Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Shepard

(1) 2 3 4 ... 9 »
Beaucoup ↑ Bleuet : Amy
Salut Bleuet ! J'ai bien aimé votre nouvelle, surtout dans sa seconde partie. La première m'a dérangé à cause de certaines tournures de phrases... Ex (l'entrée du texte) : C’était une belle rivière, assurément. Pleine de ci, de ça, avec de l’eau qui miroitait sous le soleil et qui la trouait de lumière. -> Le plein de ci, de ça, je ne vois... (11/2/2016)
Beaucoup ↑ Pepito : Tranches de brie
Salut Pepito ! Hmmm Tranches de brie ? Je dois dire que j'ai premièrement pensé au fromage, mais difficile d'y mettre un sens. Serais-ce un jeu de mot entre tranche de vie/bris ? Bref, j'aime bien votre style qui n'en rajoute pas trop et qui a quelques tournures percutantes/amusantes ("Je lève la tête, gonfle le buste façon chat de goutti... (10/3/2015)
Beaucoup ↑ i-zimbra : Cocoricos
Bonjour ! J'ai trouvé cette histoire fabuleuse ! Moi qui débute dans la recherche en biologie moléculaire, cette histoire me rappelle de nombreuses autres déjà entendues. Malheureusement, se faire griller une place de premier auteur est un grand classique, les vautours pullulent et on ne parle de rien tant que ce n'est pas sous presse - ce qu... (12/6/2014)
Beaucoup ↑ Alice : Cliffs of Moher
Salut Alice, Normalement je cherche toujours les défauts des textes en premier lieu. Pour celui-ci je n'y arrive pas. Je sais qu'il y en a, probablement car la perfection n'existe pas, mais sur ce coup je suis dépassé par les évènements ! C'est ça l'Irlande : Il y fait agréablement moche. Il pleut, y a du vent, mais c'est beau, la mer et l... (10/2/2015)
Beaucoup ↑ Cthulhu : L'homme qui n'existait pas
Salut, Hé bien... Je dois dire que j'ai essayé de lire votre nouvelle 3 fois. Au 2 premières je n'ai pas passé les 3 premières lignes. Peut-être que le pain de mie rance en fait un peu trop (comment peut-il être rance ? sec à la rigueur...). L'accroche annonçait - pour moi - une histoire de dépression, encore une. Bon, heureusement, la ca... (9/5/2016)
Beaucoup ↑ fergas : Le cycle infernal
Bonjour Fergas ! Ah je dois dire que j'ai beaucoup aimé votre histoire ! C'est amusant car il n y a quelques jours je me posais beaucoup de questions fondamentales de ce genre, et voilà que vous arrivez et suggérez une possibilité, on peut dire que vous tombez à pic ! J'aime beaucoup votre ère de planck et "Les plus ultras parlaient même ... (25/8/2014)
Beaucoup ↑ Nouvelles : Une chouette dans le plafond
La chouette est un animal majestueux, qui a apparemment inspiré l'auteur au travers d'un poème de Baudelaire ? En tout cas, la bête m'a attirée ici. Je dois dire que j'ai été enchanté par le début du texte. L'opposition culte/cul, bien qu'un peu cliché, me paraissait bien située pour une époque plus ancienne. Le style est très vivant, entrai... (4/5/2015)
Beaucoup mina : Du rififi chez les dieux
Beaucoup de références parsemées ça et là. J'aime les parodies historiques/mythologiques et celle-ci est bien menée. Un style vivant qui ne laisse pas le temps de s'ennuyer. J'ai particulièrement bien aimé : "Même si elle avait des accointances avec les divinités aquatiques, la mariée nous avait pas habitués à ce parler de poissonnière" ... (6/1/2016)
Beaucoup Mauron : À la lumière de Baume noire
Salut Mauron, Un texte qui discute des questions récurrentes d'aujourd'hui. Je pourrais parler du style, mais il n y a pas grand chose à dire, et ce n'est pas ce qui importe ici. Alors je parlerais du fond uniquement. Vous semblez séparer (volontairement ou non ?) "l'intelligence" de la "conscience", ou plus simplement de l'aspect émotion... (8/7/2015)
Beaucoup Diafus : Conte de la grande absence : vis et deviens mille fois
Bonjour, J'aurais souhaité rester plus longtemps dans cette ambiance glacée. Oui, j'ai bien aimé ce voyage en blanc, et les galères qui vont avec. " J’abordais les premiers sapins géants de la grande forêt, lorsque je chus… lamentablement. Agenouillé, face dans une congère, je n’étais pas plus qu’une fourmi, au pied de ces majestueux p... (25/8/2015)
(1) 2 3 4 ... 9 »

Oniris Copyright © 2007-2018