Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie contemporaine
MichelPierron : Apogée extatique
 Publié le 14/02/20  -  2 commentaires  -  1129 caractères  -  105 lectures    Autres textes du même auteur

Aimer un regard et puis ressentir
L'instant d'une suprême émotion,
Aimer ce voyage et pousser le plaisir
Plus loin, là où éclot le frisson.


Apogée extatique



Je suivrai votre ombre qui s'efface,
Sur le plus doux destin de vos pas.
Le cœur plein d'amour sur vos traces,
Réduirai l'espace, entre vous et mes bras.

Je marcherai derrière votre innocence.
Comme unique, seul héros de vos rêves.
Être le vertige de vos instants de silence,
Quand fuit le songe, que l'illusion s'achève.

Au clair de vos yeux, je boirai vos regards.
Dans la douceur, baiserai vos lèvres chéries.
Que naisse qu'il ne soit trop tard
L'émotion, sur la beauté de vos plis.

Je reposerai mon âme au lit de vos désirs.
La main en folie, remplie de caresses,
Frappera d'émoi tous vos cris de plaisirs,
Et nos doigts s’enlaceront de tendresse.

J'aimerai jusqu'à la pointe de votre sein,
La sève âcre sur ma bouche régalée.
Vous m'offrirez votre suprême festin,
Quand votre extase sera à son apogée.

Plus chaude serrée, votre vie contre moi,
Je sentirai en éclat soupirer votre chaleur.
Vos pensées secrètes et votre délicate joie
S'enrouleront ainsi, autour de mon cœur.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   papipoete   
14/2/2020
 a aimé ce texte 
Bien
bonjour MichelPierron
Aujourd'hui Saint Valentin est à l'honneur, avec un second poème d'amour, qui nous fait oublier " coronavirus " et autre bruit de bottes !
On pourrait être votre correcteur, pour le plaisir de mettre des BIEN, ASSEZ BIEN, TRES BIEN sous les lignes que votre plume se plaît à tracer ! Et l'on se souvient de ces lettres, que l'on écrivait à sa mie, attendant fiévreusement une réponse, que le facteur tardait tant à poser dans notre boîte ( pas mail ! )
NB l'amour nous faisait écrire d'aussi jolis mots ( pour moi, normal on m'appelle Pierrot ) et chaque strophe nous fait briller les yeux , et la première strophe est ma préférée !
je met en garde l'auteur cependant, face aux dires pouvant être mal interprétés mais ici, pas d'équivoque puisque nous sommes au coeur d'un rêve avec une Dame à qui l'on dit Vous, mais " je marcherai derrière votre INNOCENCE " ...
Dans la 3e strophe, le 3e vers me semble quelque peu torturé ?
Les vers, à la métrique irrégulière, justifient bien la forme " contemporaine ".

   BernardG   
18/2/2020
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Bonjour,

Une grande douceur imprègne votre travail et vous y incluez une délicate pointe d'érotisme qui s'harmonise tout à fait avec le romantisme qui sous tend l'ensemble......L'avant dernier quatrain est fort bien amené.

Cordialement

Bernard G.


Oniris Copyright © 2007-2020