux fonds des idées. (en art)

Bravo.

   David   
21/5/2008
Bonjour Ristretto,

J'ai bien aimé, d'un seul souffle sur quatre strophes, j'ai eu un déséquilibre sur "cannelle, fleur d'oranger" mais au-delà, finir à la strophe précédente ou poursuivre encore un peu m'aurait bien plu.

   Anonyme   
20/5/2008
Je poursuis ma découverte de cet auteur par cette poésie ... j'aime bien !
Elles chatouillent délicieusement notre palais et nos narines, ces épices aussi sensuelles que piquantes. C'est sans prétention, et c'est justement cette légèreté, ces petites phrases aériennes saupoudrées d'exotisme qui font tout le charme de ce texte.

   nico84   
6/5/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Je n'ai rien à redire. C'est bien écrit. Belle idée bien mise en forme. C'est léger, pas émouvant, pas poignant mais mignon.

C'est frais et agrable à lire. Bravo.


Oniris Copyright © 2007-2019