Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
Jaja : Terra nova
 Publié le 02/11/08  -  7 commentaires  -  745 caractères  -  34 lectures    Autres textes du même auteur

Carnet de voyage (2)


Terra nova



Ils ont quitté Rouen par un matin limpide,
Ou Brest, ou d’autres ports, vers un sort incertain.
Serrés dans l’entrepont, ils rêvaient d’un fortin,
À la pointe d’un cap, tel un aigle intrépide.

Quelques arpents de terre à défricher sans trêve,
Des forêts peuplées d’ours et d’orignaux géants,
Un continent entier à ravir au néant :
Voilà qui attendait ces hommes aux vies trop brèves.

La neige, le scorbut, les mois de solitude
Et tous les aléas d’une existence rude,
Les guettaient dans le blanc de l’hiver cristallin.

En ce siècle présent, ils ont gardé leur âme
Et préservé intact leur parler plein de charme,
Les enfants bien-aimés de Samuel Champlain.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
2/11/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Ce poème me rappelle un peu celui de José Maria de Hérédia
"De Palos, de Moguer, routiers et capitaines..."

Un de ceux qui ont enchanté mon adolescence et sans doute celle de beaucoup d'autres.
J'aime beaucoup

   Anonyme   
3/11/2008
On a quand même droit à Céline Dion, il ne faut pas l'oublier!!!!
Non je blague!
Beau poème chantant.
Au risque de déplaire je critique le ou ou du deuxième vers et le voilà qui attendait du huitième.
Sinon j'aime!
Je considère qu'il faut dire ce que l'on ressent en toute courtoisie.

   Anonyme   
5/11/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un très bon poème qui me fait, pour ma part, penser aux romans de Clavel sur le Nouveau Monde.

Je n'aime pas l'image de "l'aigle intrépide", que je trouve un peu caricaturale.

Mais vraiment j'apprécie.

   mimich   
10/11/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J'ai aimé et le thème et la forme dont le rythme et la qualité des rimes ont été travaillés.
C'est l'oeuvre aboutie d'un excellent artisan de la plume.

   Jaja   
13/11/2008
Merci, merci,
"L'aigle intrépide" n'était pas mon premier choix. Je l'ai gardé pour la rime, mais bof...

   Flupke   
14/11/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Bravo Jaja. j'ai bien aimé un continent à ravir au néant et la survivance du parler. Très chouette poème.

   Anonyme   
2/1/2017
 a aimé ce texte 
Pas
Poésie sympathique, qui retrace un fait, les mots en relatent quelques épisodes. Là encore je trouve que cela n'a pas assez de relief.

Je n'ai pas ressenti, l'esprit de ces aventuriers. Je dirai presque un texte trop "scolaire", je l'aurai aimé plus atypique, plus coloré. Je ne me suis pas senti transporté dans cette période, dans ce vécu singulier, hors norme, émouvant.

Malgré plusieurs lectures, mon impression n'arrive pas à passer le seuil d'une lecture qui ne demeures que basique.


Oniris Copyright © 2007-2022