Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de brabant

(1) 2 3 4 ... 63 »
Passionnément ↑ Mona79 : Pour une jeune fille
Bonjour Mona, Ô que le libre te va bien Mona ! Voici qu'avec l'été naissant il te vêt de Saint Laurent ! Comme tout est délicatesse chez cette jeune fille en fleurs... jusqu'à la déchirure sur le sable que j'eusse nommée feston pour la fête à venir. Et voilà que les fleurs sont devenues pleurs ! L'homme décidément n'est pas à la haute... (24/6/2013)
Passionnément ↑ leni : Irai-je un jour à Compostelle
Bonjour Léni, Tout sonne juste dans cette chanson, au gramme près (unité de l'âme), Glinglin sur un plateau, Jacques sur l'autre, Compostelle pile sur l'aiguille, le Limousin vaut bien la Galice, et une Tourangelle une Limousine :D Beaucoup d'humour et de dérision de bon aloi. La Foi comme je l'entends ! Je me convertis :) La mus... (16/3/2013)
Passionnément ↑ Charivari : Pleurs sur la ville
Salut à Charivari, Il est terrible ce texte ! Autant le court poème de Pluriels1, qui évoque pourtant la mort d'un enfant, m'avait laissé circonspect en raison de sa distanciation/négation/généralisation/universalisation (Pardon hein ! Pluriels1), autant cette chanson qui évoque la disparition de l'aimée, me fauche en plein coeur. Car en re... (15/2/2013)
Passionnément ↑ Damy : La curée de mes mots d'amour
Bonjour Damy, Eh ben, on peut dire que ça déménage ! On croit qu'on à tout entendu à mi-parcours, mais non, ça va crescendo au fur et à mesure des phrases qui s'allongent dans ce texte en forme de bouddha assis vu de profil. ça grouille, ça borborygme au niveau du gras du bide, ça pète et ça remugle en descendant au caveau. Heureusemen... (3/10/2012)
Passionnément ↑ Automnale : Vivre avec toi, je ne puis
Bonjour Automnale, Pourquoi certains poèmes nous touchent-ils plus que d'autres ? Pourquoi celui-ci me renvoie-t-il à "La vision après le Sermon" de Gauguin ? Réminiscences colorées avais-je pensé, mais il n'y a pas de "jaune" ocre sourd mordoré qui me vient à l'esprit dans ce tableau ! Matière de la pâte ? façon dont elle est travaillée ? Bl... (22/12/2009)
Passionnément jackplacid : Crazy Lou
Bonjour JackPlacid, Je suis bien d'accord avec Pimpette et Salamandre : c'est quasiment parfait ! Je me demande qui est le plus "Crazy" de "Lou" ou du Poète Amoureux, car le poète est insomniaque si l'inverse n'est pas toujours vrai. La voilà donc faite de la chair des rêves cette "Crazy Lou", Marion-nette qui s'anime sanguine au trait de l... (15/8/2013)
Passionnément jackplacid : Le Temps
Bonjour JackPlacid, Des vers qui emportent le coeur et la raison, c'est-à-dire l'assentiment, l'adhésion : "Vous caressez ma joue quand vos enfants grandissent" Oh le traître ! "Vous croyez me toucher quand vos tempes blanchissent" Déjà quand elles grisonnent hein, après... il est minuit Docteur Schweitzer... Il est temps de se barrer a... (26/6/2013)
Passionnément leni : J'entends des voix
Bonjour Léni, Et une réussite de plus, une !... avec pour Saint Patron Van Gogh et la Madone comme Dame Patronnesse, et pour ancêtres les Saints Poètes buveurs d'absinthe sous le signe de l'étoile ; j'achète le tableau bien sûr où un grand papillon bleu s'enivre de miel d'acacia en attendant que l'étoile ne déboule avec sa trompette pour no... (29/5/2013)
Passionnément Mona79 : Le rêve captif
Bonjour Mona, Quelle facture dis-moi ! Mona accordeuse de rêves comme d'autres accordent les pianos, Pleyel oblige :) Ce rêve assimilé à un oiseau est bien fragile, il n'en est que plus beau car on devine son petit coeur qui palpite sous le joug du serment. Un coeur pour une plume, un oiseau pour une âme, c'est l'acquittement assuré, vogue ... (14/5/2013)
Passionnément aldenor : Ailleurs
Bonjour Aldénor, Et hop revoilà la main en visière et l'on retrouve la casquette, je n'aurais pas incipité "Poème en un bloc" mais '''Poème en une meule de moulin qui s'envole sur les grains du souvenir pour les moudre en une farine d'ambroisie" tant il y a accord parfait dans ce texte fusionnel où à aucun moment je ne me suis perdu. On a l... (9/5/2013)
(1) 2 3 4 ... 63 »

Oniris Copyright © 2007-2018