Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
madawaza : Mille mots
 Publié le 29/09/17  -  13 commentaires  -  2099 caractères  -  139 lectures    Autres textes du même auteur

Chanson.


Mille mots



Je connais mille mots,
Des mots à rire,
Des mots à boire,
Des mots paillards,
Des mots qui volent,
Des mots de sourd,
Des qui font mouche,
Des à-propos,
Des mots de mal,
Des qui sont moches,
Des mots sommeil,
Des mots sans nom,
Je connais mille mots

Elle ne m’avait rien dit,
J’avais envie de dire…
Nous ne l’avons pas dit
Ensemble.

Je connais mille mots,
Des mots d’approche,
Des mots raisons,
Des mots très tendres,
Des mots puissants,
Des qui se trompent
En s’excusant,
Des mots fantasmes,
Des langoureux,
Des mots riants,
Des érotiques,
Des mots touchants,
Des pathétiques,
Je connais mille mots.

Elle en avait trop dit,
J’avais voulu le dire,
Nous ne l’avons pas dit
Ensemble.

Je connais mille mots,
Des mots caresses,
Des mots gentils,
Des languissants,
Des tout petits,
Des mots timides,
Des mots d’enfant,
Des mots d’ivresse,
Des exaltés,
Des mots cosmiques,
Des mots d’étoile,
Des mots très simples,
Des mots… d’amour.
Je connais mille mots.

Elle ne m’avait rien dit,
Je n’lui avais rien dit,
Nous nous étions compris,
Ensemble.

Je connais mille mots,
Moins on en dit,
Plus ils sont beaux.
Dedans tes yeux,
Quand ils s’assemblent,
Je les comprends.
Et dans mon cœur,
Quand ils résonnent,
Tu les entends.
Lettre par lettre,
Nous les lâchons,
Du bout des lèvres,
Pendant mille ans.
Et maintenant
Tu connais mille mots.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Louison   
12/9/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J"aime la petite musique que font ces mots, c'est sautillant, même si justement, dans cet espace lecture, il n'y a pas la musique, je l'entends.
ça gambade, c'est joyeux.

La fin me plaît beaucoup avec cette transmission:

Et maintenant
Tu connais mille mots.

J'ai passé un agréable moment.

   leni   
15/9/2017
 a aimé ce texte 
Bien
C'est bien construit mais cela risque d'être un peu lassant Tout dépendra de la mise en musique Je mets Bien car je ne veux pas barrer la route à l'auteur

   Provencao   
20/9/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J'ai beaucoup aimé cette chanson, ou le rythme devient plus fort que les mots.
Une très jolie création à partir du mot, des mots. J'en ai aimé la richesse qui nous invite à comprendre ce que tout un chacun entend.
Belle capacité d'imagination déclinée en image:"Des mots caresses,
Des mots gentils,
Des languissants,
Des tout petits,
Des mots timides,
Des mots d’enfant,
Des mots d’ivresse,
Des exaltés,
Des mots cosmiques,
Des mots d’étoile,"

Jolie magie du mot, magie du conteur et magie de la poésie, au fil du temps.
A très bientôt de vous lire
Cordialement.

   bipol   
29/9/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément
bonjour wasa

ton texte et sautillant et gai

comme un petit oiseau qui picore

cela me fait penser à ma femme

qui met des boules de graisse

aux oiseaux l'hiver et je les regarde s'ébattre

à mon avis tu devrais trouver un musicien

j'ai beaucoup aimé

   Zorino   
29/9/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour Madawaza,
Il n'y a pas à dire, votre vocation est celle d'écrire des textes à chanson. Vous avez toujours le don pour trouver la manière de construire vos phrases de manière (quasi) parfaite.
J'apprécie beaucoup le thème que vous abordez ici. Beaucoup de pudeur s'en dégage et le message est on ne peut plus clair.
Merci pour ce partage

   Marite   
29/9/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un échantillonnage pratiquement complet de mots liés à nos humeurs changeantes et ce sont ceux de la dernière strophe qui me séduisent le plus, une magnifique conclusion. La construction de l'ensemble est judicieuse je trouve et je verrais ce texte plutôt comme un slam que comme une chanson ... c'est la voix de Grand Corps Malade qui s'est très vite invitée dans mon esprit lors de ma lecture avec un accompagnement musical au piano.

   papipoete   
29/9/2017
 a aimé ce texte 
Bien
bonjour madawaza,
l'auteur a plus d'un mot dans sa poche, prêt à les déclamer à celle pour qui bat son cœur ; mais finalement, il ne les dira pas, elle n'est pas prête à les entendre ...
NB un texte interdit à celui qui ne sait pas quoi dire, ne peut rien dire, par timidité, par manque d'imagination ?
Ici, la " belle " ne lit pas sur les lèvres mais à travers les battements du cœur, chaque systole est messagère .
Un poème qui ne se prête pas vraiment à la lecture, mais l'accompagnant d'une musique imaginaire, je l'entend avec plaisir .

   plumette   
29/9/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Pour partager une chanson sur les mots, vous êtes au bon endroit!

Chacun peut s'approprier vos mots, ceux qui sont dits et ceux qui ne sont pas dits.

j'aime cette répétition et cette déclinaison, quelque chose qui entraîne, qui donne envie d'en faire autant

des mots sans chair
des mots en l'air
des mots pointus
des mots rébus

et tant d'autres!

merci pour ce bon moment et à quand la musique sur vos mots?

Plumette

   Pouet   
29/9/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour,

J'ai eu un peu de mal à entrer dans le texte à cause de son côté un peu répétitif des "mots" et de leurs adjectifs. Et puis bon "on connait mille mots" à quoi?... Trois ans? :)

Mais... J'ai bien fait de poursuivre car j'ai trouvé assez magnifique cette strophe finale:

"Je connais mille mots,
Moins on en dit,
Plus ils sont beaux.
Dedans tes yeux,
Quand ils s’assemblent,
Je les comprends.
Et dans mon cœur,
Quand ils résonnent,
Tu les entends.
Lettre par lettre,
Nous les lâchons,
Du bout des lèvres,
Pendant mille ans.
Et maintenant
Tu connais mille mots."

Du coup ce texte me plaît.

   PIZZICATO   
29/9/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Salut 'Mada'.
Je vais commencer par la fin.
Une belle dernière strophe bien imagée.
Des refrains pas tout à fait identiques , et c'est très bien.

Ce qui me séduit moins, c'est la répétition quasi systématique de "des mots ".
En tant que compositeur, mon avis est celui-ci :
Selon le style de musique et tempo choisis, ça risque de vite devenir lassant à l'écoute et amener l'auditeur à décrocher un peu.

Par exemple (simple suggestion), alterner :

" Je connais mille mots
Des mots à rire,
à boire,
Des mots paillards,
qui volent,
Des mots de sourd,
qui font mouche,
Des à-propos,
Des mots de mal,
qui sont moches,
sans nom,
Je connais mille mots ".

Il n'y a pas de règle sévère sur la métrique concernant la chanson. On peut tout aussi bien la considérer comme poésie libre.
Après, c'est au compo de se dé.. brouiller.

Voilà ; nous sommes assez libres, toi et moi, pour que je te donne mon avis sans détours.
Bien à toi.

   Curwwod   
29/9/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Une bien jolie musicalité dans ce (long) poème au rythme sautillant et au fond plein de tendresse. Celle-ci atteint son apogée à la dernière strophe (ou couplet) que j'ai trouvée très touchante et pleine de sens avec cette notion de transmission généreuse qui lie aussi bien les amoureux que les parents à leurs enfants.

   Marie-Ange   
29/9/2017
 a aimé ce texte 
Pas
Je n'ai pas vraiment accroché, j'ai trouvé l'ensemble
monotone.

Seule la strophe finale a de l'intérêt, et sa variance
a de la consistance. Tout l'émotion s'exprime alors.

Je le regrette, mais j'ai perçu ce texte comme ennuyeux.
La répétition trop appuyée de "mot" y est sans doute
pour beaucoup, cela donne un rythme bien monocorde,
à cette chanson.

Il aurait fallu que "les mots" s'envolent, racontent, là,
ce n'est pas tout à fait le cas, ils sont trop figés.

   Queribus   
14/10/2017
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour,

Des mots sautillants et gais, pleins de fraicheur. Personnellement, je verrais bien ce texte mis en musique et interprété par Jacques Higelin; cependant et plusieurs l'ont aussi dit, la répétition du mot "mots" pourrait devenir lassante à la fin mais, de toute façon, cela dépendrait aussi de la musique"; par ailleurs, la dernière strophe prend un côté plus romantique et sentimental et crée ainsi un contraste avec le début, ce qui me semble une bonne idée. je pense enfin que pour avoir une idée globale de l'ensemble, il faudrait écouter votre texte chanté, voix et musique pouvant amener un jugement différent..
Quoi qu'il en soit, j'ai passé un bon moment à vous lire et vous souhaite de trouver le compositeur adéquat qui saura mettre le tout en valeur..

Bien à vous.


Oniris Copyright © 2007-2017