Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
Marquisard : Sophisticated strip
 Publié le 16/07/09  -  15 commentaires  -  462 caractères  -  191 lectures    Autres textes du même auteur

Token to me.


Sophisticated strip



Il y a dans ces nuits
un mirage persistant
de portes très distraites
entr’ouvertes sur vos cils
qui s'agitent sur la courbe
de mes reins comme le souffle
chaud d'un souvenir de vous

Insensibles studieuses
vos longues jambes pendulent
battent le tic-tac
de ces nuits quadrillées
de grands spasmes-miroirs
qui renvoient vos sourires
haute couture sur le fil

d'un instant d'égarement


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
16/7/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
je trouve qu'il se dégage beaucoup de sensualité de la fin des strophes(?)... j'aime assez ce petit poème et sa fin... j'ai de jolies images... je pense que de tout ce que j'ai lu de l'auteur, c'est ce que je préfère jusqu'à maintenant (encore plus que Poète-1)...

J'aime bien

entr’ouvertes sur vos cils
qui s'agitent sur la courbe
de mes reins comme le souffle
chaud d'un souvenir de vous

vos longues jambes pendulent
battent le tic-tac
de ces nuits quadrillées
de grands spasmes-miroirs
qui renvoient vos sourires
haute couture sur le fil

d'un instant d'égarement

Presque tout donc... touché... merci Padawan...y a des choses mois glop (très distraites j'aime pas à l'oreille...) mais en gros c'est bon pour moi... lol

   Anonyme   
16/7/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour Marquisard. Poème très sensuel...

   Anonyme   
16/7/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Vraiment plaisant! C'est d'une juste longueur pour moi, suffisamment explicite et implicite, de belles images,

Peut être un regret: ce dernier vers trop esseulé, mais c'est un détail vraiment.

   calouet   
16/7/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Rien que la fin de la première strophe justifie une éval sympa... Les cils qui s'agitent, c'est adorable, sensuel au possible... J'adore quoi.

Je ne suis pas bien certain d'avoir pigé le coup de portes très distraites, ce qui me chagrine un peu. Disons même que je suis certain de n'avoir pas pigé le coup des portes.. enfin bref, j'ai vraiment bien aimé, quand même!

   NICOLE   
16/7/2009
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
Plutôt bien. Une sensualié matinée de sophistication, avec un bémol pour les lieux communs, comme les "longues jambes", déja vues et revues (sans mauvais jeu de mot).

   ristretto   
16/7/2009
 a aimé ce texte 
Bien
sensuel et délicat
juste assez pour nous laisser imaginer

très "classe" ce strip



merci

   Anonyme   
17/7/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Tout en finesse ce strip.
Des vers délicats et une ambiance bien posée.
Juste ce qu'il faut.
Une belle image : "Vos longues jambes pendulent/battent le tic-tac/de ces nuits quadrillées"

   lotus   
17/7/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Il ne faut pas toujours en faire des tonnes pour faire passer un brin de sensualité. Vraiment joli!

   Flupke   
17/7/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J'ai beaucoup aimé ce poème.
Direct, clair, sensuel. Émotion très bien définie, avec un je ne sais quoi d'élégance. Bravo !

   Lilas   
17/7/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Moderne et sensoriellement ravissant ... Long en bouche et bruissant d'images blanches et noires.

   Anonyme   
17/7/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Pour le rythme, à mon noneille, y 'a un mot de trop au dernier vers de la première strophe et j'aurai séparé différemment les vers de la fin mais bon. Et pis "instant d'égarement", pô gégé comme fin...
Toutefois, pour moi, la meilleure poésie pondue par l'auteur sur Oniris.
Vrabo!

   David   
19/7/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour Marquisard,

Il y a un enchainement des vers que j'aime beaucoup dans le premier passage, mais qui marche moins dans le second. je me demande aussi si je ne trouve pas que la fin arrive trop vite, ça pourrait expliquer que je fus un peu déçu par ce dernier passage. Forcément pour un "instant", la brièveté ne peut être un défaut, il se tient pas trop mal ce poème.

   nico84   
21/7/2009
 a aimé ce texte 
Bien
L'absence de ponctuation me surprend toujours un peu. Le rythme est tout de même créée et bon.

C'est sensuel, il y a une ambiance électrique. Tu laisse notre imagination s'exprimer et c'est ce qui fait la force de ce poéme.

Bravo pour les images.

   pieralun   
11/9/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Vois-tu, ça c'est non seulement poétique dans le rôle que prennent les mots en échappant à leur sens littéraire, mais c'est également harmonieux par les sons et par le rythme.
bravo Marquis pour ce texte

   Anonyme   
18/7/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Titre et incipit en anglais, un petit bémol pour moi.

C'est un poème à la sensualité élégantes et discrètes.

Elle si lit sans se sentir "voyeur", comme parfois c'est le cas, avec ce genre de sujet.

Cet "instant d'égarement" est posé remarquablement, je l'ai lu,
relu, car les images sont touchantes, il y pointe un peu de tendresse,
un texte qui se veut attachant. Il est posé comme une parenthèse, furtif moment vécu qui porte cependant une belle intensité.


Oniris Copyright © 2007-2019