Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
marogne : Images du monde Zen : (II) Zenri-ji
 Publié le 16/10/08  -  3 commentaires  -  1671 caractères  -  43 lectures    Autres textes du même auteur

Promenade dans le monde végétal et minéral. Quelques pensées....


Images du monde Zen : (II) Zenri-ji




Jardin du temple Zenri-Ji, Kyoto. Photographie prise par l'auteur en août 2008.



- 1 -
Taches de lumière
Mélange de palette,
Soumises au hasard.


- 2 -
Chaos, harmonie
Paysage abandonné
Impossible ordre.


- 3 -
Carcan végétal
L’esprit libre s’évade,
Surpris, des limites.


- 4 -
Monde déserté
L’humain est juste évoqué
Mais toujours présent.


- 5 -
Tapis de mousse,
Manucuré, inviolé,
Accueillant, calme.


- 6 -
Dans un bel écrin,
Elle est là, présente, forte,
On cherche à fuir.


- 7 -
Travestie, elle mêle
Minéral et végétal
Symbiose première.


- 8 -
Elle feint la souplesse
De la branche d’automne
Mais fige l’esprit.


- 9 -
Cachant sa force
Inutilement, trahie,
Vigueur de ses veines.


- 10 -
Force, volonté,
Tapies, elles sont prêtes,
À briser leurs entraves.


- 11 -
Phare de la foi,
Nature pliée, vaincue,
Volonté humaine.


- 12 -
Menace cachée,
Camouflage de l’effroi,
Horreur primordiale.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
16/10/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Je trouves que ces haiku ne sont pas ou peu imprégné de l'esprit Zen. Il y a ce genre de tumulte de l'esprit qui éloigne la simple beauté du moment. C'est une contemplation qui m'étourdit un peu alors qu'elle devrait m'assainir.

   Olalla   
22/10/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
A l'opposée de la photo(I) , jardin minéral, austère, sobre et nu cette photo, abondante, gaie, délicatement colorée, habillée, m'a tout autant touchée (toutotentouché ! Bof).
Je fais un peu de photo, moi aussi, et j'aime ton regard !

Et les mots ?
Pour n'être pas des haïkus au sens classique, ils sont beaux
ils sont doux.
M'ont bercée
consolée

A part le 4 : moins aimé : sujet / verbe/ participe = manque de poésie
je retranche 4 et je me régale de tout le reste ! tout !
Très bien
O.

   jaimme   
19/8/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
5-11-10

Et une photo exceptionnelle!

J'ai aimé le mot "manucuré".

Pour moi, la photo fige cet espace essentiellement végétal. Lui donne cet aspect "manucuré". Et ce végétal tente, effectivement, de se libérer de l'immobilité. Le végétal va gagner. Mais pas sur la photo.

Des haïkus moins réussis, dans leur forme, et dans leur ensemble, que dans le I. Pour moi. Mais cette photo.... Quelle photo! Une œuvre d'art à elle seule! Alors la photo participe de ma note.


Oniris Copyright © 2007-2019