Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
Jeser : Invitation
 Publié le 07/09/07  -  2 commentaires  -  1086 caractères  -  33 lectures    Autres textes du même auteur

Y-z-a-t-y pas d’la chance, hein, qu’c’est moi que je fais la tambouille aujourd’hui !


Invitation



Pouvais-tu supposer, toi qui vis souvent seul,
Qu’on allait te laisser à l’ombre d’un tilleul.
Pendant que ton épouse agrémente sa vie,
En visitant Paris, Moscou, Rome ou Pavie.

C’est là mal nous connaître, et pour y remédier,
Ce samedi 8 juin, nous allons t’inviter.
Il faut que dès midi, venu avec ton chien,
À notre table assis, tu dises : « Je suis bien ».

Quincy, Cosette et Kim pourront jouer ensemble.
Quant à nous, détendus, en gens qui se ressemblent,
Nous montrerons à tous que notre dentition,
Peut toujours nous servir dans la mastication.

Pour ne pas étouffer, à force de pitance,
Nous mouillerons le tout dans un produit de France.
Il porte un nom très court, il a un goût divin,
C’est le jus de la treille, autrement dit : « Le vin ».

Te voilà donc, Armand, forcé de dire : « Oui ».
Mais nous savons déjà que tu t’en réjouis !
Il faudra patienter, hélas, quelques semaines,
Avant de contenter l’esprit et… la bedaine.


L’ami Jean.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Bidis   
8/9/2007
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Il a d'la chance Armand
D'avoir un ami Jean
Et que ce bon copain
En lui offrant du vin
Un repas des amis
Lui fait des vers aussi

   Anonyme   
14/5/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
"Une invitation", et des mots enthousiastes pour cet ami, qu'il connaisse un peu de joie, de partage car il semble un peu délaissé.
Quand l'amour est momentanément défaillant l'amitié est là. Cela réchauffe le cœur.

Un texte sympathique qui met bien en avant l'envie de faire plaisir, et d'apporter par ce moment convivial, beaucoup de chaleur humaine dans cette vie esseulée.

Texte simple, vivant, plaisant qui se lit bien.


Oniris Copyright © 2007-2020