Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
trent : Procès de l'amour
 Publié le 02/08/07  -  7 commentaires  -  323 caractères  -  129 lectures    Autres textes du même auteur

Procès de l'amour.


Procès de l'amour



Oh toi mot que l'on glorifie
On te donne des tas de bienfaits
Et pourtant
Et pourtant moi je crois
Que tu es le pire des mots
Tu dis que tu amènes bonheur
Alors que tu amènes peine, rivalité,
Jalousie, souffrance et mort
Moi je te dénonce
Et te condamne à mort
Toi "Amour".


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Athanor   
2/8/2007
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
Poème peu prolixe mais qui dit ce qu'il a à dire.
Des mots forts s'entrechoquent et une espèce de colère surgit.

Par contre, l'amour ne dit pas qu'il amène le bonheur. D'ailleurs, comme bien souvent la haine, l'amour ne dit rien et ce sont les humains qui parlent pour eux.

Enfin, pourquoi mettre un "A" majuscule ?

   trent   
2/8/2007
Si j'ai mis un A majuscule à la fin c'est parceque je voulais donner un côté humain à ce sentiment

   TITEFEE   
3/8/2007
 a aimé ce texte 
Bien
l'amour ça se conjugue à deux sinon c'est exactement ce que tu dis...
j'ai aimé, malgré que ce soit court à mon goût... c'est toujours trop court quand on aime

   Maëlle   
1/8/2008
 a aimé ce texte 
Pas
L'idée n'est pas mauvaise. Elle est mal défendue.

   brabant   
26/3/2013
 a aimé ce texte 
Pas
"bonheur" d'un côté, "peine, rivalité,/Jalousie, souffrance et mort" de l'autre, c'est ce que j'appellerais un "procès" à charge. Les deux plateaux de la balance ne sont pas équilibrés.

C'est tellement mieux dit dans la chanson : "Plaisir d'amour ne dure qu'un instant/Chagrin d'amour dure toute la vie". Malgré tout, la chanson donne envie d'aimer alors que votre poème... Oh ! mais pas du tout ! Lol

   Anonyme   
16/3/2016
 a aimé ce texte 
Pas
Voilà un procès expédié sans ménagement, il manque un peu d'arguments, il est trop dans l'urgence, il faudrait le recul qui lui donnerait plus de poids, je trouve ce texte in-tantinet enfantin, il est un peu comme l'enfant capricieux qui pique une colère.

C'est un texte gentillet mais qui ne m'a pas franchement convaincu.

   Pouet   
16/3/2016
Je commente ce texte car un membre actuel d'oniris a décidé de le "déterrer". En 2007, date de la publication de ce poème, il n'y avait pas de sélection des textes. Comme quoi celle-ci a du bon. Je ne pense pas qu'il serait retenu aujourd'hui.

Ce texte, mes excuses à l'auteur, (bien qu'il ne lira probablement pas mon com étant donné que sa dernière connexion date de presque 9 ans... D'où l'immense nécessité de lui donner un avis...) n'a pas grand intérêt quant à son fond et pour ce qui est de la forme... C'est assez léger pour ne pas dire plus. C'est enfantin et on enfonce des portes ouvertes à coup de clichés. Mais je pense qu'en dix ans son écriture a évolué et que ces commentaires, si par extraordinaire arrivaient jusqu'à lui, lui feront une belle jambe...


Oniris Copyright © 2007-2019