Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





À propos de la pêche à la truite
Organiris
Inscrit:
17/09/2009 15:41
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 28712
Hors Ligne
Bonjour,

Ce fil pour remercier Meaban d’avoir accepté de prêter ses poèmes pour une interprétation libre, remercier les lecteurs de ma nouvelle, et expliquer deux trois liens.

Je me suis décidée tardivement à participer au défi. Ceux qui me connaissent un peu savent que je ne suis pas douée en poésie, c’est le moins qu’on puisse dire. Et si certains textes me « parlent », j’ai davantage de mal avec les textes classiques.

Le texte de Meaban : "C'est un matin d'eaux claires", je l’avais aimé. Si le lieu, peut-être l’époque décrite me semblaient éloignés de mes propres expériences, les personnages, le village, et surtout l’ambiance me paraissaient si familiers que je me sentais bien dans ses mots.

Ensuite, il a fallu s’en détacher. Meaban a écrit une poésie en prose, je ne voulais surtout pas tenter d’imiter son style, j’en suis bien incapable.
J’ai lu et relu sa poésie, en tentant de voir chaque pierre, chaque arbre, chaque maison. Mais de les voir avec mon vécu, avec mes paysages. J’ai tenté de « rentrer » dans son tableau, d’en approcher les habitants, d’écouter leurs pensées secrètes, leurs mots et leurs gestes.

Ce qui me plaisait également, c’était l’immobilité profonde qui, pour moi, faisait le socle de ce poème. Il ne se passe que des choses insignifiantes dans ce village, c’est un matin d’eaux claires parmi d’autres. C’est ce que j’ai tenté de rendre, la banalité de la vie. Il n’y a pas ou presque d’intrigue dans mon histoire, c’est pour coller au plus juste à la poésie, du moins telle que je l’ai perçue. Peut-être d’ailleurs mon interprétation est-elle fausse, seul Meaban peut le dire, mais enfin, c’était mon choix.

J’ai parsemé mon texte des thèmes de Meaban :
- les monts (par chez moi, ils sont hauts),
- les ouvriers à la retraite,
- l’industrie lourde,
- le chat,
- les jappements des chiens,
- la gare,
- l'été et les volets,
- les petites histoires tristes,
- et surtout, la pêche à la truite.

Et merci, MonsieurF, pour avoir relevé cette faute idiote : LA truite fario, oui.

Je remercie les commentateurs, qui sont très indulgents avec ce texte et avec ma tentative de raconter le temps qui passe. Difficile de parler des gens heureux, effectivement. Tout un équilibre, et à vrai dire c’est ce qui me plait, être sur le fil, les bras tendus, les yeux ouverts. Merci à vous !

Sur le manque de testostérone relevé par Brabant, je n’ai pas vraiment de réponse à apporter. Liberté de l’auteur, univers, chacun ses choix… (et Bertrand ne cherche pas du tout à se détruire à coup de porto, il prend un apéro à 2h de l’après-midi parce qu’il s’ennuie et a perdu ses repères, c’est tout !)

Pour réfléchir à la remarque de Matcauth sur le sexe du narrateur, Caillouq nous avait donné un lien sur une étude menée sur les écritures masculines / féminines, à savoir, peut-on dire avec une bonne marge de certitude si un texte est écrit par un homme ou une femme. Personnellement, je suis sceptique. Je n’y pense pas quand j’écris, cet homme est un homme, ni plus ni moins.

Merci encore à tous, ce défi a été un bon moment d’écriture pour moi !

Contribution du : 27/05/2012 20:52
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : À propos de la pêche à la truite
Expert Onirien
Inscrit:
07/06/2010 14:42
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 5649
Hors Ligne
Bonjour Perle-Hingaud,

Je n'ai pas commenté votre texte car je n'ai pas vraiment quelque chose d'instructif à vous dire, mais j'ai beaucoup aimé votre texte, et j'ai aimé la façon dont vous vous êtes inspirée du poème de Meaban que j'aime beaucoup aussi.

Merci pour cette lecture

Contribution du : 28/05/2012 19:54
_________________
Si la poésie se comprenait, elle deviendrait la philosophie et disparaîtrait.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : À propos de la pêche à la truite
Maître Onirien
Inscrit:
07/02/2011 18:15
Groupe :
Primé concours
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 11434
Hors Ligne
Bonsoir melancolique,

on peut aussi commenter un texte pour simplement dire qu'on a aimé (en essayant, même de façon succincte, de dire pourquoi). ça fait toujours plaisir d'avoir des retours. Là, par exemple, si Perle-Hingaud n'avait pas ouvert de forum, elle n'aurait pas su que vous aviez apprécié son texte, c'est dommage, non ?

je ne vous fais pas la leçon, hein, melancolique, vous l'avez bien compris, c'est plutôt un message à tous ceux qui ne commentent pas - en bien ou en mal - simplement parce qu'ils ont l'impression que leur commentaire n'apportera rien à l'auteur. Si, un commentaire, même simple, apporte toujours quelque chose parce qu'il est l'expression d'un ressenti individuel.

Contribution du : 28/05/2012 20:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : À propos de la pêche à la truite
Organiris
Inscrit:
17/09/2009 15:41
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 28712
Hors Ligne
Merci Melancolique, ça fait plaisir !
Instructif...
Je ne sais pas vraiment ce qu'est un commentaire instructif: peut-être simplement expliquer pourquoi vous avez aimé ?

Mais savoir que vous avez lu et aimé, c'est déjà beaucoup, merci !


edit: grillée par Toc !

Contribution du : 28/05/2012 20:06
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : À propos de la pêche à la truite
Expert Onirien
Inscrit:
07/06/2010 14:42
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 5649
Hors Ligne
Bonsoir toc-art,

Je fais toujours un effort pour commenter autant que possible les poésies sur Oniris , pour les nouvelles je trouve cela un peu plus difficile, mais promis je vais faire de mon mieux.

Merci à vous Perle-Hingaud :)

Contribution du : 28/05/2012 20:16
_________________
Si la poésie se comprenait, elle deviendrait la philosophie et disparaîtrait.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : À propos de la pêche à la truite
Organiris
Inscrit:
13/05/2011 14:56
Groupe :
Évaluateurs
Correcteurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Post(s): 6996
Hors Ligne
intéressante analyse, Perle. Mais j'en reviens à mon comm car vous dites :

Citation :
et avec ma tentative de raconter le temps qui passe. Difficile de parler des gens heureux, effectivement.


bien ouais, c'est super dur! j'ai lu récemment Anna Gavalda, qui vend des palettes de bouquins, et je peux vous dire qu'elle tombe dans les facilités, les clichés, les braves paysans et les fiers bourgeois, les touristes énervés, et consommer c'est pas bien et blablabla.

alors lire votre histoire ça m'a fait du bien, au moins, vous ne faites pas ce cataloguage irritant. C'était de l'air frais.

Contribution du : 28/05/2012 22:40
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2022