Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
Salvia : Le labyrinthe
 Publié le 16/10/08  -  2 commentaires  -  501 caractères  -  59 lectures    Autres textes du même auteur

Trouvez donc l'issue...


Le labyrinthe



L’inextricable a des angles sournois

Aigus ils vous étranglent
Obtus ils vous noient
Et dans la droiture
Faussement
Si sûre
Les nonante ricanements
Du sursis

Dans le lacis
Aux murs mangeurs de phalanges
Des cloisons hautement étranges
Fabriquent les rêves du dehors

Trappes ouvrant sur le vaste
Étendues y déployant leur corps

Folies sinueuses des fausses évasions
Quand on est mi-traqué
Minotaure


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   spock27   
17/10/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
j'aime beaucoup ce texte. au premier abord, on est interloqué, hermétisme insoluble, y trouverais-je un sens, etc. mais oui ! on lit et relit et le texte devient fluide, ce qui n'était d'abord que trouvailles un peu bizarres s'impose au lecteur peu habitué à ce "style"

j'y ai trouvé finalement mon compte et j'ai passé un agréable moment de lecture :)

alain°

   Menvussa   
7/11/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Fort bien dit, tant par la forme que sur le fond.
J'ai adoré la chute, ce jeu de mots subtil.

"Quand on est mi-traqué
Minotaure"

Au delà de son aspect plaisant une constatation fine et juste, car on est à la fois victime et bourreau dans ces jeux de l'esprit.


Oniris Copyright © 2007-2020