Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
Meaban : Touraines
 Publié le 12/06/09  -  9 commentaires  -  679 caractères  -  134 lectures    Autres textes du même auteur

Loches (Indre et Loire) un matin de marché sous des airs de printemps, une solitude introspective...


Touraines



Aube grise chant de l’Indre, et mon sommeil vacille.
Tandis que les chiens jappent au clair des jardins,
Les boutiquiers avides font claquer les tréteaux.
C’est matin de comice sous blanche forteresse…

Le chemin tourangeau s’étrangle sous le joug
D’une austère poterne lumineuse d’eaux fortes.
D’immenses marronniers saupoudrent en neiges roses
Les gazons d'un grand parc aux longues perspectives.

Y veillent de vieux bancs, enrubannés de vert.
Au milieu du printemps, les matins s’y allongent.
Les arches d’un moulin abritent mon reflet
Comme ondulant sur l’erre en mille éclats de vers.




 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Sido   
12/6/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Ca marche : j'y suis, c'est bien ça, cette joliesse, cette douceur toute fraîche, ce rythme. J'aime bien les poésies courtes, mais j'aurai bien lu (vu) quelques lignes de plus ... pour le plaisir ....

   Pluriels1   
12/6/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Tout un tableau déposé sur un chemin de mots.

Joli tout plein !

Ps: manque peut-être une "finalité" ?

   Anonyme   
12/6/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour Meaban ! Un très joli tableau aux intonations classiques !
J'ai particulièrement apprécié le dernier quatrain...

   ristretto   
12/6/2009
 a aimé ce texte 
Bien
ça coule tout seul, et on promène avec toi.. sereinement
mais cet instant , c'est juste avant que le marché ne commence, avec son brouhaha coloré, ses saveurs emmêlées, ses voix de terroir dans cette ville de Loches


merci pour la balade que j'aurais bien vu un tout petit peu plus longue aussi

   Raoul   
12/6/2009
 a aimé ce texte 
Bien
L'évocation est superbe! Un paysage finement saisi où l'œil se perd et vagabonde avec délectation.
Je suis très sensible à la recherche du mot exact, à la traduction de ce qui est vu, ressenti dans ces réminiscences.
Mis à part le vers d'attaque, qui pour moi boitille un petit peu, le charme est partout sans être image d'Épinal ou cliché, on a là un vrai regard sur les choses.
Bravo.

   Anonyme   
12/6/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Le premier vers parait un peu bancal, mais par la suite les vers ont le doux équilibre des alexandrins, et le tableau peu à peu quitte le flou pour devenir net.
J'aime assez cette poésie du "terroir" qui sentent bon le verbe d'antan.

   David   
16/6/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour Meaban,

Il s'en dégage une certaine sérénité, un joli mot "comice" (Les comices étaient des assemblées du peuple de la Rome antique, wikipédia) un poème d'atmosphère bien réussis.

   Anonyme   
17/6/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Un poème très maîtrisé. Une belle écriture.
J'aime beaucoup le premier vers.
Agréable lecture.

   BAMBE   
25/6/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
un poème de toute beauté, juste ce qu'il faut pour nous donner les couleurs, l'odeur et l'émotion d'un moment exceptionnel.


Oniris Copyright © 2007-2020