Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
TITEFEE : Suite de la petite sorcière
 Publié le 07/10/07  -  1 commentaire  -  1139 caractères  -  56 lectures    Autres textes du même auteur

Initiation.


Suite de la petite sorcière



Sous l’ondée glaciale, je grelotte, mais combats
Cette chair de poule, qui hérisse ma peau glacée.
Je ne suis qu’une enfant encore, pour ce sabbat,
Et, sous mes yeux, des étoiles éclatent, violacées.

Peu après, on me revêt d’une robe de lin, blanche,
Dénoue le bandeau, qui obscurcissait la lumière,
Coupe mes cheveux, qui descendaient aux hanches,
Orne mon cou d’un lien de cuir, où pend une pierre.

On te reçoit parmi nous, fille druidique, en ce jour.
Ton nom sacré sera Careil. Jamais ne le dévoileras.
Entonne, haut et fier, le saint nom de ce divin amour,
Qui fait que, sur cette terre, le bien pour le mal feras.

Petite fille née au printemps, ta patronne est Flore !
Zéphyr, lui, t’apportera les voix des forêts et des bois
Vénus, au ciel, te guidera et t’apprendra les paroles
Qui réconforteront ici-bas les personnes aux abois.


http://www.archive-host2.com/membres/up/1086141494/suitepetitesorciere.mp3


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   bernalot   
7/10/2007
 a aimé ce texte 
Bien
ton apprentie sorcière, elle me plait.
la scène est bien décrite, on sent la bienveillance sourdre de tes rimes. J'ai aimé


Oniris Copyright © 2007-2019