Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
lotus : Pour que tu m'aimes un jour
 Publié le 23/12/08  -  11 commentaires  -  1702 caractères  -  156 lectures    Autres textes du même auteur

Que ne ferait-on pas par amour?


Pour que tu m'aimes un jour



Pour que tu m'aimes un jour

J'interdirai la nuit

De décliner le jour

Sur un lit de rubis


Je figerai les marées

À tous les grains de sable

Déposerai l'ondée

Au fond de ton cartable


Je serai de la classe

L'insolente muette

Qui écrit sur la glace

À l'encre violette


J'ornerai de dentelle

L'abat-jour du monde

Ferai la sentinelle

Au pied de la Joconde.


Pour que tu m'aimes un jour

Je défierai le ciel

Me ferai troubadour

Ou déesse de fiel


J'accrocherai aux nuages

Des pervenches gracieuses

Au bas de mon corsage

Des notes nébuleuses


Je t'offrirai mon corps

Comme on donne sa vie

Pour sauver un trésor

Cerclé de pacotille


J'insulterai les Dieux

Puis les anges et les Saints

Pour ton torse soyeux

Frissonnant sur mes seins.


Pour que tu m'aimes un jour

Je m'habillerai en homme

Pour qu'en l'acte d'amour

Tu dévores la pomme


Je réinventerai

Les dix commandements

Et me prostituerai

Chaque fois que tu mens


L'esprit ensorcelé

Dans des habits de nonne

Goûterai le péché

Pour que tu me pardonnes


Je mettrai ta semence

Dans un flacon d'argent

Et boirai en silence

À l'heure du grand tourment.






 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
23/12/2008
 a aimé ce texte 
Bien
La dernière strophe est plutôt... Guère ragoutante comme ça de bon matin... Le titre sonne un peu céline dion mais bon...
J'ai pas trop saisi non plus le coup de s'habiller en homme (séduction ça?) Sinon l'amour, toujours l'amour avec lotus... C'est bien.

   Anonyme   
23/12/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Voilà un nouveau texte de Lotus...

Que ne ferait-on par amour pour l'amour ?

J'aime assez la forme rythmée (bon oui Céline pour aller à l'évidence - on peut même chanter ce poème).

Je préfère le parler ce poème, qui sous la chaleur des mots et des images me parle de désespoir et d'excès... de passion aussi

J'ai vraiment aimé, merci Lotus

   ristretto   
23/12/2008
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
pas vraiment emballée cette fois
on passe un peu du coq à l'âne, pour finir sur une curiosité peu poétique
pourtant j'ai aimé "je m'habillerai en homme ..."
à bientôt

   xuanvincent   
23/12/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Merci lotus, pour ce joli poème.

... pour lequel m'est revenu un instant la mélodie de "Pour que tu m'aimes encore" d'une certaine Céline Dion" (les paroles diffèrent quant à elles beaucoup).

   Anonyme   
23/12/2008
Comment dire ce que l'on ressent sans froisser ?
C'est là tout le problème. Surtout quand une personne que l'on ne connaît pas a eu la gentillesse de vous laisser des commentaires sur vos propres petits machins.
Se taire ? Mauvais choix. Commencer une exégèse à deux euros ?
Bof ! Je n'aime ni le titre Céline Dion, ni les images.
Mais bon. Qui suis-je pour émettre une opinion ?
C'est juste ce que je ressens. Allez au point où j'en suis j'envoie ce commentaire qui n'en est pas un.
En fait je ne comprends pas, tout simplement.

   lotus   
24/12/2008
Je vois qu'il y a ici des fans de Dion...en choisissant le titre, je n'y ai pas pensé ...comme quoi...

Poème un peu provoc, c'est voulu surtout la fin. C'est "l'excès du Lotus".

Bebert, faut toujours s'exprimer. En publiant, on prend le risque de plaire ou non.

   David   
27/12/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour Lotus,

De drôles d'ingrédients pour un philtre à un amour du fond des âges, perdu avec la raison parfois, un peu provocant toujours.

   toutou   
2/1/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
il est très noble ce texte, beau, racé, osé sans accent de vulgarité.

   Ephemere   
16/1/2009
Salut, je commenterai peu disant qu'il ya du bon et du moins bon ! La semence ne me gêne pas, y en a qui font les dégoutés ? Bah !
Ca m'a fait trop penser à cette chanson, d'autant que je ne la connais pas... J'avais donc l'impression que c'était parfois les mêmes paroles.
FMR

   asics   
20/1/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Tous ces aveux ne sont pas toujours gracieux,
mais dans l'élan, cela passe comme harmonieux.

   nico84   
23/4/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Sensuelle, osée. La fin surtout. J'ai trouvé dans tes mots comme une force sauvage de l'amour, presque desespérée. C'est fort, intense, cest lotus.

J'apprécie.


Oniris Copyright © 2007-2022