Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
Pleurire : Paroles muettes
 Publié le 11/12/08  -  9 commentaires  -  660 caractères  -  81 lectures    Autres textes du même auteur

Paroles muettes ou silence parlant.


Paroles muettes




***

La vie
À la trappe

La lueur dans l’égout

La joie
Qui dérape

L’existence des remous

***

L’orage
En soleil

L’averse sur demain

La douleur
Qui étincelle

L’oubli des embruns

***

Le fond
À la forme

L’équilibre du bancal

Le temps
Que transforme

L’avenue des rafales

***

Le corps
Vers la rive

L’escalade aux plaisirs

L’âme
Que chavire

Le portrait d’un sourire

***


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
11/12/2008
Ah oui! Vraiment ça, ça me plait. un petit coté Alauda dans la façon d'écrire qui me ravit.
j'ai hâte de lire autre chose de toi.

   Anonyme   
11/12/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Des haikus? Vraiment bien quoi qu'il en soit...
Très belle écriture.

   Anonyme   
11/12/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Vu ton pseudo, j'aurais bien vu au dernier vers de ce poème bourré d'antithèses comme l'annonce le titre: "les larmes d'un sourire".

J'aime bien ces vers qui tombe comme au goutte-à-goutte (de pluie).

   ristretto   
11/12/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↓
petites notes agréables à lire,musicales et qui nous font songer

merci



pour Notrac : Haiku ? rien à voir !

   Anonyme   
11/12/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
C'est un texte très musical, tres élégant aussi ... une petite perle
Un bien joli sourire

Merci

   David   
12/12/2008
 a aimé ce texte 
Un peu
Bonjour Pleurire,

J'aime bien la dernièr strophe, mais je le trouve trop léger, je vois pas trop de fil conducteur.

   Lylah   
20/12/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Un peu gênée -mais rouge de plaisir - que ce beau texte mène Benway à faire référence aux miens... ( merci :) )
Mais il est vrai que j'aime cette écriture dépouillée qui ouvre la porte à une lecture multiple au gré de chacun...
Au plaisir de te lire, Pleurire !

   Ephemere   
20/12/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Je voulais voir autre chose... Et là, je ne pleuris pas, je m'incline ! Bravo

   FIACRE   
15/1/2009
Le plaisir de glisser entre les mots, sous les sensations de ces écrits au bord des lèvres.


Oniris Copyright © 2007-2019