Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
TITEFEE : Présent à venir
 Publié le 02/12/07  -  1 commentaire  -  1256 caractères  -  9 lectures    Autres textes du même auteur

Jouir du présent afin que vienne, serein, l'à venir plus incertain.


Présent à venir



Ce matin, le ciel barré par une trouée de lumière
Trace une ligne d’or entre des nuées violacées.
Je demeure à guetter ces reflets imitant la mer,
Que prend le ciel mouvant à l’aube empourprée.

Alors, encore ensommeillée, je tente de prendre,
Dans l’arc de mon bras, la taille de mon bien-aimé.
Je laisse sa chaleur radiante doucement surprendre
Les places de mon corps, que le froid a enveloppé.

Il ouvre alors ses yeux et prend mon sein tendre,
Dans l’abri de la paume de ses mains et inspiré
Murmure « bonjour ma colombe » sans attendre
En me serrant contre lui dans un je t’aime murmuré.

Ô quel moment magique qui me rend heureuse
Lorsque nous nous aimons en oubliant les années
Et qui se prolongent ainsi toutes les nuits en songe

Est-ce singulier d’être si candidement amoureuse
Et penser que la vie ignorera ce qu’est le mensonge
Et de m’avouer sans cesse que je me sens aimée ?

Notre route ne s’achèvera qu’à la disparition de l’un
Mais nous aurons vécu la plus belle histoire d’amour
Celui qui restera sentira de l’autre l’indicible parfum
Restant têtu, dans les fibres du moindre de ses atours.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
2/12/2007
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Ultime destinée des fidèles. Fluide, limpide bonheur aux confins du soir d'une vie...

Après cela dormir en paix.


Oniris Copyright © 2007-2019