Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie contemporaine
Pluriels1 : Petit colibri
 Publié le 28/12/11  -  6 commentaires  -  887 caractères  -  241 lectures    Autres textes du même auteur

… Pour une enfant.


Petit colibri



Et l'arbre est une odeur
Saison des luxuriances
Un péché en couleur
Au tout-partout des sens.

Et la pierre est jardin
Mousses en poésie
Fougères en moulins
Au Morne en frénésie.

Et l'alizé parole
Et lapide les peaux
Et l'orchidée corolle
Et fleurit en copeaux.

Et la liane est rubans
Au puits discret de l'ombre
Branches comme tympan
Cathédrale du sombre.
Et point rire embelli
Le parler de l'enfant
À la sente une envie
Soudain jeu triomphant.

Et l'écho se répète
Et court entre les troncs
Et l'enfant pirouette
Et tend sa bouche en rond.

Et le cœur est soleil
Comme un feu de bambous
Son œil est un vermeil,
Son cou au nez si doux.


(Extrait de "Cendre Odorante" dans "ROYAUMES")


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Marite   
27/11/2011
 a aimé ce texte 
Bien
Très joli et agréable. Ce qui m'a gênée ce sont les " Et..." à profusion dans certaines strophes. Il me semble qu'un seul suffirait au premier vers et le reste des mots suivrait naturellement et harmonieusement.

   Charivari   
14/12/2011
 a aimé ce texte 
Un peu
Bonjour.
Il y a un rythme et une ambiance intéressante, et de belles images, comme "Au tout-partout des sens", mais je trouve qu'il y a tout de même des maladresses:
-Trop de répétitions de "et".
-Abus de tournures "élidées", du type : "point rire embelli", "A la sente une envie", "Soudain jeu triomphant", qui rendent le texte un peu trop artificiel.
Ces deux aspects font que la syntaxe est assez malmenée, du coup, ce n'est pas forcément très digeste.

Au niveau du fond, ça reste un peu nébuleux, et les images manquent de percutant. J'avoue avoir un peu de mal avec la dernière image, le cou qui a un nez.

   melancolique   
28/12/2011
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Bonjour Pluriels1,

C'est un jolie poème, j'ai senti une certaine légèreté dans le ton qui le rend assez agréable à lire, et il y a de belles images comme:

"Au tout-partout des sens"

"la liane est rubans
Au puits discret de l'ombre"

Et toute la strophe que j'ai beaucoup aimé:
"Et l'écho se répète
Et court entre les troncs
Et l'enfant pirouette
Et tend sa bouche en rond"

Pourtant je n'avais pas aimé
"Son cou au nez si doux"
Que je n'ai surtout pas compris.

Un autre reproche est les répétitions des "Et", qui ont assez gêné ma lecture.

Au plaisir de vous relire.

   Anonyme   
29/12/2011
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Après quelques lectures, j'ai fini par aimer ce petit colibri un peu hermétique. Je ne parlerai pas des ET, cela a été dit.
Son cou au nez si doux , j'ose suggérer: son cou, son nez si doux.

Un péché en couleur
Au tout-partout des sens ( belle trouvaille à mon avis)

Le coeur est soleil
Comme un feu de bambous (j'aime)

J'aime les enfants, j'aime les colibris, j'aime cette poésie.

   Raoul   
29/12/2011
 a aimé ce texte 
Bien ↑
J'aime bien cette comptine pleine de pirouettes et de richesses qui s'approprie le "et" énumératif enfantin (moins convaincu toutefois par les "en" des strophes 2 et 3, plus "posés"…).
Sensible aux très jolies trouvailles avec le point d'orgue du "cou au nez si doux".
Assez enchanteur, je trouve.
Merci.

   Anonyme   
2/1/2012
 a aimé ce texte 
Beaucoup
L'écriture est mûre c'est agréable, très doux. bise flo


Oniris Copyright © 2007-2018