Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie contemporaine
TITEFEE : Tango tangue
 Publié le 28/07/07  -  3 commentaires  -  1187 caractères  -  25 lectures    Autres textes du même auteur

Pas à pas, corps contre corps, refus et acceptation, yeux de flammes et l'amour toujours...
J'entreprends un long roman au son du bandonéon... Puissiez-vous le suivre jusqu'au bout !!! Voilà le premier épisode... Plantons le décor !


Tango tangue



La Moiteur parfumée des nuits d’été argentines
Mêlait les odeurs sucrées de musc et d’oranger.
Les hommes, aux cheveux luisants de brillantine,
Effrontément cherchaient de qui être le cavalier.

De la favela recouvrant les flancs de la colline,
Les filles en tenues excitantes étaient descendues,
En bandes joyeuses dans leurs tenues libertines
Pour assister au concours de tango tant attendu.

Maria, dans sa courte robe couleur de prune mûre,
Laissait deviner ses formes bien moins qu’ingénues.
La fleur d’hibiscus, soulignant de l’épaule la courbure,
Indiquait que son corps nul ne l’avait encore connu.

Épris, Luis la convoitait depuis qu’il avait quinze ans
Et sur ses jambes dorées, émoustillé, déjà il lorgnait
Quand elle grimpait les grouillantes ruelles en courant
Après avoir livré aux dames de la ville le linge repassé.

L’orchestre attaqua le premier tango et le bandonéon
Émit sa plainte accompagnée par les autres instruments
Et sur la piste, où se formaient les couples sous les néons,
Pour chaque cavalière l’homme semblait en être l’amant.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   farfadet   
28/7/2007
Vous permettez madame ?

   Athanor   
28/7/2007
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Très sypathique ce poème.
Des couleurs et des parfums exotiques viennent caresser mes pupilles et tapisser mes parois nasales.

J'aime beaucoup le côté pudique quand on sait que cette danse peut devenir érotique.

Par contre, un petit bémol vient un tantinet tempérer ma vision virtuelle. Je ne suis pas sûr qu'on puisse utiliser le terme "favela" en Argentine. N'est-ce pas un mot propre au Brésil ?

Néanmoins, et pour ne pas changer, j'aime ce qu'écrit l'auteur.

   TITEFEE   
28/7/2007
Je m'étais tuyautée concernant les favélas.... on les nomme comme ça aussi en Argentine; pour preuve :
"Vaste opération policière dans des favelas de Rio | International ...Cristina Kirchner vante la «nouvelle Argentine» à Madrid ... entre les autorités et les gangs depuis près de deux mois dans une favela de Rio de Janeiro. ...
www.cyberpresse.ca/article/20070627/CPMONDE/70627148/-1/CPMONDE - 41k - En cache - Pages similaires - À noter

j'avoue que moi-même au départ j'avais hésité.
Ce premier poème a plusieurs suites que je vais mettre maintennt à la suite car il fait partie d'une histoire concernant Carlos Gardel


Oniris Copyright © 2007-2020