Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
madawaza : La pierre de lune
 Publié le 03/02/17  -  17 commentaires  -  1987 caractères  -  216 lectures    Autres textes du même auteur

Vérité, Amour ou Avenir…


La pierre de lune



J’avais brûlé mes souvenirs
Renié mes parents, mes amis,
Piétiné les cœurs en offrande.
J’avais trompé mon avenir,
Escroqué puissants et petits
Pour fair’ venir en contrebande
La pierre de lune
Étincelant d’éclats
Comme un soleil blessé,
Comme un soleil brisé.
D’un rouge inoubliable,
De sang et de carats
Comme une eau déchaînée
Comme une eau éclatée.

Sa lumière attirait les rois,
Les humbles et les déshérités
À genoux devant la merveille.
On ne s’adressait plus qu’à moi,
Me suppliant de la montrer,
Chacun attendant que s’éveille
La pierre de lune
Pure comme le ciel
Qui couvre les amants,
Comme le vent dompté,
Comme le vent calmé.
Offerte sur l’autel,
Défiant le cours du temps
Comme une extrémité,
Comme une vérité.

Soudain se mit à me brûler,
À me ronger, à me détruire,
À me dévorer les entrailles.
En vain je voulus la jeter,
La briser ou l’ensevelir ;
Elle me resta comme une entaille.
La pierre de lune
Dure comme le diable
Qui aurait pris la fuite,
Comme un rêve envolé,
Comme un rêve enchaîné.
Sèche comme le sable
D’une terre recuite,
Comme un homme violé,
Comme un homme brisé,

La pierre de lune m’est restée


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Brume   
19/1/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour

Texte original et prenant.
Et le rythme! Superbe.
J'ai aimé les différentes tonalités bien mis en valeur par le rythme; dans la nuance et sans heurts.

L'escroc est victime de la beauté éclatante de la pierre de lune, c'est son précieux qui le mène à sa perte. La pierre de lune n'est rien d'autre que le reflet de celui qui la possède.

Mais comment ne pas être émerveillée quand vous l'a décrivez avec des vers puissants de beauté à faire fondre un indifférent.

   silvieta   
22/1/2017
 a aimé ce texte 
Bien
Rouges ne sont pas les pierres de lune, j'en possède une. Je les vois d'un bleu laiteux.

La chanson ou le poème se lit comme un conte, le récit devient exalté dans la strophe qui décrit la malédiction.

Certaines images sont fortes mais d'autres les minimisent.
Exemple "à me dévorer les entrailles" (image forte)
mais plus loin "elle me resta comme une entaille" (ce n'est pas aussi grave d'avoir une entaille que de s'être fait dévorer les entrailles). Cela dit cette rime est très réussie.

En conclusion, un poème qui se lit avec un certain plaisir, oui mais auquel davantage de rimes auraient pu impacter un rythme plus infernal et qui aurait pu présenter davantage de gradation dans le cauchemar.

Et puis cette couleur "rouge" attribuée une pierre de lune sape un peu l'édifice.

   Marite   
3/2/2017
 a aimé ce texte 
Bien
Un texte poétique qui me séduit sans que je ne puisse vraiment en déceler la cause.
La forme évite l'ennui à la lecture et marque les étapes successives d'une situation vécue que je peine à comprendre. Peut-être faudrait-il pour cela se référer à la symbolique de cette "pierre de lune" ?
J'espère que l'auteur ouvrira un forum pour nous donner quelques clés.

   papipoete   
3/2/2017
 a aimé ce texte 
Bien
bonjour madawaza,
Elle pouvait tout m'offrir, même l'inaccessible dont je rêvais, la pierre de lune ! Mais pour cela, tel Judas je devais renier ma famille et tous ceux qui m'aimaient pour la faire venir jusqu'à moi .
Elle avait tant d'attraits que l'on se prosternait devant moi, pour la voir seulement la voir ; moi seul pouvais la toucher des yeux et des doigts !
Mais comme un mauvais sort, la pierre de lune se retourna contre moi, en véritable glaive qu'elle enfonça dans mes chairs, y prenant pour toujours sa place .
NB le récit put être encore plus ensorcelant, si le héros évoquât la malédiction ( en prenant la pierre ) qu'il encourait !
La disposition des strophes est bien ordonnée .
A la 5e, le premier vers boite " soudain se mit " avec l'absence de sujet .

   PIZZICATO   
3/2/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Un texte bien rythmé, une écriture fluide, une lecture agréable.

Je pense avoir perçu le fond, mais moins le rapport avec la pierre de lune et les croyances qu'on lui attribue habituellement.
J'espère que tu vas donner quelques clés.

Bien à toi.

   Zorino   
3/2/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Madawaza,
Toujours cette belle écriture musicale bien rythmée, que déjà je fredonne dans ma tête.
J'aime beaucoup la métaphore de cette histoire ainsi que la manière poétique avec laquelle vous avez établi ce voyage entre paradis et enfer de cet écornifleur.
J'ai pris grand plaisir à vous lire et à vous relire.
Merci pour ce partage

   Raoul   
6/2/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un beau texte au lyrisme assez prenant, je trouve. Un chant qui se tient bien sur la durée, pas de flottements, tendu avec ces répétitifs - qui pourraient tourner en rond et au système - mais qui sont ici précis et riches.
Un petit bémol cependant sur la première strophe. Pour moi, l'utilisation du passé composé aurait été largement suffisante et aurait évité le sentiment pesant (déjà explicité par "souvenir") de remémoration.
Merci pour la lecture de ce conte pour moi un peu Perse.

   Francis   
4/2/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Texte poétique, bien construit, bien rythmé. La possession de la pierre de lune a nécessité de sacrifier les êtres les plus proches : parents, amis, entourage...pour atteindre la notoriété : " on ne s'adressait plus qu'à moi". Le talisman devait apporter la sérénité, l'équilibre (comme le vent dompté) mais son pouvoir finit par se révéler maléfique et le rêve fut brisé. Ce texte se rapproche du conte.

   Robot   
4/2/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un beau texte plein de poésie surtout les strophes paires. J'aime l'effet d'insistance des vers débutants par "comme" qui fonctionne bien dans une chanson. 

   bipol   
4/2/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément
bonjour

j'ai beaucoup aimé ton texte

cette petite pierre de lune

est un vrai bijou

grâce à tes images

et tu as vraiment le sens de la poésie

pour un texte de chanson

il ne manque que la musique

   funambule   
4/2/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Icare n'est pas très loin de ce joli (presque) conte qui invite la lumière au fond de l'abime pour mieux l'absorber. Ça reste une chanson, forcément très originale, avec cette accessibilité, pas niaise, que j'aime, la réalité sous la brume des songes, le rythme, les repères. C'est tant bien fait que ça semble facile et c'est là tout le talent de l'auteur, promeneur dans son imaginaire, chipé ici ou là et mélangé sans plus de prétention pour le plaisir du lecteur (en attendant mieux). Dommage que le monde de la musique manque (trop et souvent) d'ambition littéraire, c'est tellement facile avec des textes ficelés ainsi.

   Proseuse   
4/2/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Merci pour ce "petit conte" bien poétique !
à vous lire, je penserais qu' il est de ces trésors que seul on ne doit ni convoiter ni posséder et qui ne sont beaux que pour le monde tout entier ! mais peut-être me trompè-je ? :-)
En tout les cas j' ai passé un joli moment dans vos vers ! Merci

   Michel   
5/2/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup


Bonne écoute !!!! avec l'accord de Madawaza...

   Donaldo75   
11/2/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément
Bonjour madawaza,

Je ne suis pas vraiment branché sur les chansons, d'habitude mais là, j'avoue avoir été bluffé.

Originale, cette chanson m'a emporté, parce qu'elle est rythmé, construite, puissante et très évocatrice.

Il y a du merveilleux, presque du fantastique dans la pierre de lune telle qu'elle nous est contée. Et la narration poétique reste moderne, malgré ce côté fabuleux, au sens fabuliste du terme.

Bravo et merci pour le moment de grâce.

Donaldo

   DianeSrd   
11/2/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Merci pour ce poème que j'aime beaucoup, particulièrement l'expression Pierre de l'une.

   Queribus   
1/3/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Madawaza,

Un texte comme je les aime sans affectation et sans mots pompeux; on comprend facilement ces phrases où tout s'enchaîne logiquement sans fioritures et sans mots superflus mais avec une écriture soignée; de plus, le thème est universel et de tous temps, celui des rêves envolés; avec une bonne musique dessus, on aurait là une superbe chanson.
Avis aux compositeurs qui, passeraient par là.

Bien à vous.

   Eon   
14/6/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
dure comme le diable qui aurait pris la fuite....
la pierre de lune d'étincelants éclats
qui couvre les amants
mais ronge, détruit et dévore les entrailles d'un wazah
.... paroles de connaisseur.... du vécu !!!


Oniris Copyright © 2007-2017