Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Humour/Détente
fergas : Calendrier co(s)mique
 Publié le 11/10/14  -  8 commentaires  -  3408 caractères  -  99 lectures    Autres textes du même auteur

Une longue histoire du temps.


Calendrier co(s)mique


Année :

– 100 000 000 000..= On ne sait pas.

– 13 952 458 325 = Big Bang – ça pète dans l’Univers.

– 10 102 777 301 = Tiens : la Voie lactée ?

– 4 632 857 129= Accrétion de la planète Terre en orbite solaire.

– 4 322 417 652= L’eau, enfin !

– 4 158 457 263= Les acides aminés, molécules de base de la vie.

– 3 585 204 668= Premiers organismes vivants, et pas un bistrot, pas un terrain vague : rien !

– 2 658 221 325= Invention du sexe. Un milliard d’années qu’on attendait !

– 1 358 629 676= Et l’Oxygène vint dans l’atmosphère. De l’air, de l’air !

– 660 214 893= Les invertébrés : mollusques, va !

– 520 923 453= Premiers poissons. Un Marseillais invente la Bouillabaisse.

– 488 255 122= Les plantes terrestres. Jardiland ouvre son premier magasin en Atlantide.

– 390 214 893= Les insectes…

– 351 112 455= les reptiles…

– 303 644 841= les dinosaures…

– 266 521 387= les mammifères…

– 215 434 912= les oiseaux…

– 170 974 320= … et les fleurs.


! Ho là ! Ho ! Ça commence à bien faire tout ça. Et l’Homme alors ?


– 3 611 302= Premiers hominidés. Ah ! Quand même !

– 1 559 550= Homo habilis. Tu parles d’un nul ! Je fais mieux avec une main attachée dans le dos.

– 820 999= Homo erectus. Moi aussi, quelquefois.

– 666 129= Le feu au service de l’homme. T’as pas une clope ?

– 122 621= Homo sapiens – enfin, après tous ces bras cassés, ça c’est de l’Homme !

– 12 1251= Fin de la Préhistoire, et début des embrouilles.

+11= On commence enfin à compter le temps à l’endroit.

+1 957 = Spoutnik 1 : 1er bout de ferraille manufacturé dans l’espace.

+1 961 = Gagarine : 1er volontaire désigné envoyé dans le cosmos.

+1 969 = Armstrong sur la Lune, mais il ne peut pas jouer de la trompette.

+1 970 = Les Beatles se séparent.

+2 192 = L’Homme a mis le pied sur tous les corps solides du Système solaire.

+5 965 = L’humanité s’étend jusqu’à 100 années-lumière autour du soleil.

+8 541 167 = Toute la Galaxie est colonisée. Toute ? Oui !

+1 512 258 9371= Le CO2 de l’atmosphère est consommé, la vie à la surface de la Terre se meurt, le Soleil accroît fortement sa luminosité. La Terre devient trop chaude pour y habiter.

Ceux qui veulent y rester s’enterrent profond.

+4 122 382 112= Le Soleil, ayant consommé tout son hydrogène et tous ses éléments légers, entre dans le cycle du fer.

Il explose et fait rôtir la Terre – ça y est, il n’y a plus de Terre !

+7 245 651 123= L’Homme abandonne son enveloppe charnelle pour des corps bioniques plus performants et variés – bonsoir les Hommes !

+8 999 421 781= Les Bihommes trouvent le moyen d’abandonner tout support matériel de la vie, ils se transforment en purs esprits.

+9 999 999 999= Les Esprits ont envahi l’Univers entier. Ils rencontrent quantité d’autres esprits d’origine non humaine. Ils rigolent bien ensemble.

+22 348 125 321 = Big Crunch. L’Univers disparaît dans un grand fracas. Les Esprits se marrent : ils sont immatériels.

Ils attendent le prochain Big Bang.



 
Inscrivez-vous pour commenter cette nouvelle sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   socque   
29/8/2014
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Je retrouve, sur le mode franchement rigolard, le mouvement d'un texte précédemment paru qui embrassait tout le destin de l'Univers, rien moins.
Celui-ci est peut-être moins anthropocentrique, mais je ne puis m'empêcher de remarquer tout de suite la différence d'échelle quand on s'intéresse à l'homme et surtout à notre époque : quatre entrées rien que pour le vingtième siècle entre Big Bang et Big Crunch, ça me fait un peu bizarre...

Bon, ben sinon j'ai trouvé le texte marrant ; peut-être l'aurais-je davantage apprécié si je n'avais lu dernièrement l'autre auquel j'ai fait allusion : celui-ci est drôle mais reprend la même trame. J'ignore s'il est du même auteur, l'angle abordé étant quand même assez différent.

"– 488 255 122 = Les plantes terrestres. Jardiland ouvre son premier magasin en Atlantide." : j'adore !
"+1 969 = Armstrong sur la Lune, mais il ne peut pas jouer de la trompette." : ça aussi, même si c'est un peu facile.

   Asrya   
1/9/2014
 a aimé ce texte 
Bien
Une belle balade cosmique.
C'est sympathique.
Je suis incroyablement stupéfait de la précision des dates que vous évoquez ! (belle note d'humour)
Un peu déçu qu'entre les années 1 et 1970 il n'y ait pas plus de détails (cela aurait probablement été plus comique ; le champ est large)
L'escapade dans le futur aurait également pu mériter davantage de délire.

Dans l'ensemble j'ai passé un bon moment à lire votre Histoire de la formation de l'Univers, de la Vie et de tout ce qui s'en suit.

Petits détails (quand on touche aux sciences, il faut être précis) :
le terme d'invertébré est impropre (on ne définit pas un être vivant par un caractère qu'il ne possède)
le terme d'hominidé n'est pas adapté à la date signalée ; à la limite cela pourrait s'apparenter à l'Homo habilis en visant large... (les premiers individus de la lignée Homo datent d'il y a 3 millions d'années environ ; si l'on excepte les australopithèques, bien plus anciens (jusqu'à 6,7 millions d'années) )

Oui... je chipote.

Bref, sympathique, bonne idée, cela aurait encore pu être davantage exploité !
Merci pour votre "récit"
Au plaisir de vous lire à nouveau.

   Pascal31   
7/9/2014
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
L'idée est originale et je me suis surpris à sourire une ou deux fois.
Cependant, j'ai trouvé l'ensemble un peu trop léger pour être vraiment emballé. C'est cocasse mais un peu "mou du genou". Vous avez peut-être manqué un peu d'audace (pourquoi, par exemple, ne pas avoir été plus loin dans les anachronismes ?). Dommage, car cette belle idée aurait méritée d'être mieux exploitée.
En l'état, c'est pas mal, et c'est déjà ça.

   marogne   
20/9/2014
 a aimé ce texte 
Pas
Je n'ai pas beaucoup d'humour.....

Il y a - longtemps - je me rappelle avoir passé une heure, deux heures? , je ne sais plus, à voir/écouter Phedre de Pierre Dac, et pendant tout ce temps me demandant pourquoi les autres riaient, et .... pourquoi j'étais là.

Bon tout cela n'a peut être pas vraiment de lien avec le but de cet exercice de commentaire, mais néanmoins, peut servir d'éclairage.


Et bien, ...je n'ai pas vraiment trouvé quoi que ce soit de comique.

Et rien vraiment d'original.

Peut être effectivement, la concision du texte.... mais bon, normalement on ne recherche pas vraiment à essayer de diminuer au maximum la longueur au détriment du plaisir, de l'histoire,de ...

Bon, je n'ai pas vraiment aimé, et puis, et puis tant qu'à faire,il aurait sans doute fallut faire preuve d'un peu plus d'imagination, de provocation, de folie, de ...., de travail.

   Robot   
11/10/2014
 a aimé ce texte 
Bien ↓
J'ai lu ce texte comme le synopsis d'un futur roman ou d'un film. J'ai d'ailleurs pensé à "2001" odyssée de l'espace". Ici ce serait plutôt "odyssée de l'univers" avec le chapitre "Odyssée de l'homo sapiens".
Mais ce genre de composition à ses limites fixées par l'obligation du style télégraphique qu'elle implique et qui, pour intéressante qu'elle soit par son originalité, ne saurait se comparer à une véritable littérature de science fiction.
A choisir, je préfère tout de même Sidmak dans le genre prophétique.

   Lulu   
11/10/2014
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Je ne m'attendais pas du tout à cette fin là. De "purs esprits", pourquoi pas ? C'est même une belle idée. Je m'attendais un peu plus à une évolution à la manière dont l'a écrite Roy Lewis dans "Pourquoi j'ai mangé mon père". Je suis donc enchantée de cette fin plus spirituelle et quelque part plus optimiste.

J'ai beaucoup aimé le ton d'humour de l'ensemble.

Comme Asrya, je regrette un peu le traitement rapide de l'ensemble. Il est vrai qu'il s'agit d'un calendrier, mais j'aurais souhaité plus de détails croustillants. Il y avait du temps, de la place sans que cela n'alourdisse le texte.

En tous cas, l'idée est bonne.

Merci pour cette lecture fort sympathique.

   in-flight   
11/10/2014
 a aimé ce texte 
Un peu
Ça se lit vite, c'est l'avantage. Bon très franchement j'ai trouvé l'humour potache:

"– 660 214 893= Les invertébrés : mollusques, va !

– 520 923 453= Premiers poissons. Un Marseillais invente la Bouillabaisse."

--> J'ai failli arrêter là ma lecture.

Pour le 20° siècle (celui que je maitrise le mieux): 3 évènements liés à la conquête de l'espace + 1 évènement musical --> Le choix est discutable, d'autres éléments comiques auraient pu être choisi (guerres mondiales, nucléaire, cinéma, musique électronique, automobile...) Je ne sais pas je n'ai pas compris l'insistance sur la conquête spatiale, une marotte de votre part peut-être?

"+11= On commence enfin à compter le temps à l’endroit." --> ça c'est sympa.

Bref désolé mais je n'ai pas accroché.

Bonne continuation

   PatriciaBD   
15/6/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J'ai beaucoup aimé cette "histoire de l'humanité" présentée de manière scientifique et complètement déjantée dans les commentaires attachés. La projection dans le futur est-elle si improbable ? Tout est cycle !


Oniris Copyright © 2007-2019