Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
papipoete : Une femme
 Publié le 02/12/21  -  18 commentaires  -  1560 caractères  -  248 lectures    Autres textes du même auteur

Un personnage extraordinaire…


Une femme



https://ahp.li/f65dc27c88fe8de96288.mp3


Pliée en deux
quand elle marche
mais
si droite
quand elle parle
petite bonne femme
dans un corps de « grande »

Jeannette

Elle vit là
toute seule
dans cette immense ferme
d’où maîtres et commis
ont fui le vert des champs
pour le bleu
des prairies du Ciel
abandonnant

Jeannette

Or comme
son gai sourire
des fleurs
aux fenêtres
des parterres de fleurs
et même des chardons bleus
embellissent l’endroit
chez

Jeannette

L’âme la plus proche
vit au-delà
du vallon
sous ce toit tout là-bas
bien loin de

Jeannette

Son mari
un fils
trépassés
plaies au cœur
maladies passées
d’autres ancrées
mal au corps
ces pauvres doigts
témoins

Jeannette


Soleil lune étoiles
sa compagnie
bêtes des bois
des prés
oiseaux chantant
Ses amis
tissent la toile
de sa vie

Jeannette

Légumes de toutes couleurs
attendent
au jardin
un peu d’eau
un sarclage
une cueillette
et déjà
courbée sur eux

Jeannette

Que de la joie
nulle colère
ni blasphème
des grands rires
un joyeux refrain
des blagues
pourtant dans la voix de

Jeannette…


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Robot   
24/11/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un bel ensemble, musique et parole porté par la voix grave. Emouvant.
J'imagine Jeannette, cette vieille femme, comme en peut en rencontrer dans leur vieille maison à la campagne, vivant modestement en harmonie avec les jours et la nature. Sans amertume, Jeannette vit avec son époque, dans la mesure de son propre tempo.

   Cyrill   
24/11/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bon, jeannette, je l’aurais tout de même souhaité légèrement moins parfaite, un peu de blasphème n’aurait pas nuit à son aura. Mais c’est mon goût pour les personnages déjantés, faut pas faire attention. Cette Jeannette a du charme, c’est incontestable.
Ce poème mis en musique convient tout à fait à l’oralité, c’est une belle réussite, les intonations sont discrètes et la voix posée. J’ai eu plus de mal avec la musique qui m’a semblé trop envahissante. Ce sera le seul bémol.
Le texte seul se lit avec grand plaisir. Sa rythmique et ses assonances m’ont emballé, on y entend de la tristesse mesurée, de la tendresse aussi. Les vers courts sont découpés aux bons endroits, rien à redire.
Bravo à l’auteur et à l’interprète !

   Marite   
2/12/2021
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Un portrait émouvant si bien évoqué par les mots qui dessinent le personnage de Jeannette à petits traits de plume, légers, même quand ils traduisent les chagrins qui ont traversé sa vie mais ne s'y sont pas attardés. Il me semble reconnaître la voix et le style de musique qui accompagnent en douceur le tableau.

   Lebarde   
2/12/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
"Jeannette" elle est la dernière et restée seule dans cette grande ferme dont elle continuera pourtant à s'occuper jusqu'au bout.

"des fleurs
aux fenêtres
des parterres de fleurs
et même des chardons bleus"

mais aussi

"Soleil lune étoiles
sa compagnie
bêtes des bois
des prés
oiseaux chantant
Ses amis
tissent la toile
de sa vie"

"Légumes de toutes couleurs
attendent
au jardin
un peu d’eau
un sarclage
une cueillette
et déjà
courbée sur eux"

C'est son plaisir et c'est sa peine pour vaincre sa solitude. Tous peuvent compter sur elle, "Jeannette" veille sur eux avec une pointe de joie.

papipoète me surprendra toujours et dans un registre qu'il nous avait caché. Je ne sais pas si mon commentaire, très inhabituel pour moi aussi, traduira l'émotion particulière que ce poème charmant, sans rimes, sans ponctuation, sans versification, mais avec une petite musique délicate, m'a donné.

Bravo et merci
Lebarde

   Luz   
2/12/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour papipoete,

Très émouvante chanson qui m'a rappelé le roman de Jean Anglade "Une pomme oubliée". Et très belle interprétation qui renforce encore, comme par magie, le texte simple et beau.
Bravo !

Luz

   Provencao   
2/12/2021
 a aimé ce texte 
Passionnément
Quel beau texte, papipoete!

J'ai beaucoup aimé écouter cette voix et lire à haute voix, pour me l'entendre cette poésie.

En arrimant l'émotion à Jeannette de sa vie, vous avez su lui restituer toute sa jovialité.

Belle émotion, qui prend corps avec le vallon, les prairies,et la joie, dans la rencontre avec ces pauvres doigts témoin.

Au plaisir de vous lire
Cordialement

   Hananke   
2/12/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour

Il m'a semblé reconnaître la voix de PIZZI et c'est toujours un plaisir
de la retrouver. Et même si cette chanson est plus une récitation
sur la musique, l'ensemble est très agréable à écouter et lire.

Une belle réussite.

   Vero   
2/12/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour Papipoète et Pizzi,

Ce n'est pas la première fois, Papipoète,que je tombe sous le charme de vos poésies en forme libérée.
Une fois n'est pas coutume, Jeanette, ce personnage extraordinaire, que votre plume a mise à l'honneur , m'a beaucoup plu et touchée.
J'en redemande !
L'ensemble interprété et mis en musique par une voix et un artiste que je connais bien et que je ne me lasse pas d'écouter, est un plus non négligeable et une belle réussite, qui me ravit.

Bravo à vous deux.

   wancyrs   
3/12/2021
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Salut Papipoète !

Un beau texte, malgré sa mélancolie. Il m'a fait penser à "La Jeanne" de Brassens. La mise en musique est superbe, et le rythme, la voix du chanteur mettent en valeur l'ensemble. Ma strophe préférée est sans doute la dernière, car elle laisse planer un mystère qu'on ne découvrirait peut-être pas :

Que de la joie
nulle colère
ni blasphème
des grands rires
un joyeux refrain
des blagues
pourtant dans la voix de

Jeannette…

Merci pour le partage !

Wan

   Anonyme   
3/12/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Papipoète,

Soyons égocentrée, je voudrais bien, dans 20 ans être Jeannette...

Soyons sérieux, belle surprise sous votre plume et derrière votre voix (?).

Bon, j'ai connu une Jeannette, elle se prénommait Maria, alors ce texte, cette description sont si fidèles à ces êtres d'exception que j'applaudis pour la justesse des mots, du ton et du regard que le récitant a porté sur Jeannette. Le "regard du récitant" entre dans la magie du personnage.
En existe-t-il en ville ? j'espère, elle sont plus discrètes et noyées dans la foule, peut-être.

Merci du partage,
Éclaircie

   dream   
3/12/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Touchant, sans pour autant abuser de la corde sensible, ce poème évoque la vie « d’une petite bonne femme » dans la simplicité de son quotidien, sa solitude, ses joies et ses peines. C’est sincère, c’est vivant, c’est pur, c’est sensible et … c’est beau.

Un grand merci à l’auteur pour cette belle lecture.

   Queribus   
3/12/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour,

La bonne surprise du matin mais connaissant et l'auteur et l'interprète, quoi de surprenant. Le texte est à la fois très poétique bien-sûr mais aussi réaliste, le tout avec une écriture assez étonnante chez l'auteur. Le fonds musical me parait bien s’accorder avec la diction parfaite du récitant.
Une petite remarque cependant: pourquoi avoir intitulé le titre une femme, j'aurais mieux vu Jeannette tout simplement.

À part ça, merci du beau cadeau et vite au prochain.

Amitiés.

   Annick   
3/12/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Ne dire que l'essentiel, épurer les paroles pour offrir au lecteur un cœur simple, celui de Jeannette.

J'ai beaucoup aimé la voix parlée, naturellement chantante et l'interprétation tout en sensibilité.

Et puis, l'accompagnement, juste pour nous faire nous envoler là où elle vit.

Merci.

   inconnu1   
3/12/2021
 a aimé ce texte 
Passionnément
Je n'ai pas l'habitude d'écouter les chansons et slams, mais bon, j'ai fait une exception parce que c'était vous, et vraiment le résultat me plait énormément. Sans doute parce qu'effectivement, c'est une poésie récitée plus qu'une chanson mais la musique ajoute à l'émotion. C'est d'ailleurs de la triche car du coup, vous n'avez plus besoin des rimes et des rythmes pour compenser l'absence de musique. que ne suis je pas musicien

Bien à vous

   emilia   
3/12/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Comme toujours Papipoète, vous avez su rendre sensible un destin singulier avec délicatesse, celui d’une « petite bonne femme » au courage « extraordinaire », malgré le fait d’être « pliée en deux quand elle marche », en attestant les effets de l’âge, et bien noté avec pertinence cette opposition faisant qu’elle a tout d’une « grande, Jeannette » … ! Celle qui, malgré sa solitude, accueille chacun par son sourire et ses fleurs, malgré son lot de misères, ses plaies au cœur et au corps, car elle trouve une compagnie parmi les éléments de la nature ; bêtes et oiseaux sont « ses amis », de même que le potager sur lequel elle veille et dont elle prend soin, ce qui lui apporte la « joie » de vivre dont elle rayonne et même l’envie de faire « des blagues » …
L’interprétation et l’accompagnement musical nous font retrouver avec plaisir la voix de Pizzicato qui porte le texte avec cette tendresse respectueuse et sincère que nous lui connaissons… ; un beau duo renouvelé pour mettre un peu de baume au cœur à l’approche de Noël, et un beau témoignage qui mérite plus sûrement de figurer dans les actualités si déplorables dont nous sommes envahis jusqu’à la nausée, car qui n’a pas en tête une « Jeannette » à citer en exemple ? (Je pense à la maman de ma voisine, centenaire et endurante, qui vit encore seule dans sa ferme et fauche encore son champ l’été à la faucille…)
Avec un grand merci à vous deux pour ce partage gratifiant…

   Myo   
3/12/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Un portrait empreint d'une certaine tendresse que l'on se surprend à ressentir aussi.
Une vie simple au rythme du chant de la terre.

À chaque jour suffit sa peine.
Elle a cette fierté de ne dépendre de personne malgré la solitude que le destin lui a confié comme dernière compagne.

Un texte touchant récité d'une voix qui sublime l'émotion.

J'ai beaucoup aimé.

Merci Papipoete

   assagui   
4/12/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour ONIRIS
J'en ai connu de ces personnages extraordinaires qui marquent à jamais notre vie ordinaire.
De cette force qu'ils possèdent, à vivre de peu de choses et qui sont pour nous tous grande leçon d'humilité.
Musicalement, j'entends encore la voix de l Emile JACOTEY immortalisée par Christian DECAMPS, chanteur du groupe ANGE, dans son "ode à Emile" en 1975. cette chanson m'a toujours fendu le ventre et le cœur et encore à l'instant: un vrai bonheur!
Très belle description, bien posée.
Respect et bravo!

   Cristale   
6/12/2021
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Ah papipoète vous avez ce don de donner vie aux personnages de vos récits autant qu'à la nature dont votre regard ne semble jamais lassé de découvrir les plus infimes choses qui, sous votre plume, deviennent grandioses et tellement essentielles.
Alors "votre" Jeannette, vous la faites vivre sous mes yeux de petite fille dont la grand-mère s'appelait Jeanne et que tout le village surnommait "Jeannette";

"Pliée en deux
quand elle marche
mais
si droite
quand elle parle
petite bonne femme
dans un corps de « grande »"

"son gai sourire
des fleurs
aux fenêtres
des parterres de fleurs
et même des chardons bleus
embellissent l’endroit
chez

Jeannette"

La même que la "mienne" lorsqu'en plus vous ajoutez :

" Que de la joie
nulle colère
ni blasphème
des grands rires
un joyeux refrain
des blagues
pourtant dans la voix de

Jeannette…"

C'est si joliment décrit, et si bellement déclamé par notre célèbre Pizzicato de sa voix unique et envoûtante.

Un joli duo que je commente avec retard, mais le temps..le temps... Quoi qu'il en soit j'ai adoré votre "Jeannette" qui, oui, aurait pu figurer en titre.

Bravo et merci à vous deux pour ce plaisir de lecture et d'écoute.
Cristale


Oniris Copyright © 2007-2020