Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
Manonce : L'exclu [concours]
 Publié le 22/10/08  -  5 commentaires  -  963 caractères  -  49 lectures    Autres textes du même auteur

Exclu du travail.


L'exclu [concours]



Ce texte est une participation au concours n°7 : Au travail ! (informations sur ce concours).




Le travail,
Pierre d’angle du Système.
Devoir et droit
Droit et devoir.

Droit interdit à toi,
Face étrangère,
Dos courbé,
Infirme du profil
Des postes
Qu’on ne te propose pas.

Reste à tendre la main
Pour implorer
Alors que tu voudrais construire,
Participer,
T’intégrer.

Devoir de vie dans la débrouille
Sans Sécu
Ni prospérité
Ni reconnaissance sociale.

Retard de soins,
Déchéance,
Usure.
En désespoir de chance,
Santé perdue.

Si quelqu’un t’accordait une tombe,
Ami condamné à la nuit,
Une épitaphe te conviendrait :
« Mort
De ne pas avoir pu
Gagner
Ma vie ».


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   David   
22/10/2008
 a aimé ce texte 
Bien
bonjour Manonce,

Un air cruel de banalité, l'identité, l'âge, le handicap peuvent interdire ce drôle d'enclos du "monde du travail", un étrange privilège alors que tous finissent, comme le poème, à la même enseigne. La rareté du vivant n'est pas facile à saisir, pas comme le constat de son gachis trop souvent.

   Anonyme   
22/10/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Un très bon poème je trouve. C'est simple, percutant et envisage un aspect de ce "travail": sonabsence.

Par contre ton texte aurait gagné, je pense, à être encore plus direct, plus percutant, plus accusateur.
Bref, plus "rentre dedans"!

mais c'est agréable quand même!

   Bidis   
23/10/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↓
C’est un triste constat. Mais pas extrêmement poétique si ce ne sont les derniers vers, tristes, désespérés.
Il est vrai que ce thème du travail est dur à la poésie…

   Menvussa   
25/10/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Sujet d'actualité s'il en est ! On ne peut qu'être d'accord sur le fond mais à le réciter à voix haute, je trouve que ce texte manque de musique, trop froid, austère, rigide.

Avis très personnel.

   Anonyme   
9/8/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Là, encore je trouve que le côté poétique n'est pas vraiment
présent.

Il y a de l'intensité, exprimé par le fait que le sujet est traité
de façon à interpeller, il ne laisse pas indifférent.

Le développement risquerait d'être bien long, je dirai simplement
que la Société a fabriqué bien trop d'exclus en tout genre.

Saura-t-elle reprendre la situation en main, il faut le souhaiter, sinon, l'avenir pourrait être bien chaotique et engendrer des événements troublants et troublés.

Dans l'ensemble une lecture intéressante.


Oniris Copyright © 2007-2019