Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie contemporaine
Vasistas : Au péril de nos ailes
 Publié le 01/12/17  -  5 commentaires  -  915 caractères  -  94 lectures    Autres textes du même auteur

À la recherche du trésor caché au pied de l'arc-en-ciel.


Au péril de nos ailes



Tu connais le sésame
de l’amour et ses refrains,
à force d’élégance
et d’ardents sortilèges,
tes yeux aspirent mon âme
dans un vide sans fin,
ma bouche brûle en silence
comme une fleur sous la neige.

Mes mains s’immiscent,
devinent ta poitrine,
entre mes doigts glissent
les étoffes féminines,
broderies, dentelles
aux parfums délicieux,
ta chevelure rebelle
subliment ton corps soyeux.

Nous ne faisons plus qu’un
sous le drap de soi,
ton cœur parle d’un chemin,
je cherche une voie,
ignorant la distance
des cieux à venir,
dans la forêt de nos sens
nos ailes se déchirent.

Nos corps brûlants
de sueur frissonnent,
dans l’air humide
de l’azur charnel,
sombre l’amant
pour des rêves, pardonne
mon errance candide
aux pieds de ton arc-en-ciel.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   papipoete   
10/11/2017
 a aimé ce texte 
Bien
libre
Les jeux du désir et de l'amour, une fois de plus mis en vers, envers et contre tous les maux de la terre, à consommer sans modération !
NB de jolies tirades telle " tes yeux aspirent mon âme " et " ma bouche brûle comme une fleur sous la neige " ; la suite de l'aventure joue une musique connue, mais toujours agréable à entendre !
La dernière strophe pourtant, me semble brouillonne avec " sombre l'amant, pardonne mon errance ... "
papipoète

   Hananke   
1/12/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour

C'est un bien joli petit poème en vers courts qui lui sied bien.

Ma bouche brûle en silence
Comme une fleur sous la neige. Très beau entre autres.

C'est une succession de petites perles et le texte se déroule
comme un collier jusqu'à cet arc-en-ciel final.

Bravo.

J'aurais peut-être commencé les vers par des majuscules.

   Queribus   
1/12/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour,

En ce qui concerne la forme j'ai bien aimé ce mélange de modernité (vers libres) et son côté classique (strophes de huit lignes qui se suivent régulièrement); ceci témoigne d'une très grand habileté technique en matière d'écriture de poésie. Je soupçonne chez vous, une longue pratique des mots et de l'écrit.

En ce qui concerne le fonds, on s 'ennuie pas en lisant vos images délicieusement érotiques qui ne sombrent jamais dans la vulgarité; votre écrit n'est pas très long et évite ainsi l'ennui de la longueur d'autres écrits.

En un mots, je trouve ce poème largement positif et j'ai passé quelques minutes agréables à vous lire.

Bien à vous.

   PIZZICATO   
1/12/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
' L'amur, toujours l'amur' . Une étreinte très sensuelle décrite de façon élégante.
J'ai une préférence pour la deuxième stophe.

" pour des rêves, pardonne
mon errance candide
aux pieds de ton arc-en-ciel. " moins séduit par cette chute.

   Marie-Ange   
2/12/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément
Voilà un titre "Au péril de nos ailes" qui donne envie
dans savoir un peu plus.

Très belle lecture, et relecture, c'est d'une tendre sensualité,
qui laisse paraître de délicates images.

J'aime beaucoup cette phrase "Nous ne faisons plus qu'un", mais
cette strophe à ma préférence :

" Nous ne faisons plus qu’un
sous le drap de soi,
ton cœur parle d’un chemin,
je cherche une voie,
ignorant la distance
des cieux à venir,
dans la forêt de nos sens
nos ailes se déchirent. "

C'est superbement dit, sans fioriture, juste avec l'élégance
d'un être aimant et aimer.

Bien joli partage que vous nous offrez là.


Oniris Copyright © 2007-2017