Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
TITEFEE : La solitude de l'artiste
 Publié le 14/09/07  -  2 commentaires  -  1485 caractères  -  118 lectures    Autres textes du même auteur

Lorsque le rideau tombe on se sent tout seul.


La solitude de l'artiste



Elle salue, un arrondi des lèvres sur un je t’aime
Et sa voix sensible montre tous les secrets trésors
De ce qu’elle offre dans plus d’un inspiré poème
Qu’elle exprime avec sa voix mais aussi son corps.

Son Art l'a rendue dans l’existence triomphante
Mais naturellement elle refuse tous les apparats
Car jamais insolente comme le serait une infante
Elle aime la couleur suave de vos roses incarnats.

Beaucoup lui font une cour pressante et en sa loge
Envoient bouquets de lys et nombreux télégrammes.
Des poètes amoureux composent pour elle des éloges
Quand au Théâtre des Italiens elle joue un mélodrame.

On la congratule, l’adule, l’envie elle est une artiste
Mais quand retombe le soir le lourd rideau de velours
Elle se déshabille, se démaquille et vêtue de fine batiste
Elle fuit dans le reflet du miroir ancien tous ses contours.

Et elle, qui il y a deux heures à peine était tant aimée
Se retrouve, à l’hôtel, dénudée, épuisée mais seule
Elle cherche le sommeil enfui dans drogue et cachets.
Car dans sa solitude elle sait que les gens sont veules
Et que l’année prochaine sans contrat, elle sera oubliée.


Pour l’écouter voilà le lien
http://www.archive-host2.com/membres/up/1086141494/lasolitudedelartiste.mp3


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   nico84   
27/10/2007
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Ephemere est la célébrité et cruelle l'ignorance ou le rejet des ex-fan qui avant scandait notre nom en révant de nous apercevoir ...

   Anonyme   
22/5/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Oui, un thème que j'aime bien. Grandeur et décadence...
Même si je l'aurais aimé prétentieuse justement, la chanteuse.... Pour rendre sa chute encore plus douloureuse (méchant que je suis). Un poème réaliste et bien mené.


Oniris Copyright © 2007-2020