Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
lotus : Entre deux draps
 Publié le 22/04/09  -  18 commentaires  -  1361 caractères  -  282 lectures    Autres textes du même auteur

Quand les corps se rencontrent...


Entre deux draps



Tu tends les mains
Et me souris
Je te rejoins
Au bord du lit

Je suis la fleur
Le bouton d’or
Que tu effleures
Quand tu t’endors

Entre deux draps
Je te sens nu
De-ci delà
Sur ma vertu

Ta langue bleue
Sur mon soleil
Touche le feu
Et le vermeil

Tu bois ma vie
En gouttes d’eau
Avec envie
En mon joyau

De ma liqueur
Tu es friand
Alors ton cœur
Devient gourmand

Sous mon nombril
Un puy d’amour
Poursuit le fil
De tes discours

Tu vas, tu viens
En mon cerceau
Entre mes reins
Tu voles haut

Je prends tes sens
Et tes désirs
À contresens
Mais sans jouir

Ange déchu
Mon vagabond
Tu ne crains plus
Tous les démons

Et sur le point
De non-retour
Tu n’es plus loin
Mon troubadour

Cheveux au vent
L’étalon fou
Défie le temps
Et les tabous

De Mirabelle
À Mirabeau
La sentinelle
Se gorge d’eau

Sous les récifs
D’un canevas
Ta sève d’if
Gît sur mes bras

Ne dis plus rien
Restons ainsi
Le vent revient
Avec la nuit

Demain sera
Un autre jour
Tu jureras
M’aimer d’amour


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
22/4/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Ne dis plus rien
Restons ainsi
Le vent revient
Avec la nuit

Demain sera
Un autre jour
Tu jureras
M’aimer d’amour


Une très belle fin à ce poème très sensuel, un rythme magnifique, des mots choisis... évocateurs mes pudiques
Un bel hymne où l'amour physique se teinte d'un zeste d'amertume... Bravo Lotus

   Anonyme   
22/4/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Un poème pour le moins évocateur... "Ta langue bleue sur mon soleil". Une lotus très sensuelle, une écriture qui coule bien.

   Anonyme   
22/4/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Ambiance torride, ryhtme soutenu puis une chute apaisante et poétique, ces deux derniers quatrains que je trouve très beaux. Bravo Lotus !

   nico84   
22/4/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Effectivement, trés sensuelle. L'écriture est simple mais tellement belle. J'ai adoré presque tous les paragraphes.

Des évocations trés belles. Bravo.

   Anonyme   
22/4/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Sensualité suspendue entre deux draps qui se pose se dépose se repose et reste suspendue. Délicatesse et élégance, toujours, Lotus ne déçoit pas. Classieuse, et ça, j'aime !

   FABIO   
22/4/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Il faut un certain talent pour écrire ceci.
Un rythme et des mots evocateurs de plaisirs
dans une poésie magnifique.

   FredericBruls   
22/4/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Lotus en pleine montée de sève...
Blague à part, c'est un très beau poème érotique, tout en pudeur, avec des images superbes et originales. La fin aussi, avec cette petite pointe ironique, me plaît énormément.

   Anonyme   
22/4/2009
On perçoit une certaine amertume dans le dernier quatrain.
Joli poème.

   Anonyme   
22/4/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Joli poème d'une grande fluidité (si je puis dire) : )
Une douce sensualité exprimée en vers très musicaux.
Moi aussi j'aime ces deux dernière strophes légèrement amères.

   Anonyme   
22/4/2009
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
C'est bien écrit, c'est suffisamment clair sans être lourd, c'est délicat.

Mais je n'accroche pas vraiment.

Pas à cause du fond que j'aime bien et qui est de saison, mais plus sur la forme et sur certaines phrases que je trouve très "clichés":

"Le bouton d’or"
"De ma liqueur"
"Tu vas, tu viens" (merci Gainsbourg)
"Et sur le point
De non-retour"

En voilà quelque uns qui ont gâchés mon plaisir.

C'est dommage, parce que l'idée était belle.

   colibam   
22/4/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Belle fluidité sensuelle pour ce poème à la musicalité certaine.
Vive le printemps ! Euh... c'est quand la pause ?

   ristretto   
23/4/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↓
des images bien convenues, mais sans doute intentionnellement car ce sont elles qui amplifient le sentiment de tristesse dans cette amour-sans amour ..sentiment de solitude
enfin , suis vraiment pessimiste ce matin ? (:-) )

   Selenim   
23/4/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
J'ai beaucoup aimé, de la sensualité et de la retenue et un rythme envolé.

   widjet   
23/4/2009
Pour un voir lu et relu, bon nombre de ses poèmes pleins de sensualité (supprimés depuis hélas!), je peux dire que j'ai connu LOTUS nettement plus convaincante, même si celui ci demeure "correct".

Widjet

   David   
24/4/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour Lotus,

Suggestive, solitaires en corps unis comme je lirai la fin, inassouvie aussi la muse poètesse, comme s'il fallait choisir entre prendre et donner... dans de beaux draps.

   thea   
26/4/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
sourire sur ce texte qui se déguste comme une goumandise.;il y a comme une envie qui court le long des draps..comme un sourire coquin qui chatouille le creux de la main..

plaisir de lire

   Anonyme   
8/5/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
magnifique.... avec de très belles métaphores... superbe.

   Pandora   
9/5/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Sensuel et ardent. Poème tout en contraste; j'aime vraiment.
Une magnifique -que dis-je sublime- Ode à l'amour.

Bravo !

Au plaisir,

Pandora.


Oniris Copyright © 2007-2019