Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie classique
Absolue : Ladybird
 Publié le 08/10/07  -  13 commentaires  -  695 caractères  -  255 lectures    Autres textes du même auteur

Dieu s'endort sur son pinceau...


Ladybird



Un soir où il peignait le monde
Dieu s'endormit et son pinceau
Frôla, de ses poils en fuseau
Les ailes d'une rubiconde.

Une perle de rosée noire
Attirée par la pesanteur
Glissa des doigts du créateur
Petite goutte dérisoire.

Elle s'écrasa sur l'écarlate
Des élytres de l'animal
Dessinant un point théâtral
Au hasard, sur son omoplate.

Sept fois le peintre s'assoupit
Avant qu'un nouveau jour se lève
Dans chaque gouttelette, un rêve
Une croix sur un pissenlit.

Voilà pourquoi la coccinelle
S'appelle la bête à bon dieu
Elle vous touche, faites un vœu
Elle sera votre chapelle.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Bidis   
8/10/2007
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Absolue a eu bien raison d'ouvrir un forum en nous invitant à lire son adorable légende en forme de joli poème.

   Aldaron   
8/10/2007
J'aime beaucoup ce poème. Félicitation. Par contre comme je suis assez novice dans ce genre de littérature, je ne comprends pas bien la phrase "Une croix sur un pissenlit".
Tchô

   bernalot   
9/10/2007
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Quelle bonne idée, l'idée de ce poème, à la fois très poétique et enfantine. Nous, les anciens enfants, nous avons tant besoin de croire aux légendes. Il coule dans l'oreille et c'est si agréable !!!

   Anonyme   
10/10/2007
Ce poème est adorable. Si tu continues comme cela on les lira tous. Promis

   Twinkle   
10/10/2007
C'est très joli!

   clementine   
11/10/2007
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Cela m'a fait du bien de lire ce poème ,c'est si joli et c'est un petit plongeon vers l'enfance .
Un verre de limonade non pour la soif mais pour le plaisir.
La croix sur le pissenlit ?
Cela m'a fait penser à une phrase lue dans un poème ,lequel ?je ne sais plus .
"Mais à quoi tout cela rime t-il?
Mais à rien ! il n'y a que la poésie qui rime ,et encore.."

   Anonyme   
17/10/2007
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Jolis mots rimés d'une grande clarté.

Aveugle je ne suis plus. J'y vois clair.

Aveuglé, non plus. Point de magie. Juste un bien beau divertissement.

Merci.

   daphlanote   
24/11/2007
C'est joli. Pas mal écrit. De la recherche. Assez fluide.

Ceci dit, c'est vrai que c'est un peu différent de ce que j'ai pu lire, et ce n'est pas plus mal. D'un point de vue personnel, je présère juste l'Absolue du Funambule.

   i-zimbra   
14/1/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Une croix sur un pissenlit...
Les botanistes l'ont bien appelé dent-de-lion à cause de ses feuilles, tu peux bien voir dans son akène-parachute, symbole de la dissémination de nos rêves, la croix qui signe et signale l'obscure présence de qui le mange par la racine.
Dali en mit à la pointe de ses moustaches ( http://pagesperso-orange.fr/descharnes/daliphoto_com/2-1_dali/2_dali_hom/2_1_portraits/2_1_portraits_pages/pg_089210dalijasminC.html ; http://pagesperso-orange.fr/descharnes/daliphoto_com/2-1_dali/2_dali_hom/2_1_portraits/2_1_portraits_pages/pg_089229a.html ) et peignit "Bataille autour d'un pissenlit".
Que l'exégèse est laide...

   TITEFEE   
14/1/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
COMME une goutte de sang posée au bout du doigt, l'amarante bestiole, ouvre ses élytres et s'envole voir le bon Dieu emportant le plus beau de nos voeux.. j'ai beaucoup aimé ce rappel à l'enfance.
Alors comme j'avais une petite minute je l'ai enregistrée.

[URL=http://www.archive-host2.com/membres/up/1086141494/ONIRIS/absolueladybird.mp3]Voir le Fichier : [B]absolueladybird.mp3[/B][/URL]

   TITEFEE   
14/1/2008
je pense que ce lien sera plus pratique....pour que la coccinelle et la fleur de pissenlit y soit entendues les yeux fermés

http://www.archive-host2.com/membres/up/1086141494/ONIRIS/absolueladybird.mp3

   CharlesVerbaud   
31/10/2012
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Ce poème devrait être en catégorie "néo-classique", car il contient de nombreuses erreurs :
hiatus "où il" dès le premier vers

des e muets non élidés
Une perle de rosé(e) noire
Attiré(e) par la pesanteur

l'alternance des rimes masculines / féminines non respectée

Sinon j'ai bien aimé ce poème d'une certaine fraîcheur.

   Anonyme   
19/2/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Quelques petites maladresses par ci par là, qui ne dérangent pas la lecture, une histoire qui nous est contée bien joliment, je m'en souviendrai lorsque en mon jardin, l'une d'elles viendra à mon secours, dévorant ces redoutables pucerons.

Je n'ai pas vraiment aimé la version récitée, les intonations dans la voix, se font trop scolaires, elles cassent le rêve que le texte laisse entrevoir, si délicieusement


Oniris Copyright © 2007-2020