Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
Kodiak : Si lointain
 Publié le 29/04/16  -  11 commentaires  -  1195 caractères  -  262 lectures    Autres textes du même auteur

Évocation d'un souvenir amoureux, lointain, furtif, mais pas effacé.

Chanson écrite et composée en avril 2014.


Si lointain



Version originale interprétée par Kodiak :

Version "live" interprétée par le groupe ESCALE : https://www.youtube.com/watch?v=zz2FQdj6VNk


Dix jours à Londres
Sans famille, sans dessein
Seulement me fondre
Dans l'océan urbain

Fragments d'audace
Déjà si lointains
Et puis la grâce
Ses cheveux, ses mains

Le souvenir
De sa moue, de ses côtes
Tant de soupirs
Dans cette maison d'hôtes

Bye Bye Kristina
Bye Bye Kristina

Le zinc d'un wine bar
Fut l'humide témoin
De nos espoirs
Déjà si lointains

Si grand le nombre
Des serments éphémères
Sortis de l'ombre
Pour quelques vers

Le souvenir
D'une petite Hollandaise
Me fait sourire
Et puis file à l'anglaise

Bye Bye Kristina
Bye Bye Kristina


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
17/4/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
J'ai écouté les deux "versions",

Je préfère de loin la première, c'est à dire la version interprétée par Kodiak, elle est plus plaisante à l'écoute, elle révèle davantage les mots, et ce qui me plaît par dessus tout, c'est son côté épuré, plus harmonieux, l'accord parfait entre la musique, la voix, les mots.

Dans la deuxième l'écoute en live n'est pas agréable du tout, l'enregistrement proposé y est sans doute pour beaucoup.

Ce "Si loin" en dit bien long, il est très expressif, jamais ne s'éteint ce "souvenir amoureux", toute petite flamme que le vent de la tendresse fait vaciller en nous aux jours nostalgiques.

Bien beau souvenir que vous nous offrez un partage, un tout petit bémol cependant, je ne trouve pas très heureux "le souvenir, de ses côtes". Rien de bien important, puisque vous m'avez embarqué avec votre souvenir dans d'autres souvenirs plus personnels.

   leni   
8/5/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément
bonjour mon ami Kodiak ici leni le belgicain ton voisin
Joyeuse entée sur ONIRIS deux versions d'une même chanson On est gâté Tout d'abord un mot sur le Texte C'est simple bien écrit
Deux bémols 1 le souvenir de ses côtes pour rimer avec hôtes 2 Les serments sortis de l'ombre pour quelques vers TU as maintes fois proposé des modifications à mes textes Je pense qu'une correction s'impose
MIse en musique et chant Je préfère ta version à celle du groupe Esccale Les conditions d'enregistrement doivent jouer J'aime ta voix bien posée et très juste j'aime ce côté ballade de ta chansonJE te tire mon chapeau pour ton jeu en arpèges que tu
maitrise quasi parfaitement

Du beau travail et un clin d'oeil à la petite hollandaise Bravissimo

si je note PASS c'est pour tes arpèges Je t'offre une Chimay

LENI Gaston
c'est la deuxième fois que je reviens sur ce texte et je maintiens mes deux bémols malgré le film que vous avez tendu et où on peut
discuter sérieusement des textes LES choses bouget je suis inté
ressé par cette démarche mais ce n'est pas monfort LENI

   funambule   
29/4/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Magnifique(s) guitare(s) qui nous emporte dans cette nostalgie rêveuse. Le voix, ou le ton devrais-je dire est fragile, sans zèle inutile portée par la pureté des arpèges puis par la rythmique qui arrive à point nommé pour relancer. C'est juste agréable et beau !

Le texte qui parait simple suggère des images et à travers elles invoque un sentiment, le dessine, le décor semble témoigner, évoque l'exil, lui donne corps, il fait partie intégrante de cette bribe de vie, participe à la "mise au point" des images. C'est caressant et heureux, une sublimation douce et retenue. Il faut y plonger... et c'est aisé avec cette mise en musique réussie.

   Pimpette   
29/4/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément
Tout est bon dans ce lointain là!la voix aussi...
Les mots, la musique, le sujet...

"Fragments d'audace
Déjà si lointains
Et puis la grâce
Ses cheveux, ses mains"

ce genre d'amour furtif est inoubliable...

   Lulu   
29/4/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Kodiak,

j'ai écouté la première version après avoir lu le texte seul. J'ai bien aimé l'ensemble, trouvant que la musique, la mélodie et la voix habillaient bien le texte.

Les mots sont mis en valeur en douceur et dénotent une petite nostalgie que je n'avais pas spécialement perçue à la lecture du texte seul. C'est que c'est l'ensemble qui fait sens.

Je trouve beau par ailleurs qu'une histoire, même furtive, puisse inspirer longtemps après. Tout compte dans la vie, y compris ces moments que l'on pourrait oublier avec le temps.

Au plaisir de vous redécouvrir à nouveau.

   PIZZICATO   
29/4/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Le style est sobre, les mots sont justes.
" Si grand le nombre
Des serments éphémères
Sortis de l'ombre
Pour quelques vers " voilà un beau quatrain.

La mise en musique colle bien au texte et lui laisse la place pour s'exprimer. J'ai apprécié cet accord de diminué en transition ; j'aime quand les suites harmoniques s'évadent des sentiers battus.

Bien sûr on préfère la première version puisqu'elle se prête totalement à l'écoute.
Le live est ingrat, surtout dans un tel environnement où, le plus souvent, le public ne prête que peu d'attention à ce qui se passe devant...

   Anonyme   
29/4/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Bonsoir
C'est un souvenir sympa ....sans plus ( enfin de ce qui semble ressortir du sentiment du narrateur ) ! j'ai préféré et de beaucoup la version originale ( musique, voix....le Tout quoi )

Un texte qui se lit avec plaisir ...mais bon le souvenir des côtes , on peut trouver plus poétique ..non ? A moins que l'accostage en fasse justement la clé du souvenir :-)

   Anonyme   
1/5/2016
 a aimé ce texte 
Un peu
Bonjour,

J'ai bien aimé les paroles mais pas du tout la chanson. Le style de musique ne m'emballe pas vraiment, dommage.

Wall-E

   Kodiak   
1/5/2016

   Perle-Hingaud   
4/5/2016
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Bonjour Kodiak,
J'avais aimé votre mise en musique d'un texte de Leni, je viens écouter ce texte-ci.
Je trouve les paroles jolies, mais il me manque une particularité pour m'attacher à cet amour londonien, pour qu'il soit différent des autres déjà entendus. Le mot "côtes" me plait, car c'est le seul qui me permettra de me souvenir de cette chanson, de votre singularité.
La musique souffre du même défaut, à mon avis: j'aurais aimé davantage de relief pour "casser" la ligne mélodique, un peu lisse à mon goût.
J'aime toujours autant la voix, claire et fluide.

Merci pour cette écoute !

   Pouet   
6/5/2016
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Bjr,

Pour ce qui est de la version chantée, je préfère la vôtre.

Alors sur le texte en lui-même, il est sympathique mais il ne m'a pas transcendé plus que cela personnellement.

Pas fan par exemple du "Seulement me fondre/Dans l'océan urbain" qui me semble assez convenu. Pas fan non plus de la répétition "déjà si lointains"

Pour les plus, j'aime bien les "fragments d'audace" et "l'humide témoin" faisant référence au bar.

Je trouve dans l'ensemble cette chanson sympathique mais sans plus pour ma part. Il me manque un brin de folie dans l'expression pour me convaincre totalement.


Oniris Copyright © 2007-2020