Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
TITEFEE : Amour réveille-toi
 Publié le 08/09/07  -  1 commentaire  -  1307 caractères  -  197 lectures    Autres textes du même auteur

Comme si c'était le premier...


Amour réveille-toi



Amour, réveille-toi, mon cœur, réveille-moi,
Les portes de la nuit sont grandes ouvertes.
N’aie pas peur, je serai tendre et mon émoi
Répondra au tien et tu iras de découvertes
En découvertes sur la belle carte de l’amour.

Vois ! nous n’avons écrit que la première ligne
De cette histoire, qui peut être enfin la nôtre
Et j’attends là que ta main esquisse un signe
Pour que tu fasses de moi enfin cette autre
Et de toi, celui qui m’apprend tout de l’amour

J’ai enfermé en moi tant d’élans de tendresse
Et de gestes amoureux qui n’ont aucune habitude.
Et je n’aurai pour t’aimer aucun jour de paresse.
Nous briserons ensemble les années de solitude
Pour vivre enfin pleinement tendresse et amour.

La vie est devant nous et nous serons simplement
Désireux de vivre chaque jour comme le dernier
En n’oubliant jamais d’être à l’écoute de l’instant
Et de ce que l’autre désire et nous le communiquer
En mettant dans nos phrases les mots de l’amour



Pour écouter, suivez le lien :
http://www.archive-host2.com/membres/up/1086141494/amourreveilles-toi.mp3


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   macalys   
9/9/2007
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Je n'aime pas trop la poésie en général.
De plus, écrire des vers sur l'amour est difficile sans tomber dans la niaiserie ou l'ésotérisme hermétique (bon sauf quand on s'appelle Baudelaire, mais on n'a pas tous cette chance).

Et là j'ai trouvé ce poème à la fois simple et vrai, il a un goût d'absolu. Le rythme est très agréable et fluide, et les mots s'emboîtent parfaitement dans les vers, sans que la construction revête un air forcé. On sent qu'il y a une vraie recherche sur les rimes, qui sont pour la plupart au moins suffisantes.

Par contre, l'ensemble manque un peu de ponctuation à mon goût alors que cela pourrait rajouter quelques effets ça et là, notamment là où on trouve des enjambements. Cela pourrait traduire la passion ressentie par exemple :
"Amour, réveille-toi, mon cœur, réveille-moi,
Les portes de la nuit sont grandes ouvertes.
N’aie pas peur, je serai tendre et mon émoi
Répondra au tien [,] et tu iras de découvertes
En découvertes sur la belle carte de l’amour."
Si on rajoute une virgule après "tien", hop ! On obtient un rejet qui casse un peu le rythme et accentue la fièvre de ce quintil.
Enfin, ce n'est qu'une suggestion.

En tout cas bravo et merci pour cette belle pièce !


Oniris Copyright © 2007-2020