Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie contemporaine
lessence : Jardin d'amour
 Publié le 25/06/07  -  2 commentaires  -  1047 caractères  -  208 lectures    Autres textes du même auteur

Un poème au chapitre de l'Amour

(Nota : dans tous mes poèmes, je m'affranchis du e muet. C'est la seule règle à laquelle je déroge, de façon systématique)


Jardin d'amour



Un jardin d’amour au fond d’une cour
La simple parcelle, le carré fidèle
Un coin pour toujours dans de beaux atours
Deux êtres s’emmêlent, en quête éternelle

Je sème les fèves, arrose de rêves
Et laissant pousser j’invoque les fées
Je serai la sève et toi la belle Eve
Moi le jardinier, et toi la pensée

Je me fais terreau par mes tendres mots
Tu t’épanouis le jour et la nuit
Je suis le pavot contre tes sanglots
L’engrais de ta vie, ma belle ancolie

Tu es une fleur aux mille senteurs
Mon impatience, ma folle garance
Emplie de douceur tu es ma liqueur
Tout en toi m’encense, tu es ma fragrance

Quand tu étales tes ardents pétales
Tu te fais miel, soleil, ma bouteille
La femme fatale, ma plante frugale
Et pour toi je veille, je me fais abeille

Ensemble cultivons ce qui sent bon
Ce qui étonne et fait que l’on bourgeonne
Tu es mon bouton d’or, ma déraison
Croquons la pomme, sans attendre l’automne


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   lotus   
27/12/2007
A nouveau beaucoup de rigueur dans le respect des rimes.
Je suis étonnée de ne voir aucun commentaire .

Je croque tes mots sans attendre l'automne...

Très beau poème simple mais bien écrit.

   Anonyme   
30/4/2016
 a aimé ce texte 
Un peu
Commençons par ce qu'y n'est pas très poétique à mon goût "Tu te fais miel, soleil, ma bouteille", franchement "ma bouteille" quand on parle d'amour, bien singulière comparaison ...

Je dirai de l'ensemble de votre écrit, est juste "gentillet", de plus beaucoup d'irrégularité dans le nombre de pieds, c'est très fantaisiste, de même que certaines rimes, c'est dommage mais cela me fait l'effet d'un manque de rigueur. Votre écrit aurait mérité un peu plus d'attention, pour permettre de donner à ce "Jardin d'amour, un bel écrin.

Votre poème se lit mais n'attire pas de marque d'intérêt, ni ne procure d'émotion.


Oniris Copyright © 2007-2020