Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie classique
kullab : Le démon
 Publié le 23/01/09  -  9 commentaires  -  386 caractères  -  221 lectures    Autres textes du même auteur

Ah ! te voilà, démon !


Le démon



Ah ! te voilà, démon !
Dansant et grimaçant ;
Portant tous tes délices,

Sur un flot d’immondices :
Ton sourire charmant,
Ton doux ventre fécond,

Ton sexe appétissant,
Source de tous les vices,
De nos humeurs mauvaises,

Des plus profonds malaises,
Des pulsions destructrices,
Dont nous jouissons tant !


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
23/1/2009
 a aimé ce texte 
Passionnément
Pas facile de faire la diérèse du dernier vers....

Une poésie classique d'une grande pureté, avec une alternance de rimes finement calculée, un portrait physique et moral saisissant du Mal....qui nous séduit et nous habite,comme une partie de nous-mêmes.

   Anonyme   
23/1/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Ces quelques vers rendent plutôt bien le coté charmeur et tentateur du démon. L'abandon au vice même si ça fait mal.
Bien vu.

   FredericBruls   
23/1/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Très baudelairien en effet. On sent une présence féminine très forte tout au long du poème. Un poème très catholique, au fond, si je voulais faire un peu d'humour.

   Ephemere   
23/1/2009
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
J'ai aimé l'alternance recherchée des rimes, le thème du démon.
J'ai moins aimé la suite des descriptions à partir du vers 5, sans verbe conjugué ; ça sent le premier jet.
FMR

   Nongag   
23/1/2009
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
Un bon petit poème. Mais un peu court: c'est tout ce que le démon vous inspire? Il me semble que ce mythique dieu du mal possède plus d'un tour dans son sac pour faire dévier nos sens et nos vies.

Un bon départ, mais le voyage est trop court. L'enfer est plus vaste que ça! (-;

   Flupke   
26/1/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Ah oui. Vraiment très bien. J'adore ce genre de petit bijou très concis, finement ciselé et interpellant.
(Un peu fan de Baudelaire j'imagine ?)
Bravo. De loin ton meilleur opus de mon point de vue subjectif.

   Mona79   
4/4/2011
Commentaire modéré

   CharlesVerbaud   
2/11/2012
 a aimé ce texte 
Vraiment pas ↓
Que fait ce poème dans le classique ?
Les genres des rimes ne sont pas alternées, il manque la diérèse à pulsions.

Pour le reste, il n'y a aucune phrase, c'est un catalogue d'invectives sans intérêt.

   stellamaris   
3/11/2012
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Je suis d'accord avec CharlesVerbaud, ce poème n'est pas vraiment classique faute d'alternance des rimes dans les deux premiers tercets... Mais, contrairement à lui, j'y ai vu un petit bijou, qui m'a complètement séduit ! En peu de mots, tout est dit, l'on est envoûté !

Avec toute mon amitié.

   Anonyme   
19/2/2016
 a aimé ce texte 
Vraiment pas ↑
La forme est satisfaisant, le fond me satisfait beaucoup moins, l'apologie du démon, véhicule une idée qui a longtemps était attribuée à la femme, la considérant comme un être néfaste, nuisible, sans âme. Tout le vocabulaire employé en témoigne.


Combien de femmes, de jeunes filles, de filles mêmes ont été victimes de cette façon de penser, et aujourd'hui encore de part le monde combien d'elles vont souffrir sous le joug de telles pensées.
C'est pour cela que je n'approuve en rien ce texte.


Oniris Copyright © 2007-2020