Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
xuanvincent : Éclipse
 Publié le 04/04/08  -  8 commentaires  -  1520 caractères  -  106 lectures    Autres textes du même auteur

Impressions fugaces lors d'une éclipse de fin de millénaire.


Éclipse



Au-dessus de nos têtes, la lune grignote l’astre solaire
Combat de titans en cette fin de millénaire
Vaincu, l’astre disparaît dans le néant.

Tout autour de nous, le paysage bascule dans l’irréel
Le froid s’est abattu sur la campagne
Les oiseaux ont battu en retraite
Tandis que la lumière chute dramatiquement en plein midi
Baignant cette campagne riante d’une lumière blafarde.

Spectacle d’une beauté magique et inquiétante,
Qui nous saisit et nous rapproche l’un de l’autre
Tels deux enfants apeurés face à l’approche de la nuit.

Bientôt, l’astre reprend ses forces et sa forme pleine
Les champs retrouvent leurs couleurs dorées
Les oiseaux se remettent à chanter gaiement
Comme si déjà la nature avait oublié la défaite de l’astre.

Quant à nous, encore emplis d’images et de sensations inédites
Nous sommes restés un moment blottis l’un contre l’autre
À regarder l’astre reconquérir sa place dans le ciel.

Cette éclipse, disparition de l’astre solaire
C’était pour nous deux paradoxalement un grand soleil
Celui qui, un peu plus loin, sur notre colline heureuse,
Illuminait notre cœur d’un bonheur immense
Qui m’emplissait d’un bonheur si extrême, d’un rayonnement tel
Qu’il en devenait presque douloureux.

Éclipse solaire, embrasement intense de notre amour
Moments magiques,
Qui resteront certainement longtemps gravés dans nos cœurs !


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   nico84   
4/4/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Bien décrit l'éclipse. Cela me rappelle l'éclipse totale du 11 aout 1999 qui passait par chez moi (Basse Normandie- Cotentin).

Cette année là, ils ont effectuées beaucoup d'observations sur le comportement des animaux. D'un point de vue humain, il y a eu un tout petit peu de nuage qui a éclipsé légèrement notre plaisir mais on ne s'est pas plains.

L'événement était exceptionnel et il y avait beaucoup de monde, et le moment M de l'éclipse, c'est tout simplement magique.

Tu as très bien décrit et tu m'as rappelé un peu ce souvenir hors du commun.

   Anonyme   
21/7/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Dommage que tes mots expliquent tout et n' éclipsent rien du tout ... Dommage que ce poème ne soit pas plus elliptique, sous les images autour de la lune. J' aurais aimé plus de sens métaphorique, et rester maitre de mes images mentales.
Trop de soleil, pas assez d' ombres à mon gout, dans le champ poétique.

Le titre était plein de promesses, mais je trouve la forme perfectible.

nine

   Anonyme   
4/2/2009
 a aimé ce texte 
Vraiment pas
D'une totale vacuité. J'ai eu l'impression de lire un texte d'élève appliqué et totalement dénué d'idées et de sentiment.
Bourré de clichés, de maladresses. Scolaires (pléonasme)
Pour le coup ce texte ne m'a pas amusé du tout.

   Anonyme   
5/2/2009
 a aimé ce texte 
Pas
Pas de liens, ni de réelle fluidité... Il aurait pu y avoir de l'idée...
Les trois premiers vers m'ont rebutée...

   An-Honyme   
21/3/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Je suis étonnée de la sévérité des commentaires...
Ce poème me plait, malgré, et peut-être même à cause de ses imperfections. Il me parle comme un ancien souvenir que l'on aime à "ressortir" les jours gris...

   AlphonseBLAISE   
29/3/2009
Je trouve l'athmosphère très bien rendue et auréolée d'amour, ce qui ne gâche rien....cette éclipse me parle à moi aussi , mais d'une toute autre manière...c'est le jour où mon père, lui aussi a tiré sa révérence...merci...Alex

   Anonyme   
12/5/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Marrant que certains commentaires jugent ton texte avec une cruauté inattendue. De la part d'artistes, je suis surpris. Bref, ceci dit, chaque écrivain a sa propre plume, la tienne est, dans cette poésie peine de ce mouvement "clarté-obscurité" qui me rappelle comme nico84 l'éclipse de 1999. Moi j'étais à Belle ile en mer et je me souviens de ce silence étonnant, de cette température qui baisse, de l'endormissement apparent de la nature (tous les oiseaux se sont tus!). Je trouve que c'est simplement rendu.
Par contre, je me demande pourquoi tu n'as pas évoquer ton sentiment amoureux d'une manière plus poussée? Manque de temps, d'implication ou simplement est-ce volontaire? Le parallèle entre votre soleil intérieur est bien trouvé! Je pense que si tu retravaillais cette partie ta poésie prendrait une puissance supplémentaire. Ceci dit je respecte ton travail et je te félicite d'avoir "pondu" ces quelques lignes.

   lotus   
2/7/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Une poésie de Xuan, c'est rare...

J'ai beaucoup apprécié cette lecture car elle ressemble parfaitement à l'auteur, authentique, fluide et pudique.

Les puristes diront sans doute qu'il y a à retravailler ,mais moi, j'aime cette simplicité et ce côté un peu "fleur bleue" que l'auteur laisse transparaitre ici.


Oniris Copyright © 2007-2019