Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



« 1 (2) 3 4 5 ... 18 »
Vilmon : Routine d'entretien [concours]
 7 commentaires | 28645 caractères | 67 lectures | Lire cette nouvelle 

Que seront nos relations futures avec l'intelligence artificielle ? Jusqu'à quel point l'humain deviendra robot et la machine sera humaine ? Sans doute se rejoindront-ils au milieu ?


Sylvaine : Extinction
 14 commentaires | 4975 caractères | 93 lectures | Lire cette nouvelle 

Mort d'un survivant


Alcirion : Seuls les forts survivent
 12 commentaires | 33247 caractères | 120 lectures | Lire cette nouvelle 

Une fois encore, je me retrouve à baigner dans mon propre sang…


Sylvaine : Déçue
 21 commentaires | 5490 caractères | 122 lectures | Lire cette nouvelle 

La supermother du futur.


Eijihimura : Danse mortelle
 8 commentaires | 5514 caractères | 61 lectures | Lire cette nouvelle 

L'univers est grand et le cosmos recèle de surprises, parfois extraordinaires, d'autre fois effroyables, et plus rarement les deux à la fois...


Shepard : Aliénation
 9 commentaires | 9390 caractères | 77 lectures | Lire cette nouvelle 

Unheimlich.


Jean-Claude : Et si l'humanité gagnait toujours ?
 9 commentaires | 18589 caractères | 77 lectures | Lire cette nouvelle 

Le temps est venu. Asha est engagée dans une ultime course dont dépend l'avenir de l'humanité. Vers l'Arche...


Donaldo75 : Je suis le fils de la brume
 19 commentaires | 6948 caractères | 114 lectures | Lire cette nouvelle 

« Peux-tu peindre ce que nous deviendrons
Sans limites et sans entraves
Désespérément avides de quelque main étrangère
Dans une contrée désespérée »
Jim Morrison


Donaldo75 : Los Angeles
 15 commentaires | 5869 caractères | 96 lectures | Lire cette nouvelle 

« Si tu te fichais de ce qui m'arrivait
Et que je ne m'inquiétais pas pour toi
Nous passerions notre chemin d'ennui et de souffrance
Regardant parfois à travers la pluie
Se demandant lequel de ces cafards est à blâmer
Et en regardant les cochons dans les airs »

Roger Waters


marquis : Zeitnot
 10 commentaires | 11205 caractères | 115 lectures | Lire cette nouvelle 

L'homme et la machine.


« 1 (2) 3 4 5 ... 18 »

Oniris Copyright © 2007-2019