Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
josy : Te dire...
 Publié le 25/10/18  -  8 commentaires  -  593 caractères  -  188 lectures    Autres textes du même auteur

Feuilles d'automne.


Te dire...



Pour le jeune cresson qui pousse dans tes yeux
les merles aux beaux habits de lumière
les feuilles du tilleul qui descendent
Pour l'hirondelle qui prépare son voyage
le brin de mystères des libellules
mes mots hésitants qui te cherchent
Pour l'abri de verdure des Poètes
la rondeur et le goût du raisin
la vérité du rêve et des légendes
Pour les mots sonores qui s'effeuillent

La solitude et tous ses recoins mauves
d'une douce mélancolie automnale
portent comme des lauriers de prairies
ce que mon amour égrène de saveurs


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   izabouille   
2/10/2018
 a aimé ce texte 
Bien
J'ai bien aimé cette poésie, peut-être un peu moins le premier vers, "le jeune cresson qui pousse dans tes yeux", la formule est bizarre je trouve. Mais ce n'est que mon avis.
Il y a aussi "... comme des lauriers de prairies", je n'arrive pas à bien comprendre cette image. Mais l'ensemble donne une jolie carte postale aux couleurs de l'automne.
Merci pour le partage

   Castelmore   
8/10/2018
 a aimé ce texte 
Pas
Non ...trop d'images confuses à la suite perturbent le sens ... à tout le moins ma faculté de compréhension ...
au service de la Muse ? Je ne le crois pas non plus ...

Avec un sourire

   Brume   
11/10/2018
 a aimé ce texte 
Pas
Bonjour

C'est joli mais ça ne me suffit pas. Votre poème manque de profondeur.
L'absence de ponctuations n'est pas un problème à condition que les transitions soient bien marquées, ce qui n'est malheureusement pas le cas ici.
Dans la première partie j'ai l'impression de lire une énumération bucolique car les vers ne semblent pas avoir de continuité avec les vers suivants.

Un poème qui manque de rigueur selon moi. Je vous suggère de retravailler l'harmonie des vers pour lier vos idées de manière plus nette.

   papipoete   
25/10/2018
 a aimé ce texte 
Un peu
bonjour josy
l'auteure a envie de " lui " dire plein de choses, que l'humeur automnale suggère au poète ...
Mais ! le premier vers me fait peur et songer à des orbites vides au fond d'un marigot où le cresson s'est installé pour pousser !
Le 3e vers n'est pas très heureux avec ces " feuilles du tilleul qui/descendent " .
Je trouve ces " pavés dans la mare " bien dommageables au milieu d'un ensemble de bon aloi !

   PIZZICATO   
25/10/2018
 a aimé ce texte 
Un peu
Je n'ai pas trouvé dans ce texte une image qui me plaise vraiment.
Elles se succèdent sans trop de relation entre elles, à mon ressenti bien sûr.
" le jeune cresson qui pousse dans tes yeux " vraiment pas très poétique, je trouve.

"portent comme des lauriers de prairies
ce que mon amour égrène de saveurs " j'ai sauvé ces deux vers.

A vous lire une autre fois.

   bipol   
26/10/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
bonjour,

je trouve que votre tristesse

égrainant ces vers est palpable

je le ressens profondément

et l'élan de mon cœur accompagne

votre chagrin, j'éprouve beaucoup

de compassion à votre égard

cela sonne en moi comme du Chopin

   LylianR   
26/10/2018
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Une seconde partie, à partir de "mes mots hésitants qui te cherchent" meilleure que la première.

"Pour le jeune cresson qui pousse dans tes yeux" est un vers qui ne me semble pas très heureux.
L'expression "beaux habits de lumière" est commune.

"les feuilles du tilleul qui descendent" : le verbe "descendent" n'est pas expressif.

Mais j'ai aimé :
Pour l'abri de verdure des Poètes
la rondeur et le goût du raisin
la vérité du rêve et des légendes
Pour les mots sonores qui s'effeuillent

Un poème inégal mais intéressant.

   Lulu   
27/10/2018
 a aimé ce texte 
Un peu ↓
Bonjour Josy,

J'ai trouvé ce texte tout simple et mignon dans son intention au vu de ce qu'il dit et du titre "Te dire…".

J'ai aimé cette simplicité, ce côté aisé d'écriture et de lecture, au final.

Cependant, j'ai trouvé dommage que vous ayez répété le pronom "qui". On le lit cinq fois dans le poème. Cela me semble beaucoup pour un texte court. Ainsi, pour le premier vers, j'aurais mieux vu "Le jeune cresson pousse dans tes yeux"... etc. Cela aurait d'ailleurs rendu le verbe plus actif et donné plus de force, je crois, au vers, tout en l'allégeant du pronom qui n'était pas indispensable ici, ou plus loin. Cela aurait impacté la suite, cependant.

J'ai aussi regretté l'expression "habits de lumière", peut-être déjà trop lue.

Si les mots sont simples à lire, j'ai toutefois ressenti une certaine confusion du fait que la première strophe n'ait pas été coupée en plusieurs pour plus de clarté.

J'ai bien aimé cette partie :
"Pour l'abri de verdures des Poètes
la rondeur et le goût du raisin
la vérité du rêve et des légendes"...
C'est là plus cohérent.

Bonne continuation.


Oniris Copyright © 2007-2018