Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
solice : Mon jardin
 Publié le 07/10/07  -  2 commentaires  -  1277 caractères  -  41 lectures    Autres textes du même auteur

Ma belle nature, tu es l’aînée de toutes nos fiertés mais nous sommes l’engrais de ton éternité !


Mon jardin



Je me suis assis sur un banc au fond du jardin,
L air frais dégageait en son sein une douce odeur de sapin.
Les cheveux en bataille et le regard lointain, je dégustais un café
          chopine à la main.
Savourant les bouffées d’un très bon tabac brun, je subissais
          l’assaut de mon chien qui, à grands coups de museau venait
          mendier en soulevant ma main le bref espoir d un câlin.
Ah ! Qu’il est bon de se retrouver dans son jardin !


À l’ombre du grand chêne s affairait au matin un écureuil en peine
          au chargement incertain.
Des milliers de perles étincelantes ruisselaient le long des
          feuillages telles une rivière de brillants tombant en cascade
          sur la nuque affranchie, d’une belle dame en nage.
Le cœur anobli par toutes ces senteurs et le buste dénudé en
          cette caresse d’été, je contemplais un couple de tourterelles
          juché sur le haut de la tonnelle.
Chaque matin que la nature me laisse est le ciment de mon
          émerveillement
Elle sème des instants de gaieté à l’ombre de ma grande tristesse
          en reboisant les coteaux arides de mon cœur en liesse.



 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
7/10/2007
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
de belles images de ci de là . Il manque à ce poème de la personnalité

   Couette   
20/10/2007
c'est fou ce qu'un jardin inspire! Je jouis moi-même
d'un jardinet où j'ai écris.. je me retrouve dans ce texte à regarder la nature en compagnie de son chien .. Oui ça rend heureux le contact avec la nature..


Oniris Copyright © 2007-2020