Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
Mewi : David
 Publié le 13/08/07  -  4 commentaires  -  1615 caractères  -  26 lectures    Autres textes du même auteur

Pour elle.


David



David...
Ton nom sonne comme un vide
Que j’espère un jour combler.
À ce nom je m’accroche
Symphonie sans anicroche
Où il n’y a hélas qu’un musicien
Qui joue la partition pour deux
La douce torpeur de ses mains
Glissant sur le piano à queue.

La voix du cœur gronde
Le tour des lèvres fait le tour du monde.
C’est si dur de s’approcher
Un pas, deux pas, et on se retourne

Les doigts glissent, geste furtif
Ils espèrent l’enserrer captif
David...

Un nom presque timide
Quand on sait ce qu’il cache
Tous les mots qu’il arrache.

La symphonie est tourmentée
Les doigts s’enlisent
Une fausse note vient de résonner
Il a rejoué sa mise
Car il a compris

C’est si dur de s’approcher
Un pas, deux pas, trois pas, et on se retourne

David...
Ton nom presque perfide
À mes oreilles chante encore ta beauté
De ton sourire à faire fondre l'éternité.
Tes yeux aux lueurs hagardes
Cherchent ce qu’ils ont toujours renié
Il a fait du mal par mégarde
Ce sourire désabusé

C’est si dur de s’approcher
Un pas, deux pas, trois pas
Jusqu’à quatre
Et l’audace s’arrête là

Alors on revient en arrière
Souffle
Entre deux aires prisonnière
La jeune fille et son piano… sa bouche
Devient d’une attirance meurtrière

Celle qui n’a jamais osé t’approcher
Un pas, elle osa jusqu’à trois

Courage…
Un courage dont elle a toujours manqué

Des regrets ?


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Sebastien   
15/4/2008
J'aime bien. J'y connais rien en poésie mais j'aime bien.

   xuanvincent   
18/7/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Comme Sebastien, j'ai apprécié ce poème. Notamment pour son rythme et ses images.

   David   
31/8/2008
 a aimé ce texte 
Passionnément
Oui;)

Enfin, il m'a plus pour plein de raison ce poème sur une approche, c'est à fleur de peau, musique, danse, courage... j'ai beaucoup aimé !

   Anonyme   
31/5/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
J'aime beaucoup, cela ressemble à une tendre danse amoureuse, aux images évocatrices.

" La voix du cœur gronde
Le tour des lèvres fait le tour du monde.
C’est si dur de s’approcher
Un pas, deux pas, et on se retourne "

De plus peu à peu se laisse entrevoir l'émotion naissante, timide, comme il est difficile parfois de franchir le pas.

" C’est si dur de s’approcher
Un pas, deux pas, trois pas
Jusqu’à quatre
Et l’audace s’arrête là "

C'est écrit très émouvant, il montre combien il est compliqué "d'avouer", de "partager" un amour débutant.

" Des regrets ? " peut-être même s'ils ne servent à rien, il y a toujours ce petit pincement au cœur qui demeure encore, des années après.


Oniris Copyright © 2007-2020