Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
lotus : Vice et Verseau
 Publié le 07/06/09  -  18 commentaires  -  799 caractères  -  409 lectures    Autres textes du même auteur

Une histoire d'eau...


Vice et Verseau



De mes rêves humides, sur la lisière du jour
Quand la nuit se retire dans le calice du ciel
Il me reste en vestige de tes gestes d’amour
La cyprine perlée sous la lune de miel

Au coton de mes draps engorgés de sueur
Que mon désir de toi fait pleurer sur ma peau
Quand les instants phalliques s’érigent en vainqueurs
Se mêle ta pluie d’or en guise d’oripeaux

Reine de l’Éridan, en robe de liqueur
Me voici en aval d’un amour indicible
Et la princesse Aril enrobe dans mon cœur
Le bras de ta rivière au courant si paisible

Héroïne liquide du cercle du zodiaque
Au crépuscule d’un songe, je m’éveille, lascive
Abandonnant le vice au milieu d’une flaque
Et me laisse couler vers les eaux de ta rive


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Marquisard   
7/6/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Brrr, c'est doux et chaud et agréable aux sens, j'ai adoré.
juste un petit accroc sur Eridan/Aril, j'aime le principe et on ne voit pas ces deux là tous les jours, mais sans wikipedia, je serais encore à me demander qui sont ces deux uluberlus du zodiac.
Au plaisir

   Anonyme   
7/6/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
On retrouve la lotus qu'on aime bien, avec sa sensualité au bord de l'eau.
Cela se lit avec une grande douceur et quelques formules sont joliment trouvées: "le calice du ciel", "la robe de liqueur".

C'est bien!

   Anonyme   
7/6/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Aaah, difficile thème que l'érotisme, que Lotus manie avec toujours autant de brio et d'habileté.

Un poème qui joue avec bonheur sur le thème de l'élément liquide transposé à l'amour physique... j'aime énormément cette sensualité humide et délicate, et ces sensations qui ne craignent pas de se dire.

Lotus, tu as l'art et la manière de nous faire naviguer sur les canaux de ta sensualité, au fil de l'eau de tes images évocatrices, sans que jamais cela ne verse dans l'excès... :-) Moi je dis bravo, j'adore.

"Au coton de mes draps engorgés de sueur
Que mon désir de toi fait pleurer sur ma peau"
, ces vers sont absolument splendides.

On n'est pas loin non plus des femmes fontaines, souvent incomprises et parfois moquées, avec ceci à la fin : "Abandonnant le vice au milieu d’une flaque" (quoiqu'ici, je regrette l'usage du "vice", j'aurais préféré un mot moins connoté "moralement").

J'aime bien le jeu du sens sur "Eridan" également.

   Luz   
7/6/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Très beau poème y compris le titre, plein de sensualité et de finesse. J'ai bien aimé.

   Raoul   
7/6/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Jolies délicatesses.
Des vers doux et caressants, une recherche certaine de vocabulaire et dans les évocations jamais ni vulgaires ni éculées, j'y trouve une réelle originalité (ce qui vu la thématique est loin d'être aisé).
Un beau texte tout en fluidité.

   ristretto   
7/6/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Lotus nous emmène toujours avec délicatesse aux limites de nos
sens .. c 'est bien bon .

merci

   Pluriels1   
8/6/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Toute une musique envoûtante d'amour, suivie au fil de tes mots, à jouer l'érotique chaleur des corps à se nouer...

C'est beau de vagues amoureuses !

Mes Pluriels pour ton grand bal d'imaginaire.

   David   
8/6/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour Lotus,

Dérive volontaire, il y a bien l'air, la terre et l'eau, le dernier élément semble une promesse à venir, en amont... entre le préliminaire ou bien la traine d'une comète.

   BAMBE   
8/6/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
J'ai beaucoup aimé ton poème, portée par la sonorité des mots, la sensualité des vers, je me suis laissée envouter.

   Anonyme   
8/6/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Toujours cet univers ouaté, doux, sensuel que Lotus, jongleuse en poésie, nous offre à chaque fois.

   Anonyme   
9/6/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Superbe titre déjà.
Il correspond vraiment bien à ces vers empreints d'eaux et de fluides.
Sensuel, liquide, tout semble couler de la même source.
"robe de liqueur". Magnifique !
J'aime moins la référence mythologique (que j'ai dû aller chercher sur Wikipédia). Je parle de l'Eridan.
Pour ce qui est de la princesse Aril, je n'ai rien trouvé à ce sujet.
Mais sinon c'est de toute façon un beau poème.

   aldenor   
10/6/2009
 a aimé ce texte 
Passionnément ↓
Superbe. Hormis la troisième strophe, moins bien construite je trouve, moins forte que les autres.

   FredericBruls   
13/6/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Torride et ruisselant de beauté. Éros sue et s'en donne à coeur joie... Coquine, va !

   Anonyme   
13/6/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
je suis une inconditionnelle du style "Lotusien" ^^ , toujours sensuellement universel.
J'ai juste une réserve, une fois n'est pas coutume, sur le mot "vice" dans ton titre Lotus... ce que tu décris n'a rien à voir avec du vice je trouve, mais c'est sûr Vice et Verseau, pour vice et versa, et le plaisir du jeux de mot, c'est bien trouvé quand même ;)

   thea   
15/6/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
j'adore Lotus vraiment, du beau travail et puis et puis ces rêves humides ont quelque chose de si doux et cette sensualité..oui je me laisse couler je l'avoue...

et puis le rythme est là langoureux à souhait ...
je garde
"le bras de ta rivière au courant si paisible"

   Anonyme   
14/7/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Sensuel, évocateur, beau....Que dire de plus?

   calouet   
14/7/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Oh pas évident d'ajouter quelque chose de pertinent! Je vis simplement dire très originalement que j'ai été à la fois bercé, titillé et impressionné. Arriver à parler d'amour physique sans vulgarité ni mièvrerie, tout en restant accessible au commun des lecteurs, c'est top.

   FABIO   
27/9/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément
il faut vraiment du talent pour écrire ces mots.
mais aussi l'aptitude de savoir oser.
bravo pour ces mots en toute intimité


Oniris Copyright © 2007-2019