Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie contemporaine
lessence : S'encenser
 Publié le 29/06/07  -  2 commentaires  -  855 caractères  -  50 lectures    Autres textes du même auteur

Un poème au chapitre de la Passion


S'encenser



Susurrer l’évidence
Éviter l’avanie
S’évader en romance
Aviver son esprit
Susciter l’assistance
S’enquérir de l’avis
S’assurer l’intendance
De son âme ravie

S’immiscer dans l’intense
De l’instant sans souci
Assentir l’insistance
De sentiments assis
S’isoler dans l’aisance
De serments assouvis
S’y lover sans nuance
Et s’envoler du nid

S’élancer dans la danse
Se lancer un défi
S’enlacer dans la chance
D’installer un récit
S’imposer décadence
Adouber l’assagie
Affoler l’indécence
De la dame assoupie

S’insérer dans la transe
D’une dense folie
L’insensé en instance
La démence en sursis
S’immoler dans les sens
À en brûler d’envie
S’encenser, dans un sens
De l’essence de vie


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
5/2/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Une bonne petite jonglerie de mots
chargés de sens et de kérosène...
Lecture aisée et message intelligent

Très bien vu

   Anonyme   
3/6/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Il y a comme une musicalité dans ce poème qui le rend très plaisant à lire.

Peu à peu se dessine la courbe de la danse amoureux, qui fait s'enrouler deux êtres, dans l'agréable de l'envie, de la vie.
Chaque strophe se fait de plus en plus précise, et se nappe d'une belle élégance, le désir s'installe.

Je retiendrai cette dernière strophe qui est un petit bijou :

" S’insérer dans la transe
D’une dense folie
L’insensé en instance
La démence en sursis
S’immoler dans les sens
À en brûler d’envie
S’encenser, dans un sens
De l’essence de vie "


Ah ! que j'aime toutes ses assonances en "ense, anse" qui donne un sens vertigineux à ce très beau poème.

Le fond, comme la forme m'ont enchanté pleinement.


Oniris Copyright © 2007-2020